vendredi 2 mars 2018

A l'heure du goûter chez François Gagnaire

Anicia, le bistrot nature de François Gagnaire est animé à toute heure. Outre le déjeuner et le dîner, on peut s'y retrouver en milieu d'après-midi pour y déguster un des nombreux thés qui figurent sur la longue carte ou des cafés bio de L’Arbre à Café, à moins de préférer une tisane ou une infusion.

Il y a une spécialité que je voulais découvrir depuis longtemps, c'est le chocolat noir Grand Cru Weiss avec son nuage de foin.

La boisson est onctueuse comme un sirop épais. La chantilly  est aérienne, exhalant un parfum végétal, que lui procure le foin du Mézenc dans lequel elle a infusé.

La saveur est subtile mais présente parce qu'il y a un peu de foin aussi dans la crème, visible à l'oeil, et agréablement décelable en bouche.

Tout le mois de janvier, on pouvait accompagner la boisson d'une part de galette des Rois, fourrée d'une crème frangipane et purée de lentilles.
D'habitude il y a de quoi hésiter entre la tarte au chocolat et le cake au citron, puissamment citronné mais peu sucré, qui n’a pas besoin d'être enjolivé par un glaçage royal ou des tranches de fruits confits pour fondre en bouche.
Mais ma préférence va directement à la madeleine qu'il faut goûter au moins une fois dans sa vie. C'est une gourmandise exceptionnelle, fondante, cuite quelques minutes avant d’arriver, servie tiède.
Franchement les cookies ne sont pas en reste. Ils sont riches de pépites de chocolat et surtout ils ne sont pas secs.
La musique, jazzy à cette heure, n'empêche pas de discuter ou de se concentrer sur une lecture piochée sur les cimaises. On pourra bien sur profiter de son passage pour regarder le rayon d'épicerie fine où François Gagnaire met en valeur les produits de sa région natale, le Velay.
Mais il n'est pas chauvin puisqu'on y trouvera quelques autres aliments comme le miel Honly. Je vous recommande l'endroit dont la décoration est aussi nature que le bistrot. Vous en trouverez une description détaillée ainsi qu'un échantillon des plats proposés par le chef en suivant le lien associé au nom d'Anicia, au début de l'article, qui renvoie sur ce que j'ai écrit en janvier dernier.
Anicia
97, Rue du Cherche Midi, 75006 Paris
01 43 35 41 50

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)