mercredi 30 septembre 2015

Tandis que je me dénude de Jessica Nelson aux éditions Belfond

Je n'avais pas lu le premier. roman de Jessica L. Nelson et je découvre son écriture avec Tandis que je me dénude ... un roman qui raconte la présentation au cours d'une émission télévisée d'un "premier" roman par une jeune femme prénommée Angie qui va développer tout au long de la soirée un délire de persécution.

Jessica L. Nelson connait très bien l'univers de ce type d'émission. Elle a été chroniqueuse dans Vol de nuit,  l'émission de Patrick Poivre d’Arvor puis elle a travaillé pour Au Field de la nuit, sur Tf1, présentée par Michel Field.

S'agissant du monde de l'édition, elle a commencé comme lectrice chez Balland, où elle a aussi été éditrice de quelques titres. Elle a été journaliste culture pour Citizen K. Elle est passée de l'autre coté en 2005 avec la publication de son premier roman.

Désormais romancière elle est aussi la fondatrice des éditions des Saints Pères qui publie les manuscrits de grands auteurs. Tout ce qui touche de près ou de loin à l'écriture la concerne donc.

Elle n'a pas besoin d'avoir vécu les mêmes affres que son héroïne pour les connaitre quasiment de l'intérieur. Elle a eu l'occasion de voir et d'entendre de quoi alimenter son roman sans devoir inventer lourdement. Cela se sent au fil de la lecture. C'est tellement plausible ...

Un auteur peut difficilement se passer de la télévision aujourd'hui et plus généralement de l'appui des réseaux sociaux qui, inversement peuvent se révéler devenir de dangereux liens.

Jessica L. Nelson explore tout cela sans concession, en donnant la parole à une série de personnages qui semblent caricaturaux mais qui pourtant existent réellement dans la "vraie" vie, qui est loin d'être douce.

L'attachée de presse, le politicien, l'acteur, le journaliste et bien sûr aussi "le" bloggeur en prennent pour leur grade. Chacun tire la couverture (médiatique) à soi en oubliant que le paraitre est éphémère.

L'écriture de ce roman est ambitieuse. Elle a la violence d'un manifeste. On a envie de lui dire : Bravo Jessica. C'était dur mais tu t'en es remarquablement tirée !

Tandis que je me dénude, de Jessica L. Nelson, Belfond, sortie le 13 août 2015.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés