samedi 4 mai 2019

Le sourire du chat d'Elisabeth Amato

Le sourire du chat est un spectacle d'une douce sensibilité, empreint de poésie, totalement accessible aux enfants (à partir de 10 ans) et d'une grande intelligence. De quoi susciter une vocation pour la magie ou du moins pour une certaine forme de bonheur.

Elisabeth Amato fait traverser le miroir au spectateur. Sa philosophie de vie devrait être écrite sur les livres d'école et taguée sur les murs : partagez une joie, elle augmente ; partagez une peine, elle diminue.

Il faut le prescrire à tout le monde pour aller bien ou mieux !

Tout est finement pensé, depuis la formule qui nous demande d’éteindre notre portable jusqu’à la conclusion. Et entre temps on aura philosophé en se laissant porter par la magicienne qui, on est d'accord avec elle, exerce le plus beau métier du monde.

Elle est tellement bluffante au fil des numéros que je ne parviens pas à croire qu'elle soit arrivée là par hasard. S’inventer des histoires nous reconstruit. J'espère juste qu'à l'inverse des grandes figures du cinéma et de la littérature qu'elle cite en exemple comme Walt Disney, qui fut un enfant maltraité, ou Arthur Conan Doyle qui subit une impressionnante série de deuils, elle n'a pas connu elle-même des événements tragiques et intolérables qu'elle aurait transcendé en inventant son super héros ... un chat nommé Merlin ... comme l'Enchanteur, cela va de soi.

Par contre, je veux bien croire que le créateur de Sherlock Holmes a pu l'inspirer et la persuader que le secret est que tout est possible ici et maintenant. En effet Conan Doyle affirmait que lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité.

Il faut méditer une telle pensée. Je vous avais prévenus : Elisabeth Amato est une philosophe. La sagesse est donc un de ses pouvoirs. Si elle coupe quelque chose, ce sera un poil de son matou, mais sûrement pas une femme ... D'ailleurs elle a bien raison de nous faire remarquer que ce sont des hommes qui découpent des femmes sur la scène et jamais l'inverse. Le magicien est souvent un "dominateur", elle non.

Elle propose un spectacle sous forme d'enquête, une sorte de chasse au trésor dont le but serait de trouver le bonheur puisque si on le cherche c'est qu'on subodore qu'il existe. Chacun de ses tours, car elle en a beaucoup, déclenche la surprise, et très vite l'émerveillement. On pourrait croire qu'elle a accès à la moindre de nos pensées. Elle a un rapport presque maternel avec le public, qui est troublé et sous le charme.

Je n'ai absolument pas cherché à deviner s'il y avait un truc. Je me suis laissée porter, transporter, dans un monde où les sens ont du sens, où l'humeur est nécessairement bonne. C'est un bijou de spectacle qu'il serait dommage de rater.

Si nos chemins se croisent un jour je ne lui demanderai pas comment elle fait, mais bien pourquoi elle  le fait. J'ai une ébauche d'hypothèse. Certains travaillent pour le plaisir, elle pour le bonheur !

Le sourire du chat de et avec Elisabeth Amato
Avec la complicité de Christophe Lidon
Costumes Chouchane Abello-Tcherpachian
Lumières Marie-Hélène Pinon
Musique Cyril Giroux
Images Léonard
Depuis le 11 mars 2019 au petit Montparnasse
31, rue de la Gaité - 75014 Paris
Samedi à 16h30 - Dimanche à 19h - Lundi à 20h30

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)