mardi 26 février 2008

SAVEURS A L'HONNEUR


Rendons à César .... bis repetita


Je dois au Flora Danica (voir article du 18 février 2008) la découverte du Magazine de l'art de vivre gourmand, autrement dit Saveurs. Une pile du numéro de fév-mars me faisait de l'oeil pendant que le maître d'hôtel vérifiait la réservation pour le brunch.

Le feuilletage du numéro me mit l'eau à la bouche et j'ai, depuis, regardé des éditions plus anciennes. Le menu d'aujourd'hui est largement inspiré de celui de novembre 07 pour la soupe et de celui de sept-oct 07 pour le dessert. Le plat de légumes ne doit qu'à mon créativité. Je l'ai conçu pour Bernie qui freine ses envies
pour cause de régime (mais qui nous propose sur son blog une belle mousse orange ... alors je lui ferai tout à l'heure une mousse ... à l'orange) .

L'ensemble du repas est d'ailleurs totalement basses calories au désespoir de ma famille qui me reproche régulièrement le manque de sel, de beurre et de sucre au profit d'épices dont le parfum m'enchante mais dont le goût ne leur convient pas systématiquement.

C'est pour votre bien, mes chéris. Plus tard vous m'en saurez gré ...


Nous démarrons avec les ingrédients de
la soupe de courgettes aux pois chiches

On rince les pois chiches et on les égoutte.

On lave les courgettes et on les coupe en cubes sans les peler (enfin, personnellement je les épluche un peu comme sur la photo).

On retire le germe central de l'ail (c'est bien visible
... on digérera mieux).

On épluche l'oignon et on l'émince pour le faire revenir dans une cocote 5 minutes à l'huile d'olive avec 1 cuill à café de cumin et 1/2 de curcuma.

On ajoute alors les courgettes, l'ail, le bouillon cube émietté (on corrige l'erreur de paquet sur la photo : le bouillon de volaille est préférable au bœuf), 75 cl d'eau (la bouteille entière) et les pois chiches.

Après ébullition, on laisse mijoter 25 minutes à feu doux. On mixe.

On servira avec de la coriandre fraiche ou surgelée.

Pendant ce temps,
les carottes sont cuites

On ne peut pas imaginer plus simple : une noisette de beurre, un éclat d'ail, un morceau de gingembre frais épluché de la taille d'une noisette (cela se devine sur la photo) et des carottes en rondelles. Le tout en cocotte ... un certain temps ... comme aurait dit Fernand Raynaud.
J'insiste : pas de sel !

Le dessert sera sans sucre, sans beurre, mais aromatisé en suivant la préconisation de Saveurs qui revisite
la mousse au chocolat
en y ajoutant un zeste d'orange et le jus d'1/2 orange pour y faire fondre le chocolat. Mais on pourrait remplacer par une cuillère à soupe du sirop de son choix. J'attends vos commentaires pour me lancer moi-même. La photo est suffisamment explicite pour que je n'ai pas besoin de recopier la recette.

Bon appétit ... pour sûr ...!

1 commentaire:

bernie a dit…

Merci pour cette mousse "orange" !
J'aime bien le ton et le fond de ton blog.
Bonne continuation et bonnes vacances...

Messages les plus consultés