jeudi 13 juillet 2017

Dans les valises pour préparer la rentrée .... littéraire

Dans les valises, non, plutôt sur l'I Pad car pour une fois je vais lire quasi exclusivement en numérique, en respectant plus ou moins l'ordre de parution, à moins que je ne papillonne ...

Les liens vers les chroniques seront ajoutées au fur et à mesure. Il suffira de cliquer sur la couverture, ou sur le titre.

On remarquera que certains ouvrages sont déjà en librairie. Mais je ne les ai découvert que tout récemment, parce qu'un extrait m'avait séduite dans la sélection Hors Concours.

Je recommande à ceux qui auraient perdu le goût de la lecture de se délecter de minuscules ouvrages de la collection animée par Soazig le Bail, assistée de Charline Vanderpoorte aux éditions Thierry Magnier. Ils sont soit disant pour les jeunes lecteurs, mais je vous promets le pur bonheur. Et ils sont si minces qu'ils ne provoqueront pas de supplément de bagages.

                   



La femme brouillon d'Amandine Dhée, Editions la Contre Allée, en librairie depuis le 17 janvier 17
Le ciel ne parle pas de Morgan Sportès, chez Fayard, à paraitre le 16 août 2017
Nos vies, de Marie-Hélène Lafon, chez Buchet Chastel, à paraitre le 17 aout 2017
Mademoiselle, à la folie !, de Pascale Lécosse, Éditions de La Martinière, à paraitre le 17 août 2017, un premier roman
La fille du van de Ludovic Ninet, Serge Safran éditeur, à paraitre le 17 août 2017
Avant tout, se poser les bonnes questions, de Ginevra Lamberti, Traduit de l'Italien par Irène Rondanini, Pierre Bisiou Le Serpent à plumes, à paraitre le 17 août 2017
Manège de Daniel Parokia, chez Buchet-Chastel,  en librairie le 17 août 2017
Légende d’un dormeur éveillé, de Gaëlle Nohant, chez Héloise d'Ormesson, à paraitre le 17 août 17
Gabriële de Anne et Claire Berest, chez Stock, en librairie le 23 août 2017
Les violettes de l'avenue Foch, de Simon Liberati, chez Stock, La Bleue, à paraitre le 23 août 2017
Les terres dévastées d'Emiliano Monge, Roman traduit du mexicain par Juliette Barbara, chez Philippe Rey, à paraitre le 24 août 2017
Je me promets d'éclatantes revanches de Valentine Goby, L'Iconoclaste, à paraitre le 30 août 2017
Ma reine de Jean-Baptiste Andrea, L'Iconoclaste, à paraitre le 30 août 2017
Neverland de Timothée de Fombelle, L'Iconoclaste, à paraitre le 30 août 2017
Mon autopsie de Jean-Louis Fournier, chez Stock,  en librairie le 30 août 2017
La Maison des Turner de Angela Flournoy, aux éditions Les Escales, à paraitre le 31 août 2017
Il n'y a pas Internet au paradis de Gaëlle Pingault, aux éditions du Jasmin, à paraitre le 1er septembre 2017
Un jour, tu raconteras cette histoire de Joyce Maynard, Récit traduit de l'anglais (États-Unis) par Florence Lévy-Paoloni, chez Philippe Rey, à paraitre le 7 septembre 2017
L'héritier de Josst de Vries, chez Plon, à paraitre le 7 septembre 2017
Je suis l'autre de Berta Vias Mahou, chez Séguier, date de parution non communiquée

Les titres en rouge correspondent aux ouvrages lus (à la date du 2 septembre), même s'ils n'ont pas encore été chroniqués. Les liens sont associés aux dates de parution au fur et à mesure. Certains titres ne seront pas chroniqués, soit parce que leur lecture en numérique est trop ardue, soit parce que j'ai été déçue et que je ne souhaite pas, alors, écrire une critique négative.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)