Avignon 2019

Ayant vu plus d'une centaine de spectacles (entre le Festival d'Avignon, le Off et même celui qu'on appelle le If) il n'était pas possible de dédier un billet à chacun, ou sinon, pendant plus de trois mois, il n'aurait plus été question d'autre chose sur le blog.
Impossible par exemple d'attendre le 1er octobre pour publier des chroniques sur la rentrée littéraire !
J'ai décidé de rassembler tout ce qui concerne Avignon sur le mois de Juillet. Etant plus approfondis que ce que j'ai écrit régulièrement cet été sur la page Facebook A bride abattue ces articles sont très longs à écrire. Je m'aperçois en ce début de septembre, alors que je viens de mettre en ligne celui qui est daté du 14 juillet, que je prends trop de retard sur d'autres sujets dont il est important de ne pas différer davantage la parution. C'est pourquoi les chroniques avignonnaises, qui ont en quelque sorte valeur d'archive, vont désormais s'insérer rétroactivement.
Je vous invite donc à scroller régulièrement pour les lire ou à utiliser la catégorie "Avignon" pour les faire apparaître. Ou encore, et ce serait le plus efficace, à entrer votre adresse mail dans le rectangle blanc "Pour recevoir par mail ... etc".

lundi 12 août 2019

Même si le soleil se cache de Anne de Bourbon-Siciles

C'est sollicitant la princesse Anne de Bourbon-Siciles pour participer à une de mes émissions que j'avais appris la sortie de son dernier roman, Même si le soleil se cache, paru comme le précédent aux éditions l'Archipel, en juin dernier.

Je n'ai pas eu immédiatement le temps de le lire et c'est à mon retour d'Avignon que je l'ai ouvert, croyant que je me distrairai par une lecture dite de vacances.

La couverture mérite d'être regardée avec attention. L'histoire démarre bien sur une plage, au cours d’un séjour en Martinique dans un club de vacances (l'auteure connait très bien l'île ...) mais il faut déceler, dans le vent qui se lève, l'annonce d'une terrible tempête.

Emilie n'a que dix-huit ans. Elle est une bachelière de bonne famille. Eric est un GO au charme irrésistible et la jeune femme ne résiste pas. Les sentiments semblent s'installer durablement au grand désespoir de ses parents qui rêvaient d'une autre union.

Un bébé arrive, Alice. Rien ne manque au bonheur du couple. Jusqu'à ce qu'un matin, Émilie découvre d’étranges traces sur le corps de sa fille. Dès lors, tout s’enchaîne : la suspicion des médecins, les doutes des proches, la perte de confiance en soi.

Les accusations se font de plus en plus insistantes. Émilie n’a-t-elle rien à se reprocher ? Elle commence à douter d'elle-même. Des souvenirs qu'elle croyait enfouis remontent à la surface ... dont on peut se demander s'ils ne sont pas en rapport avec ce qui est en train de se produire avec sa fille.

Si on dit que les mêmes causes produisent les mêmes effets, l'inverse est-il vrai ? 

Anne De Bourbon Siciles m’a séduite une nouvelle fois avec ce roman. C’est une très belle histoire d’amour entre un père et sa fille et entre une mère et sa fille. Lisez-le pour savoir s’il s’agit de la même fille. Il y a du secret dans l’air et surtout un coup de balai sur les conventions. Comme dans chacun de ses livres. Lisez J'ai quelque chose à te dire pour en être convaincu.

Il est bouleversant d'apprendre que Même si le soleil se cache est inspiré de faits réels. L'intelligence de l'auteure est d'avoir réussi à y insuffler de l'humour, avec en particulier le personnage de la seconde avocate, choisie par Emilie pour assurer sa défense. Le moment où elle va devenir photographe professionnelle spécialisée dans les mariages est également savoureux. 

Voilà un livre qui fait largement réfléchir mais qui se lit aussi bien sur une plage qu'en ville ...

Même si le soleil se cache de Anne de Bourbon-Siciles, édition de l'Archipel, en librairie depuis le 12 juin 2019

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)