samedi 2 mai 2015

Premier EP de De Laurentis avant son concert du 1er juin au Réservoir

Elle se prénomme Cécile mais elle signe DE LAURENTIS son premier EP, en simples majuscules et en jouant sur le choc des couleurs pour distinguer la particule.

La photo en sépia est tout aussi opportune. S'il existait un équivalent du terme "camaieu" en musique on pourrait l'employer pour qualifier cet album.

Je l'ai trouvé à mon retour de Toulouse, où j'aurais pu chercher à la rencontrer si j'avais su alors qu'elle y vivait. Son papa musicien de jazz a été pianiste-arrangeur de Claude Nougaro.

Le nom De Laurentis évoque le cinéma. C'est celui d’un grand père d’origine italienne qui avait pour habitude de faire des films en super 8. En tombant sur ces bobines illustrant la Méditerranée des années 60, la musicienne découvre un trésor brut et authentique. Ces vidéos sont projetées sur scène où elle est accompagnée du sounddesigner Francesco Vey aussi membre du duo electro parisien The Tape.

Ce sont ces images que l'on découvre dans le clip du premier titre de son EP, Sparrow, qui signifie Moineau. De fait on s'envole avec elle jusqu'au bout.



Cécile De Laurentis est une chanteuse,  auteure, compositrice et productrice qui sait jouer du piano comme du synthé, pour composer une pop que tout le monde s'accorde à qualifier de lunaire et éthérée.

Cela se sent dès la première écoute. Cette musique est élégante. Rien n'aura été laissé au hasard. Tout est pesé. D'aucuns l'estimeront planante quand les autres la trouveront simplement envoûtante.

Et cela autant sur ses propres titres que pour la reprise, très réussie de I Follow Rivers de Lykke Li qui gagne en intensité et en mystère.

On comprend que le fondateur de Nouvelle Vague, Marc Collin, l'ait choisie pour interpréter la reprise de Woman de Neneh Cherry dans l'album Bristol.

La scène pop-rock toulousaine prouve avec elle combien elle est vivante. Kid Wise en fut une illustration. Egalement Cats on Trees et son célèbre Sirens call où la voix de de Nina Goern est proche de celle de Cécile qui a aussi comme point commun avec ces deux groupes de chanter en anglais.

Si la jeune femme est aussi prometteuse en concert on va entendre parler d'elle ... Elle était le 7 avril au Réservoir16 rue de la Forge Royale - 75011 Paris, tel : 01 43 56 39 60. Elle sera le 21 mai chez OPA : 9, rue Biscornet 75012 Paris, tel : 01 46 28 12 90

L'EP sort chez Peermusic & Les airs à vif le 1er juin. Les 6 titres ont été mixés par Jérôme Poulouin (Babx, The Shoes…) et masterisés par Chab (Lilly Wood & The Prick, Daft Punk…). Il sera disponible en physique et digital.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés