mardi 22 juin 2010

Installation Tripode en première partie de la Ballade de Cirque du festival Solstice

Je ne vais pas faire un long discours, préférant faire parler les images et vous livrer une sorte de BD photographique. Plus de 300 spectateurs ont suivi cette Ballade offerte dans le cadre du Festival Solstice et dont le point de départ était repérable par cette affiche sous des ballons gigotant au vent, ne disons pas "mauvais" mais vif pour un soir d'été.

L'étang du soleil portait mal son nom. L'eau n'était pas très propre. Des moustiques affamés guettaient la viande. Les pêcheurs réfrénaient leur envie de poisson. Deux personnages insolites patientaient dans l'attente d'emmener promener quelqu'un, mais qui ?
Voilà qu'un jeune homme en chemise blanche engage la conversation avec eux, les secouant de leur torpeur. Il fut plus persuasif que nous puisqu'il fut embarqué illico. Qu'a-t-il promis au rameur ?La jeune femme au tee-shirt turquoise a un doute mais les voilà déjà partis. Pour quelle traversée ?
Nous sommes sur la rive opposée, face au fameux "tripode" planté au milieu de la pièce d'eau. Une corne de brume annonce l'arrivée de la barque qui s'approche avec détermination.
Le jeune homme s'échappe du bateau et grimpe. Un rayon de soleil arrose l'étang. Un court instant le ciel se teinte de couleurs d'orage qui rappellent Songes, le superbe spectacle de danse de Béatrice Massin.
Rameur et musicien vont-ils repartir ou tourner en rond ?
Mais non. Ils restent pour l'encourager, l'accompagner dans ses acrobaties. Les promeneurs eux aussi suspendent leur propre ballade pour suivre celle-ci.
Tête en l'air. Tête en bas. Tête brûlée peut-être ...
On peut dire qu'il n'a pas peur de mouiller la chemise.
Plouf fait le seau. La barque, elle re-tourne en rond.
Et ce sera le plongeon final. Boris Gibé a le courage de nager vers le bord pour saluer les spectateurs transis pour lui avant d'être repris en charge par la barque. Un accordéon nous entraine plus loin. On le suit comme s'il nous jouait l'air du joueur de flute de Hamelin, vieille légende allemande.
A demain pour la seconde partie de cette ballade ...

Pour tout savoir sur l'ensemble du festival :
• Théâtre La Piscine – 254 av. de la Division Leclerc à Châtenay-Malabry : Mardi de 14h à 19h /Mercredi au vendredi de 11h à 19h / Samedi de 11h à 17h
• Théâtre Firmin Gémier – Place Firmin Gémier à Antony : aux mêmes horaires mais fermé de 13h à 14h
Sur www.theatrefirmingemier-lapiscine.fr
06 33 29 85 30 Le jour des représentations, pour tout renseignement de dernière minute

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)