jeudi 26 janvier 2017

Système U supprime une énorme liste de produits controversés

Bon débarras, c'est sur ces mots que le PDG de Système U, Serge Papin, a commencé son discours de bienvenue, à la Recyclerie, un haut lieu du Clic and Collect de la ruche qui dit oui.

L'objectif de la soirée était de faire connaitre l'aboutissement d'une démarche de "nettoyage" du cahier des charges des magasins U. Désormais on ne trouvera plus de substances controversées dans les Produits U sans que cela n'ait bien entendu d'incidence sur la qualité, bien au contraire.

Cela démarche un gros travail car une fois les substances identifiées il faut travailler avec les fournisseurs et leurs service R&D à une nouvelle formulation, et faire des tests avant de lancer la production à grande échelle.

Les produits incriminés étaient représentés sous forme de monstres hideux, parce que leur nom n'est pas toujours connu du grand public.
Il n'y aura pas exemple plus de malathion comme insecticide de stockage, plus de Bisphenol A comme pesticide, plus de glyphosate (un perturbateur endocrinien), plus d'aspartame (dont l'influence dans le déclenchement de cancer est prouvée depuis des années). Le glutamate monosodique, si décrié est lui aussi sur la liste noire, comme l'huile de palme et les matières grasses hydrogénées.
Le débat sur la santé est loin d'être clos. Des personnes estiment que la viande est probablement cancérigène et qu'il faudrait la prohiber. Mais c'est sans doute la manière de la cuire qui est nocive, du moment que la consommation est quantitativement mesurée.


On ne peut pas se priver de tout. La question n'était pas ce soir de prétendre manger 100% sainement mais de focaliser l'attention sur le retrait de substances qui sont carrément nocives pour la santé humaine, et souvent aussi pour l'environnement. On sait qu'il faut réduire le sel, le sucre et les matières grasses en général et je ne dirais pas qu'il faut se gaver de chips, mais tant qu'à faire si on a envie un jour d'ouvrir un paquet autant ne pas ingurgiter (en plus) des substances réellement dangereuses.
Souvent on peut fort bien s'en passer : les colorants alimentaires sont une calamité. Je démontrerai bientôt que le meilleur jambon de Paris n'est pas aussi rose qu'on s'y attend. Et sur le plan du goût et des textures j'ai gouté avec satisfaction ces produits débarrassés d'huile de palme et de de matières grasses hydrogénées. La comparaison est incontestable.
La démarche touche fort heureusement aussi le domaine de la beauté. U a été les premiers à supprimer les parabens il y a plus de 6 ans dès qu'on a appris que ces produits avaient une incidence sur la future fertilité des foetus masculins quand les femmes enceintes les utilisaient. On supprime les sels d'aluminium qui empoisonnent les déodorants, les benzophénomes des filtres solaires.
Au final ce sont 90 substances dans plus de 6000 produits que Système U s'engage à supprimer. C'est considérable. Pour le moment on serait à environ 1500. Et cela valait bien une petite coupe de champagne ... sans sulfite, cela va de soi.
Ces progrès ne se déploient pas toujours dans la sérénité. Les lobbys phytosanitaires peuvent être menaçants. Mais le mouvement est lancé et ne s'arrêtera pas. Les prix n'ont pas pour autant grimpé.  La santé n'est pas synonyme d'augmentations. Dans un domaine proche, celui de la vente du lait bio, les éleveurs sont en train de s'organiser, mais en circuits courts pour le démontrer.

Serge Papin l'affirme : Cet engagement fort, et nous avons l’ambition de poursuivre ce travail de longue haleine dans les années à venir parce qu'il nous concerne tous. Nous souhaitons accompagner sur le long terme les consommateurs dans leur envie de mieux consommer pour que souhaiter "bon appétit" reprenne tout son sens et ne soit pas interprétable par "bonne chance" comme le dit l'agriculteur, romancier et poète français Pierre Rabhi.

Système U poursuit en parallèle une démarche de développement de produits fabriqués localement et labellisés U de nos régions. J'ai déjà visité plusieurs unités entrant dans cette logique qui est très positive. les compte-rendus sont publiés régulièrement dans ces colonnes, tous labellisés Patrimoine.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés