mardi 1 décembre 2009

InSTALLation à l'espace Cirque d'Antony (92)

Pour la première fois en Ile-de-France des artistes suisses allemands vont présenter un spectacle auquel je prédis un "boucan du diable" tant leur virtuosité et leur originalité sont exceptionnelles. Pour preuve : on a déjà du programmer une soirée supplémentaire le mardi 15 décembre !

Tout a commencé l'hiver 2007 par l'envie de faire découvrir quelques spécialités à une bande de copains. Le premier, dresseur de chevaux, a proposé son manège. Les seconds, diabolistes, sont arrivés pour exécuter des soleils avec leurs baguettes et ce drôle d'objet (vieux de 4000 ans, tombé en désuétude et réhabilité dans les années 50) qui s'appelle diabolo, et dont le sifflement est à l'origine de l'expression que j'emploie au début du billet. Deux fildeféristes les ont rejoints avec un musicien.

Explorant les différentes facettes de leurs talents en les combinant ils ont composé une sorte de "performance"; on dit "installation" dans le domaine artistique dès lors que le rapport à l'espace est déterminant. Le terme est astucieux puisqu'en allemand c'est un jeu de mots avec Stall, l'écurie. Le bouche-à-oreille a été fulgurant ; c'est devenu un spectacle à part entière, d'abord au Cirque Monti en Suisse, maintenant en tournée.

Tout se joue autour du rapport temps-espace en faisant varier les paramètres : vitesse, lenteur, accélération, déplacements, prises de risques, séduction, respect, l'homme, la femme, l'animal, l'objet. Les scènes se superposent en fondues enchainés dans un crescendo de prouesses qui deviennent de plus en plus naturelles au fur et à mesure que l'oeil du spectateur s'éduque à la difficulté.

Le public de l'Espace Cirque (qui draine maintenant des fidèles venus de très loin) connait bien maintenant le mât chinois. Il pourra apprécier l'exploit de l'acrobate. On a vu une fildefériste exceptionnelle en début de saison dans le Chant du Dindon. On mesurera la prise de risques des portées et des sauts du couple de danseurs suisses. Quant à ceux qui apprécient les chevaux ils seront stupéfaits de les voir cloués au sol, suite à un quasi-envoutement.

Petite, j'avais essayé de lancer un diabolo, que je m'étais vite fait bien fait pris sur la caboche. Ces artistes là m'ont époustouflée. Leurs capacités à exécuter des figures incroyables à pied, à cheval et ... debouts sur un piano ne peuvent pas se décrire. Je n'ai d'ailleurs pas très envie de tout vous raconter avant les représentations mais comme je sais qu'on ne croit que ce qu'on voit je vous offre la bande-annonce du spectacle (on dit trailer en anglais) qui retrace bien la substantifique moelle des 90 minutes d'enchantement qui vont vous épater. Je vous donne rendez-vous à partir du samedi 12 décembre à Antony : je retourne les voir ce soir-là !

Pour tout savoir des spectacles de la Scène conventionnée d'Antony-Châtenay : 01 41 87 20 84 et www.theatrefirmingemier-lapiscine.fr
06 33 29 85 30 le jour des représentations, pour tout renseignement de dernière minute
• InStallation est donné à l'Espace Cirque, rue Georges Suant - 92160 Antony, du 12 au 20 décembre à 20 heures (mercredi 15 heures et dimanche 16 heures)
Navette gratuite depuis la gare RER d'Antony et le Théâtre La Piscine
Les photographies qui ne sont pas mentionnées A bride abattue sont de Philippe Deutsch

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)