mercredi 20 février 2008

TARTE A LA VOLETTE

Pomme de Reinette et Pomme d’Api
Depuis que j'ai découvert le secret de la croustillante pâte à tarte de Julie Andrieu (j'ai une affection particulière pour cette cuisinière qui a accompagné ma convalescence il y a quelques années grâce à une émission de télévision pleine d'entrain) je n'hésite plus à faire ce dessert ultra simple, ultra rapide et ultra bon.

Pour la pâte :
2 petits-suisses égouttés pesant 120 grammes en tout
120 grammes de beurre mou
120 grammes de farine
Je mélange le tout dans un saladier, d’abord avec une fourchette, puis du bout des doigts (sauf que mon petit plus personnel consiste à enfiler un gant en silicone pour ne pas mettre de la pâte sous les ongles –je déteste cela- et ne pas contaminer la nourriture avec des bactéries).
J’arrête de malaxer quand j’ai obtenu une boule que je laisse reposer une heure au frigo.
J’abaisse la pâte au rouleau avant de la foncer (non pas à bride abattue, mais assez vite tout de même – foncer signifiant recouvrir le fond) d’une tourtière.
Je laisse tomber « à volonté » des tranches de pommes assez finement coupées, préalablement épluchées. Je ne cherche pas à faire beau. C’est au petit bonheur. Je saupoudre de cannelle. Evidemment je ne mets pas de sucre !

Cuisson 20 minutes à four « normal », ce qui signifie en général th 6 – 180 degrés.








La voici à la sortie du four, avant que la petite famille ne se jette dessus comme des moineaux.
… justifiant doublement l’appellation à la volette
  • allusion à la chanson populaire
  • et emploi de la grille de refroidissement héritée de ma grand-mère qui parlait de « volette »

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés