Avignon 2019

Ayant vu plus d'une centaine de spectacles (entre le Festival d'Avignon, le Off et même celui qu'on appelle le If) il n'était pas possible de dédier un billet à chacun, ou sinon, pendant plus de trois mois, il n'aurait plus été question d'autre chose sur le blog.
Impossible par exemple d'attendre le 1er octobre pour publier des chroniques sur la rentrée littéraire !
J'ai décidé de rassembler tout ce qui concerne Avignon sur le mois de Juillet. Etant plus approfondis que ce que j'ai écrit régulièrement cet été sur la page Facebook A bride abattue ces articles sont très longs à écrire. Je m'aperçois en ce début de septembre, alors que je viens de mettre en ligne celui qui est daté du 14 juillet, que je prends trop de retard sur d'autres sujets dont il est important de ne pas différer davantage la parution. C'est pourquoi les chroniques avignonnaises, qui ont en quelque sorte valeur d'archive, vont désormais s'insérer rétroactivement.
Je vous invite donc à scroller régulièrement pour les lire ou à utiliser la catégorie "Avignon" pour les faire apparaître. Ou encore, et ce serait le plus efficace, à entrer votre adresse mail dans le rectangle blanc "Pour recevoir par mail ... etc".

lundi 9 décembre 2013

Le sapin de Noël dans la rue Traversante de l'Onde à Vélizy (78)

L'Onde respecte la tradition du sapin de Noël mais en la revisitant artistiquement chaque année. Françoise Doléac avait fait un travail remarquable il y a deux ans.

La version 2013 du sapin de Noël de l’Onde a été conçue par Olivier Vadrot, un designer et scénographe qui a détourné l’arbre le plus emblématique de notre enfance.

Il en a fait un lieu pour s’amuser, ... puisqu'on peut s'installer à l'intérieur  pour se laisser compter des histoires et pour rêver Noël.

L'installation a pris place dans la rue traversante et sera accessible jusqu'à la fin du mois.

L'arbre d’Olivier Vadrot est une structure textile tendu pénétrable, mis en tension par un grand banc circulaire où l'on peut s'asseoir presque confortablement. Le sapin-cabane sera investi par les enfants (et quelques adultes) par petits groupes à l’heure du conte.
Un partenariat avec la Maison du conte de Chevilly-Larue et la Médiathèque de Velizy-Villacoublay a fait de la troisième édition du festival Fête des Mômes une sorte d'avant fête de Noël qui était adressée en journée aux tout petits à partir de 18 mois, et le soir, aux familles dès 6 ans.

Cette courte manifestation s'est déroulée sur les trois premiers jours et si vous l'avez manquée programmez la tout de suite pour décembre 2014. Vous ne direz pas cette fois que je ne l'aurai pas annoncée suffisamment tôt.

La Maison du conte de Chevilly-Larue assure la direction artistique en proposant un choix de spectacles contés et la Médiathèque de Vélizy-Villacoublay accueille les enfants dans un espace cosi offrant un grand choix de livres, d’ateliers ludiques et co-anime le Bar à son au café de l’Onde.

Le sapin de Noël reste pour vous "consoler" pendant les vacances...

Le mien sera plus classique ... voire même ultra classique puisque pour la première fois ce sera un "vrai" sapin.
Et puis la pièce centrale de l'exposition l'Archipel des Images (Entrée libre), nommée l'Ile aux images, est toujours visible jusqu'au 14 décembre,. Elle offre une nouvelle lecture et une redistribution des images du fonds Jules Maciet, conservé à la Bibliothèque des Arts décoratifs de Paris, dans un esprit qui évoque les expositions entomologistes des musées d'histoire naturelle.
Micro Onde, Centre d'art de l'Onde, 8 bis avenue Louis Breguet 78140 Vélizy-Villacoublay 
Du mardi au vendredi de 13h à 19h, le samedi de 10h à 16h
et 1h avant chaque représentation
fermeture dimanche et lundi

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)