dimanche 27 décembre 2009

Tout ce que je sais du Prix des lectrices de ELLE

article mis à jour le 1er juin 2010

Avant toute chose je voudrais dire que l'expérience du Prix des lectrices de ELLE est très enrichissante et qu'on ne lit pas avec les mêmes yeux quand on a la charge de chroniquer. Que ce qui est très difficile avec les premiers livres devient plus fluide avec le temps et je sais déjà que cette activité va me manquer l'an prochain.

Que ce qui est peut-être le plus gênant est de ne pas savoir à l'avance quels livres nous allons devoir lire, ce qui prive parfois d'autres plaisirs parce qu'on se dit qu'il ne faut pas avoir trop de bouquins "sur le feu" faute de ne pas réussir à terminer dans les temps.

Les habitués du blog m'interrogent souvent sur l'architecture du prix. Je suis loin de tout savoir mais je vous dirai tout ... ce que j'ai compris du fonctionnement.
D'abord je laisse la parole au magazine en reproduisant le communiqué de presse de la rédaction en caractères bleus pour faciliter la reconnaissance. Ensuite je formulerai quelques interrogations ... en espérant que les membres du jury qui écrivent dans un blog liront le billet et complèteront avec leurs propres expériences. J'en connais certaines à qui je transmettrai d'un clic mais d'autres se révèleront peut-être.

Créé en 1970, ce Grand Prix est construit à l’envers des autres prix qui voient des professionnels du monde littéraire couronner d’autres professionnels. Ici, c’est le public qui siège, qui délibère et qui juge en direct des auteurs aux lectrices.

Pas tout à fait "en direct" puisque c'est la rédaction de ELLE qui sélectionne les livres qui sont envoyés à lire et à juger aux lectrices. Le premier choix est donc réalisé par des journalistes. Aucune lectrice n'est sollicitée pour faire une suggestion. Cela serait sûrement trop compliqué à mettre en place.

J'ignore s'il y aura une délibération. On nous demande de respecter des délais impératifs pour renvoyer par courrier ou par mail une note sur 20 et un commentaire motivé d'une page environ. Jusqu'à présent je n'ai pas eu de demande de précision, de félicitations ou de reproches sur les avis que j'ai (scrupuleusement) écrits. Je sais néanmoins qu'ils sont bien arrivés car je reçois systématiquement un mail de remerciement (qui a un effet rassurant).

Lors de sa création, et pendant 7 ans, il a récompensé exclusivement des romans.
A partir de 1977, il a été décerné à deux catégories : un roman et un document, et depuis 2002, il couronne également un policier.
Jusqu’en 1992, huit comités de lecture régionaux désignaient dans un premier temps « les livres du mois » et un jury national prenait le relais pour élire les deux grands Prix dans les catégories « roman » et « document ». Aujourd’hui, un seul grand jury élit les trois prix.

Effectivement nous recevons chaque mois un livre de chaque catégorie. Avec quelques surprises tout de même car les catégories ne sont pas très étanches : tel livre apparait en document alors que c'est un roman, tel autre est catalogué policier alors qu'il pourrait lui aussi être un roman.

8 jurys mensuels de quinze lectrices composent le Grand Jury de cent vingt lectrices.
Chaque mois, de septembre à avril, et tour à tour, les huit jurys de quinze lectrices choisissent parmi sept livres (trois romans, deux documents et deux policiers) soumis à leur appréciation par la Rédaction de ELLE. Ces lectrices lisent les sept ouvrages, les commentent et les notent (de 0 à 20). La moyenne des notes ainsi obtenue permet de désigner les trois livres du mois, celui de la catégorie « roman », celui de la catégorie « document » et celui de la catégorie « policier ». Tout au long de l’année, et au fur et à mesure, l’ensemble des cent vingt lectrices de ce grand jury est amené à lire, commenter par écrit et noter les huit romans, les huit documents et les huit policiers nommés « Livres du mois ».

En fait cela commence bien avant septembre puisque j'ai reçu la première sélection (dite de septembre) en juillet. Elle était désignée comme étant les trois ouvrages retenus par le premier jury dit de septembre. Comme je vous l'avais dit dans le billet du 28 juillet de Paris-Brest de Tanguy Viel, aux éditions de Minuit, Enfant 44 de Tom Rob Smith, chez Belfond et l'Homme qui m'aimait tout bas d'Eric Fottorino, chez Gallimard, qui ont chacun fait l'objet d'un billet au mois d'aout.

Cela voudrait dire que ce jury de septembre a commencé à travailler en juin ...
La sélection qui lui avait été soumise comprenait aussi deux autres romans :
Histoire de l'oubli de Stefan Merril Block, chez Albin Michel
Le remède et le poison de Dirk Wittenborn, au Seuil
Il y avait aussi un autre roman policier : La mauvaise heure de Denise Mina, au Masque
Et un second document : Le journal 1973-1982 de Joyce Carol Oates, chez Philippe Rey

La deuxième sélection (jury d'Octobre) a retenu les titres apparaissant en orange parmi :
3 romans :
Tableaux d'une exposition de Patrick Gale, chez Belfond
Des roses rouge vif, d'Adriana lisboa, chez Métailié
Mausolée de Rouja Lazarova, chez Flammarion
2 documents :
La vie passera comme un rêve de Gilles Jacob, chez Robert Laffont
L'Intranquille de Gérard Garouste, chez l'Iconoclaste
2 policiers :
Dans l'œil noir du corbeau, de Sophie Loubière, au Cherche-Midi
et les Pièges du crépuscule de Franck Tallis, éditions 10/18
Les livres ayant passé le cap de ce jury ont chacun fait l'objet d'un billet au mois de septembre.

La troisième sélection (jury de novembre) se composait de
3 romans :
L'année brouillard de Michelle Richmond, chez Buchet-Chastel
Alain Delon est une star au Japon de Benjamin Berton, chez Hachette littérature
L'histoire d'un mariage d'Andrew Sean Creer, Editions de l'Olivier
2 documents :
Retour d'exil d'une femme recherchée d'Hélène Castel, au Seuil
L'espérance de vie d'Alexandre Diego Gary, chez Gallimard
2 policiers :
Le touriste d'Olen Steinhauer, éditions Liana Levi
Obscura de Régis Descott, chez J.C. Lattès

Seule l'Année brouillard a été chroniquée en octobre sur A bride abattue parce que j'avais décidé de mettre davantage l'accent ce mois là sur d'autres auteurs comme PPDA, Muriel Barbery et Delphine de Vigan que de consacrer des lignes à Hélène Castel ou Olen Steinhauer qui ne m'avaient guère transportée.

J'ai lu sur le blog de Sophie (qui appartient au jury de décembre) que le 19 octobre était sa deadline pour envoyer ses commentaires. J'ai compris que les choix de ce jury devaient se porter entre
3 romans :
• Ce qui était perdu, de Catherine O’Flynn, éditions Jacqueline Chambon
Ce que je sais de Vera Candida, de Véronique Ovaldé, éditions de l'Olivier
• L’hirondelle avant l’orage, de Robert Littell, chez Baker Street
2 documents :
• Mille jours à Venise, de Marlena de Blasi, au Mercure de France
Lait noir, d’Elif Shafak, chez Phébus
2 policiers :
• Une tombe accueillante, de Michel Koryta, au Seuil
Fakirs, d’Antonin Varenne, chez Viviane Hamy

Effectivement, on m'a annoncé le 22 octobre l'expédition de la quatrième sélection comprenant les livres typographiés en orange. Je commence à comprendre pourquoi les notes sont attendues au jour près.

Le 25 novembre on m'a prévenue que j'allais recevoir les livres de la septième sélection (en toute logique puisque j'appartiens au jury de mars). C'est à mon tour d'avoir deux mois pour décider qui sera retenu parmi ces 3 romans :
Lark et Termite, de Jayne Ann Phillips, Christian Bourgois éditeur
Le chœur des femmes, de Martin Winckler, chez P.O.L.
• Assez parlé d'amour, de Hervé Le Tellier, chez J.C. Lattès
2 documents :
• Diane Arbus, de Violaine Binet, chez Grasset
Lila, être exclave en France et en mourir, de Dominique Torrès et Jean-Marie Pontaut, chez Fayard
2 policiers :
• Le guérisseur, de Inger Ash Wolfe, éditions Fleuve noir
Un pied au paradis, de Ron Rash, éditions du Masque

J'ai jusqu'au 18 janvier au plus tard pour envoyer mes textes. Deux extraits sont cités dans le ELLE n° 3349 spécial Mode du 5 mars 2010. Je n'avais pas placé en premier Lark et Termite qui l'a finalement emporté. par contre c'est le policier et le documentaire que je préférais qui ont correspondu aussi au choix de mes coéquipières. Tous les livres sont vraiment excellents cette fois et que ce fut un déchirement que de mettre une note pour les départager (sauf celui de Diane Arbus qui très franchement n'est pas exceptionnel).

Vous aurez compris que je loupe pour l'instant la cinquième et la sixième sélection ... que je vais peut-être recevoir ultérieurement.

le blog d'Armande m'avait fourni des indices sur la sélection de janvier (donc ce serait la sixième ) que j'ai complété par la lecture de ELLE puis par un message de Tricia:

En roman Les insomniaques de Camille de Villeneuve, chez Philippe Rey,
la Faculté des rêves de Sara Stridsberg, chez Stock,
et le Ciel de Bay city de Catherine Mavrikakis, chez Sabine Wespieser éditeur

en document Les enfants de Staline, d’Owen Matthews, chez Belfond,
Un amour exclusif de Johana Adorjan aux presses de la Cité

et en policier Sauver sa peau de Lisa Gardner, chez Albin Michel,
Tu ne jugeras point de Armel Job chez Robert Laffond (que Tricia juge excellent)
J'ai reçu les livres notés en orange début janvier.

J'ai en tout cas deviné sur le blog de Sandra M (qui appartient au jury de février) qu'elle doit choisir entre 3 romans :
• La délicatesse, de David Foenkinos, chez Gallimard
• Personne, de Gwenaelle Aubry, au Mercure de France
Le testament caché de Sebastian Barry, éditions Joelle Losfeld
2 documents :
• Belle époque, de Kate Cambor, chez Flammarion
Le sens de la famille, de A.M. Homes
, chez Actes Sud
2 policiers :
Les visages, de Jesse Kellerman, chez Sonatine
• Les fantômes de Saint-Michel, de Jake Lamar, aux éditions Rivage

Je devrai donc recevoir le 20 février les livres qui auront passé le barrage. Ce choix est au moins aussi difficile que celui auquel je participe en ce moment parce que les trois romans méritent chacun de gagner. Mais j'ai vu sur un blog qui avait été retenu et j'ai donc passé les titres à la couleur orange. (ce sont effectivement eux que j'ai reçus ultérieurement)

J'espère qu'une certaine Evanouche (dont j'avais cru comprendre qu'elle faisait partie d'un autre jury) nous éclairera sur la sélection qu'elle recevra. Flora m'a communiqué la sélection envoyée au jury d'Avril pour compléter la liste :
Catégorie Roman :
- Une année étrangère, de Brigitte Giraud, chez Stock
- Les saisons de la solitude, de Joseph Boyden, chez Albin Michel
- La théorie du moustique, de Nancy Werlin, chez Nil Editions

Catégorie Document :
- La traque, les criminels de guerre et moi, de Carla Del Ponte, éditions Héloïse d'Ormesson
- Adolfo Kaminsky, Une vie de faussaire, de Sarah Kaminsky, chez Calmann-Lévy

Catégorie Policier :
- Epouses & assassins de Kwei Quartey, chez Payot
- Souvenez-vous de moi de Richard Price, aux Presses de la Cité

Au total ce sont 16 documents, autant de romans policiers et 24 romans qui auront été retenus en première instance, soit 56 ouvrages. Ensuite ce ne sont pas moins de 24 livres qui concourent pour les 3 Prix. Sachant qu'il y a 8 groupes de 15 lectrices , donc un total de 120 personnes, recevant chacune 28 bouquins cela fait 1360 livres distribués et je pense que l'on peut remercier l'effort du secteur de l'édition.

Je sais aussi pour en avoir discuté avec des auteurs au Livre sur la Place, à Nancy, en septembre, que le prix ELLE est une reconnaissance qui les touche. Ils sont sensibles aux avis du lectorat. La rédaction du magazine nous a dit qu'elle les leur transmettait. Je soigne donc particulièrement les commentaires que j'écris en appui de mes notes alors que je me sens plus libre sur le blog lorsque je parle du même livre.

Le résultat final sera proclamé le 26 mai. Ce sera le moment où le magazine sélectionnera les nouveaux jurés. Préparez-vous dès la fin du mois de mars !

Blogs des jurés ELLE 2010 :
Flora, l'attrape-livres, très spécialisée dans la littérature sous toutes ses formes
Zarline, la voyageuse de un moment pour lire
Armande, les livres bonheurs d'Armande, qui est extrêmement douée en brodéries et facéties du même ordre
Carine, la lectrice infatigable du Bookomaton
Sandra M, la grande cinéphile de In the mood for cinema et sa rubrique spéciale Prix ELLE
Sophie, la parisienne de Sophie lit
Kornaline, du blog Des pages et des pétales
Et puis Le blog de Jostein

enfin ceux de quelques jurés 2009 : parce que ce n'est pas parce qu'elles ne font pas partie du jury de cette année qu'elles ont arrêté de tourner les pages
Anna, Des livres et tout
Clochette de Littérature passion
Enna qui lit et qui vit
Emmyne à lire au pays des merveilles
Annie du Soleil sur la page
Antigone qui un Jour sera grande
sans oublier l'inénarrable Renée de Quoi j'emmêle qui n'a pas son pareil pour relater un évènement ...
et puis Amanda d'Amanda Meyre dont je viens de découvrir l'existence (merci Enna, qui raconte avec brio la soirée de remise du Prix en mai 2009. Puissent les organisateurs suivre sa "reco" et la programmer un samedi cette année !)

Le compte-rendu de la soirée de remise des prix est ici.

Et l'ensemble des 35 billets consacrés au Prix sont répertoriés .

17 commentaires:

Sandra.M a dit…

Bravo pour cet article complet...en revanche je fais partie du jury de février et non pas de celui de janvier et j'ai eu 7 livres à lire et non 6. Merci pour le lien.:-) Un rdv entre blogueuses comme tu le suggères dans ton email serait une bonne idée. La suite par email!

marie-claire a dit…

J'en ai bien cité sept !
Par contre j'avais hésité entre janvier et février. j'avais une chance sur deux. Je corrige.

Armande a dit…

Bonjour,
C'est plaisant de découvrir une autre lectrice du Prix Elle. Moi aussi, cette aventure m'apporte beaucoup mais j'appréhende un peu le mois à venir avec les sept livres qui m'attendent... Il faut dire que j'ai accepté aussi de chroniquer "un monde sans fin" de Ken Follett (1400 pages!)pour le Livre de poche et Le dissident chinois pour le Quai Voltaire !

marie-claire a dit…

Armande, serais-tu toi aussi du jury de mars ? C'est vrai que 7 c'est déjà beaucoup.Alors 2 de plus ... Il ne me reste que Lark et Termite à lire. Et je suis en train d'écrire les critiques des autres.

Flora a dit…

je viens de finir la sélection de décembre (sauver sa peau, les enfants de staline et les insomniaques : trois bons livres)et j'ai reçu samedi dernier un gros paquet : les 7 livres de la sélection d'avril. Je serais aussi très contente de rencontrer les autres blogueuses jurées de ce prix lors de la remise du prix. On en reparle, entre deux lectures !

marie-claire a dit…

je t'en prie Flora donne nous les trois titres de la sélection de novembre et puis les 7 de celle d'avril pour nous mettre l'eau à la bouche et nous faire patienter ...

chatdunet a dit…

quid des maisons d'éditions sélectionnées, sur quels critères ? ... l'article est déja long; merci

Flora a dit…

je te réponds de suite pour la sélection du mois de novembre :
Lait noir d'Elif Shafak
(Document)- Ce que je sais de Vera Candida, de Véronique Ovaldé(Roman) et
Fakirs d'Atonin varenne
(Policier : mon chouchou pour le moment !). Je vais reprendre ma liste de livres reçus samedi dernier et la publier sur mon blog : cela te donnera un aperçu... à très bientôt !

