mercredi 4 décembre 2013

Une salade thaïe pour le Réveillon

On m'avait proposé l'an dernier d'imaginer un repas de Noël à moins de 5 € par personne, avec des produits Marque repère, sans me fixer d'autres contraintes. J'avais l'entière liberté du choix des produits pourvu que l'addition n'excède pas 20 € pour une famille de 4 personnes.

Cette fois le défi est inversé. Les produits sont imposés et il faut créer deux recettes de Noël (entrée/plat ou plat/dessert), pour les sublimer. L'exercice était plus difficile. Comment sortir des sentiers battus avec du saumon, du foie gras et du champagne ? J'ai longtemps cherché une idée ... jusqu'à ce que je découvre les sirops Meneau qui m'ont permis d'avoir plusieurs déclics.
Commençons par le saumon aujourd'hui.

Je l'ai traité en entrée, mais façon thaïe, soit en rouleau de Noël, à l'instar du rouleau de printemps comme vous le voyez sur la photographie ci-dessus, soit en version salade, plus classique en terme de présentation.

Tout l'intérêt de la recette c'est le mélange des saveurs et des textures :

- du pamplemousse rosé, pelé à vif,
- de l'avocat (de préférence juste avant qu'il ne soit à maturité) émincé, et qui aura un croquant proche d'une papaye verte
- des pousses de soja qui apporteront une autre forme de croquant
- de la pomme verte, en touts petits dés
- de la roquette, pour son amertume
La sauce est particulière avec un mélange de vinaigre de cidre, d'huile d'olive, de jus de citron vert et de sirop de thé vert à la menthe nanah Meneau. Je recommande d'employer tous ces éléments à proportions égales mais il est important de gouter et d'adapter à son palais. A mon avis il est inutile de saler ou de poivrer. Par contre on peut ajouter du gingembre râpé à la microplane, de l'aneth et du basilic thaï.
Une fois tous les ingrédients assaisonnés on dépose le saumon fumé coupé en lanières sur le dessus du saladier (ou des ramequins individuels).

On propose en accompagnement, comme cela se pratique en Thaïlande, des cacahuètes hachées que l'on saupoudrera sur la salade au moment de déguster.
On peut réaliser une présentation plus surprenante avec une galette de riz, à l'instar du rouleau de printemps.

Dans ce cas on humidifiera la galette avant d'y déposer cette fois en premier une belle tranche de saumon qui restera entière. On ajoutera les autres ingrédients (assaisonnés au préalable) sans oublier les herbes aromatiques, aneth et basilic thaï.

On roule soigneusement et on sert avec la sauce dans une coupelle et un supplément de cacahuètes pilées. Et on peut ajouter quelques tartines croquantes de tapenade. Çà, c'est un petit secret de plus que je vous révèlerai bientôt.

Demain je vous dis comment je travaillerai le foie gras. Voici déjà la photo du plat et il suffit de cliquer dessus pour découvrir ma manière de le cuisiner. Bon appétit !

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés