Avignon 2019

Ayant vu plus d'une centaine de spectacles (entre le Festival d'Avignon, le Off et même celui qu'on appelle le If) il n'était pas possible de dédier un billet à chacun, ou sinon, pendant plus de trois mois, il n'aurait plus été question d'autre chose sur le blog.
Impossible par exemple d'attendre le 1er octobre pour publier des chroniques sur la rentrée littéraire !
J'ai décidé de rassembler tout ce qui concerne Avignon sur le mois de Juillet. Etant plus approfondis que ce que j'ai écrit régulièrement cet été sur la page Facebook A bride abattue ces articles sont très longs à écrire. Je m'aperçois en ce début de septembre, alors que je viens de mettre en ligne celui qui est daté du 14 juillet, que je prends trop de retard sur d'autres sujets dont il est important de ne pas différer davantage la parution. C'est pourquoi les chroniques avignonnaises, qui ont en quelque sorte valeur d'archive, vont désormais s'insérer rétroactivement.
Je vous invite donc à scroller régulièrement pour les lire ou à utiliser la catégorie "Avignon" pour les faire apparaître. Ou encore, et ce serait le plus efficace, à entrer votre adresse mail dans le rectangle blanc "Pour recevoir par mail ... etc".

vendredi 30 août 2019

J'ai envie de toi de Sébastien Castro au Théâtre Fontaine

Qui ne s'est jamais trompé de destinataire en envoyant un SMS ou en répondant à un message Whatsapp ? La seconde configuration est sans doute plus lourde de conséquences car le message arrive alors forcément à quelqu'un avec qui on vient d'échanger. Et si on dit des choses différentes successivement à plusieurs personnes ça peut vite dégénérer ... surtout si ce sont ces quelques mots : j'ai envie de toi.

Et si je te pose des questions
(qu'est-ce que tu diras?) 
Et si je te réponds (qu'est-ce que tu diras?) 
Si on parle d'amour (qu'est-ce que tu diras?)

Le spectacle commence avec la musique composée en 1972 par Véronique Sanson, Chanson sur ma drôle de vieLe décor représente la double entrée de deux appartements mitoyens au quatrième étage de la toute proche Rue des Martyrs. A gauche habite Youssouf (Sébastien Castroqui gagne sa vie en gardant des personnes âgées et de l'autre Guillaume (Guillaume Clerice), qui vient d'emménager. Les deux hommes ont des problèmes de copropriété, le premier revendiquant l'espace d'un placard qu'il compte bien récupérer. Pour le moment il a percé la cloison et la situation est un peu délicate puisqu'on peut passer d'un appartement à l'autre sans avoir besoin de faire le détour par le palier.

Si vous ajoutez à cette situation, déjà complexe, l'envoi par Guillaume d'un SMS à la mauvaise personne, et l'arrivée de ladite personne vous avez le point de départ pour une soirée de folie, ponctuée de ressorts comiques incessants, soutenus parfois par des effets spéciaux. Ce soir c'est la mère âgée, muette et handicapée de Sabine (Maud Le Guenedaldont Youssouf va devoir s'occuper, tant bien que mal.

Christelle (Anne-Sophie Germanaz)l'ex de Guillaume, et Julie (Astrid Roos), sa conquête faite sur Internet se crêperont-elles le chignon ou se trouveront-elles des affinités ? Et si nous ajoutions Gaël, l'actuel compagnon très jaloux et très baraqué de Christelle (Alexandre Jerome) de quel côté la balance penchera-t-elle ?

Youssouf va devoir endosser un rôle auquel il n'est pas préparé bien qu'il estime qu'il est hyper bon en impro. Je n'en dirai pas davantage : Motus et bouche .... mais rassurez-vous, personne ne sera maltraité pendant le spectacle.

Tous les ingrédients sont réunis pour passer une très bonne soirée, et rire beaucoup de l'enchainements de quiproquos (qui tiennent la route jusqu'au bout) en compagnie de la joyeuse bande. Cela faisant un moment que le vaudeville ne m'avait pas autant amusée. Bravo !
J'ai envie de toi de Sébastien Castro
Mise en scène José Paul assisté de Guillaume Rubeaud
Avec Sébastien Castro, Maud Le Guenedal, Guillaume Clerice, Anne-Sophie Germanaz, Astrid Roos et Alexandre Jerome
Décors Jean-Michel Adam
Costumes Juliette Chanaud
Au Théâtre Fontaine , 10 rue Pierre Fontaine, 75009 Paris - 01 48 74 74 40
Du jeudi 29 août 2019 au dimanche 5 janvier 2020
Du mardi au vendredi 21h, le samedi 16h30 et 21h et le dimanche 16h

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)