marie-claire a dit…

C'est une bonne question.
Je ne sais pas si la rédaction de ELLE cherche par elle-même ou si ce sont les maisons d'édition qui font ce qu'elles peuvent pour placer leurs poulains.
J'ose espérer qu'ensuite c'est le livre qui se défend "tout seul". En tout cas je garde la question en mémoire et ferai ma petite enquête.

marie-claire a dit…

à Flora : c'est un peu compliqué d'y voir clair parce que ces livres que tu dis être la sélection de novembre
sont ceux que j'ai reçus sous l'intitulé "quatrième sélection" le 22 octobre.
Les titres que je ne connais pas sont ceux qui ont été envoyés le mois suivant.
Je trouverai peut-être la réponse sur ton blog.
Pour le policier je suis d'accord avec toi et Fakirs était mon préféré ... jusqu'à ce que je lise Un pied au paradis de Ron Rash que je ne serai pas surprise de voir gagner le prix. Cela m'étonnerait qu'il ne soit pas préféré au Guérisseur avec lequel il était en compétition.

Anonyme a dit…

Bonne synthèse :-) Je crois que les principaux éléments y sont.

Malheureusement, aucune lecture ne m'a véritablement enthousiasmée pour le moment, à part le Hélène Castel. Beaucoup de lectures pénibles, comme le Touriste, Enfant 44, Sauver sa peau... Le genre de choses qui me tombent des mains.

J'espère que les Visages seront choisis pour février !!!!

Sur ce, un bon réveillon et une joyeuse année à toi.

enna a dit…

Comme ça me rappelle de bons souvenirs de lire tout ça! (même si c'est compliqué comme système!) J'ai adoré cette experience de lecture l'an dernier!
Nous étions quelques blogueuses à nous être retrouvées par hasard sur internet en cours de Grand Prix et nous nous sommes rencontrées avant la remise des prix : c'était une experience littéraire et humaine très enrichissante!
je suis tout à fait d'accord avec toi quand tu dis que la frontière entre les catégories n'est pas toujours claire, et on est plusieurs à s'être dit qu'on notait différement au début et à la fin de l'aventure, on aurait presque aimé pouvoir réviser nos notes en fonction des lectures suivantes.
Personnellement, j'ai fait de très belles découvertes en romans où j'ai eu plusieurs coups de coeur mais j'ai été assez déçue en polars (j'espère que vous avez plus de chance que nous!)
L'année dernière, j'ai fait une rubrique consacrée aux "coulisses" du Prix de Elle : si ça vous amuse d'y jeter un oeil c'est ici : http://ennalit.canalblog.com/archives/grand_prix_des_lectrices_de_elle_2009/index.html

amanda a dit…

quelle compilation ! Merci car, même si je ne suis pas jurée cette année, la sélection m'interesse particulièrement. Bonne lectures alors et bon prix :)

valedeleure a dit…

J'ai l'impression que les livres sélectionnés cette année sont un cran au dessus des nôtres (ceux de l'an dernier). Et je suis un peu jalouse!

emmyne a dit…

Oui, ton billet présente bien le Prix...et l'aventure littéraire. Je crois que, toutes, à la fin, nous étions essoufflées !
Juste à ajouter que la remise du Prix est un moment de rencontre très sympathique entre blogueuses :))

Tricia a dit…

Très bonne présentation du Prix! Il est vrai que ça n'est pas simple à expliquer aux copines (qui sont en plus souvent persuadées que l'on va avoir son nom dans le Elle chaque semaine...). Faisant partie du jury de janvier, j'apporte juste une précision sur la sélection de ce mois là qui comportait également "un amour exclusif de Johana Adorjan dans la catégorie Doc et l'excellent "Tu ne jugeras point " de Armel Job dans la catégorie Policier.

marie-claire a dit…

Merci Tricia, je corrige de ce pas, non seulement cet article mais aussi celui du 4 mars que j'avais écrit sur un amour exclusif.
C'est parce qu'il est passé dans la catégorie document que je ne l'avais pas repéré.
Si je comprends bien nous allons bientôt nous voir ...
La dernière enveloppe est arrivée aujourd'hui et cela m'a fait un petit pincement au coeur.

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)