Avignon 2019

Ayant vu plus d'une centaine de spectacles (entre le Festival d'Avignon, le Off et même celui qu'on appelle le If) il n'était pas possible de dédier un billet à chacun, ou sinon, pendant plus de trois mois, il n'aurait plus été question d'autre chose sur le blog.
Impossible par exemple d'attendre le 1er octobre pour publier des chroniques sur la rentrée littéraire !
J'ai décidé de rassembler tout ce qui concerne Avignon sur le mois de Juillet. Etant plus approfondis que ce que j'ai écrit régulièrement cet été sur la page Facebook A bride abattue ces articles sont très longs à écrire. Je m'aperçois en ce début de septembre, alors que je viens de mettre en ligne celui qui est daté du 14 juillet, que je prends trop de retard sur d'autres sujets dont il est important de ne pas différer davantage la parution. C'est pourquoi les chroniques avignonnaises, qui ont en quelque sorte valeur d'archive, vont désormais s'insérer rétroactivement.
Je vous invite donc à scroller régulièrement pour les lire ou à utiliser la catégorie "Avignon" pour les faire apparaître. Ou encore, et ce serait le plus efficace, à entrer votre adresse mail dans le rectangle blanc "Pour recevoir par mail ... etc".

jeudi 27 avril 2017

Traquées ! de Sandrine Beau

Je referme Traquées ! avec le sentiment d'être tombée sur une pépite.

Voilà un "vrai" roman policier accessible aux jeunes lecteurs sans être bêtifiant comme certains autres qui me passent entre les mains.

Alors Sandrine Beau mérite les félicitations. Tout se tient, intrigue et personnages. Peut être un peu angoissant au démarrage mais ensuite il y a toujours une heureuse rencontre pour pallier la progression du méchant.

Le fait d'intercaler les dépositions de témoins entre les chapitres (en italiques pour que les jeunes lecteurs se rendent bien compte qu'on a changé de point de vue) permet de prendre du recul.

La vie a brutalement basculé pour la jeune héroïne, Annabelle, 14 ans, obligée de fuir avec sa petite sœur Marjolaine de 5 ans. A pieds, avec quasiment pas d'argent et en devant abandonner son téléphone portable pour ne pas risquer d'être "tracée".

La petiote a bien du mal à ne pas adresser la parole à tout le monde et, c'est légitime, elle se fatigue vite. Le lecteur suit le parcours en éprouvant les mêmes émotions que les enfants. Si je devais faire un (petit) reproche il manque une carte géographique pour suivre la progression des gamines vers leur destination finale.

Le roman est recommandé à partir de 10 ans. Je l'ai donné à lire à des écolières de cet âge (pas encore collégiennes) et elles l'ont adoré. Je l'ai proposé aussi à des grands-parents. Et ils ont aimé tout autant. Les parents s'en sont saisi aussi. Carton plein dira-t-on pour l'auteure dont j'ai envie de suivre les publications.

Sandrine Beau est née en Poitou-Charentes en 1968. Après ses études, elle est devenue réalisatrice de films vidéos (documentaires et institutionnels) et a écrit ses premiers scénarios. En parallèle, elle a été clown dans une troupe, dont les spectacles ont sillonné la France.

Puis elle exerça un autre métier, celui d'animatrice radio. Tout d'abord à Poitiers, puis à Besançon sur France Bleu, où cette fois, elle a écrit et enregistré des feuilletons radiophoniques et des billets d'humeur quotidiens.

A la même époque, elle a fait un petit tour sur les plateaux de télévision, pour devenir une des Miss Météo de France 3 Bourgogne Franche-Comté.

Après la naissance de ses enfants, l'envie de raconter des histoires pour les petits a pointé le bout de son nez. Et aujourd'hui... elle ne la quitte plus! Ouf ...

Traquées ! de Sandrine Beau chez Alice Jeunesse, Deuzio - en librairie depuis Février 2017

1 commentaire:

Sardine a dit…

Très, très touchée par votre lecture. Merci !

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)