mercredi 12 décembre 2012

Rencontres salées sucrées au SugarNweb


Le sucre avait investi aujourd’hui le Comptoir général du Quai de Jemmapes. Ce lieu à la décoration hétéroclite avait pris des allures de palais de pains d’épices autour de Bonne Maman.

Nous avons été nombreux à plébisciter la fourme d’Ambert juste posée sur une tartine de confiture de framboises. Il est vrai que le pain était exceptionnel et que Julie Coutton, rédactrice en chef de la Feuille de vigne, avait sélectionné quatre vins excellents, hors des sentiers battus liquoreux.

J'ai apprécié, en toute modération comme de bien entendu un Sauvignon cuvée Armand, pour son coté pétillant et son goût fumé qui réveillent le palais et qui s'accordent avec le moelleux du fromage.
Plus je le goute et plus j’apprécie ce fromage. Soyez exigeant avec votre crémier ! Une fourme affinée est un régal avec une confiture classique, ce qui m’amène à revoir mon avis sur les confits fromagers. Je vais maintenant oser présenter les miennes sur le plateau. Mais si vous êtes en rupture sachez que la gamme Bonne Maman est riche de 46 saveurs ….
Autre surprise avec les épices. J’ai eu envie d’adopter de nouvelles saveurs comme le combava, dont j’ignorais qu’on puisse le trouver séché, ou le zaathar, un épice libanais à base de thym sauvage, de farine de pois chiche et de maïs de blé et de sumac qui fera merveille avec les galettes de pain ou les grillades. J’ai trouvé que le gingembre moulu était merveilleusement parfumé et que la girofle était parfaitement équilibrée. Je ne connaissais le poivre vert que sous une forme humide mais je vais adopter celui d’Ethic Valley. Il est déshydraté après avoir frit dans l'huile de coton et séché à basse température. il s'effrite facilement et conserve bien ses arômes. Discuter saveurs avec la fondatrice, Lucie Venet est un vrai plaisir. Vous trouverez l'adresse du site en fin de billet.
L’initiative de la création de ce salon qui, initialement devait être un avant-gout du Salon le salon du blog culinaire de Soissons, est due à l’énergie de deux bloggeuses (mais pas que), Birgit et Anita, associées pour CookNweb et secondées pour l’organisation par le puissant 750 grammes piloté par chef Damien.
Des ateliers étaient programmés toute la journée à destinations de tous les publics. Les enfants ont été les premiers servis. Sonia, du blog "So' delicious cake" proposait de réaliser un personnage de Noël ou de la pâte à modeler sucrée. Sandrine, du blog "la table de Sandrine" expliqua comment faire des petits bonhommes aux épices pour le sapin.
La même Sandrine proposa un dessert sophistiqué : un mille-feuilles chic ananas, marron et mandarine. Philippe Conticini, le parrain de la manifestation, participa à deux ateliers et nous avons apprécié d’entendre ses conseils.
Visiblement à l’aise parmi nous, il a répondu à nos questions avec une franchise impressionnante. Et une simplicité non moins épatante. Il a conclu avec sagesse que la meilleure pâtisserie du monde, c'est celle qu'on aime ... 
Je ne veux pas alourdir le compte-rendu en vous restituant maintenant toutes ses confidences. J’attendrai de le revoir en janvier pour dresser un portrait complet et qui ne soit pas anecdotique. Par contre je vous donne le scoop du jour : il a accepté de parrainer la seconde édition du SugarNweb, dont la fréquentation le change du cercle dans lequel il a l'habitude d'évoluer.
Dans leur grande majorité les ateliers étaient consacrés à la reproduction des recettes traditionnelles Bonne Maman, comme ici la crème caramel aux oeufs frais par Nadia du blog "Paprikas".
La marque était venue en force et nous avons pu découvrir les nouveautés comme les desserts les plus appréciés. J’ai gouté un baba bien imbibé qui conviendrait à Mercotte (ce fut le thème d'une épreuve de l'émission Le Meilleur pâtissier) et j’ai récupéré l’emballage pour en reproduire la recette. Je n'avais jamais remarqué jusque là que les recettes figurent sur les emballages en toute transparence. Pas plus que je n'avais imaginé qu'il n'y avait aucun arôme ni conservateur. Ce sont des qualités appréciables.
Mes photos sont peu engageantes puisqu'on ne voit pas le produit. C'est qu'il est difficile de faire plusieurs choses simultanément et que je pensais avoir l'occasion de faire un autre cliché ultérieurement. Disons tout de même qu'un peu plus de crème vanillée ne dénaturerait pas le baba, bien au contraire.

La nouvelle mousse chocolat-café plairait à quelqu'un qui n'aimerait pas le chocolat noir. Ni le chocolat ni le café ne l'emporte. Il y avait quelques autres nouveautés dont j'aurais du relever les intitulés. Vous les découvrirez en magasin.
Un gouter géant couronna la soirée. Anticipant la taille de nos estomacs, inversement proportionnel à notre envie de tout essayer, des barquettes avaient été astucieusement prévues pour que les petits appétits puissent ramener leurs productions après passage dans les ateliers choux, cupcakes et macarons.
Au moment de se dire à l'année prochaine, chaque bloggeur et bloggeuse est reparti avec un petit cadeau étonnant, un produit ... salé qui n’était pas au programme de la manifestation, du cottage cheese.

Surpris, mais heureux parce que ce fromage permettait d'étrenner le grand sac vide siglé Bonne maman. Et même doublement heureux parce que depuis notre retour de Soissons nous avions envie d’expérimenter les recettes de Pascale Weeks avec cette spécialité fromagère.

Le blog de Birgit : un an pour faire son Cooking out : http://cookingout.canalblog.com/
Celui d’Anna : Anika Panika, tranches de vie http://annikapanika.com/
Le site de CookNweb http://cooknweb.com/
et celui de 750 grammes http://www.750g.com/
La feuille de vigne : http://www.lafdv.fr/
Ethic Valley : http://www.ethicvalley.fr/

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)