mercredi 24 mai 2017

Un Renaud pour moi tout seul ... par Monsieur Lune

Monsieur Lune m'avait donné rendez-vous au Félicie. Cela m'avait amusée qu'un musicien ait pour QG un café dont le nom est un titre de chanson, certes désuet mais tout de même.

Je connaissais l'endroit parce que j'ai habité longtemps dans ce quartier du XIV° arrondissement mais j'ignorais qu'il s'appelait ainsi.

J'avais beaucoup aimé Il pleut des luges, un CD plutôt romantique. Voilà pourquoi je me suis intéressée à ce musicien, qui sinon m'aurait semblé avoir voulu tenter un coup médiatique. J'étais intriguée à l'idée de rencontrer celui qui faisait un album de reprises des chansons les plus noires de Renaud.

Je suis un mec qui chante, je n’analyse pas trop. N’empêche que la progression des titres n’est pas anodine. Entre Deuxième génération en piste 1 (1983, de l’album Morgane de toi) et Les Charognards, piste 11 (1977) la boucle est bouclée. Il n’y en a pas une épargnée par la violence. Toutes les chansons qu’il a retenues parlent de lutte des classes. Parce que je ressens qu’on est dans une société où les inégalités n’ont jamais été aussi fortes.

Renaud les chantaient il y a tout de même quarante ans. Avec la gouaille qui a été sa marque de fabrique. Alors pas question surtout de verser dans l'imitation avec une voix un peu rauque. Il a fallu beaucoup travailler pour obtenir le résultat souhaité et 90% de l'album a été enregistré en live pour obtenir de la fragilité. Curieusement Monsieur Lune n'aime pas trop sa voix. Mais il aime tant la scène qu'il a fini par s'accepter.

Nicolas (c'est son prénom) a voulu gommer les aspérités, apporter de la douceur, de la fluidité et beaucoup de musicalité. C’est tout à fait l’impression que j’ai éprouvée dès la première écoute. J’aurais voulu soumettre l’album à quelqu’un qui ne comprend pas le français. Je parierai qu’il aurait cru à un enchainement de gentilles balades. Pourtant elles sont terribles. Dans la première, atrocement réaliste, Slimane, 15 ans se vante d'un CAP de délinquance, et prétend n'aimer que la mort dans cette vie de merde. Le slogan nihiliste des Sex Pistols est-il plus vrai que vrai : No future alors ?

Il n’y a pas de place pour la nostalgie de Mistral gagnant, ni pour le romantisme de Ma gonzesse. S’il avait apprécié l’album de reprises en 2014 par la Bande à Renaud, il n’allait pas pour autant faire la même chose. On remarquera trois titres en commun, mais l’interprétation n’a rien à voir.

D’ailleurs ces chansons "noires" ont été peu reprises. Certes il y eut la Médaille par Benoit Dorémus et Jeanne Cherhal, sur scène à Paris, à la Maroquinerie, la Chanson pour Pierrot par Calogero, et puis La teigne il y a dix ans par le groupe Zebda.
La pochette est juste parfaite. Une bouille de gosse attentif, portant le bandana emblématique signifiant l'appartenance au clan. Ce qu'elle a de formidable c'est qu'il n'y a aucun trucage, aucune intention d'attendrir. C'est Nicolas, en 1982, l’année de l’album Un olympia pour moi tout seul. Il n'a que 7 ans, l'âge de raison. Il ne s'appelait pas encore Monsieur Lune.

Ce n’est qu’en 2000 qu’il a pris ce nom d’artiste, qui au départ était celui de son groupe, quand il a décidé d’arrêter les petits boulots pour se consacrer complètement à la scène. C'est lui qui a eu l'idée de ce nom, Monsieur Lune, qu'il s'est ensuite approprié parce que tout le monde lui disait qu'il s'accordait bien avec sa bouille toute ronde. Un nom pareil créé une histoire.

Je ne sais pas si l'album est un hommage à Renaud ou à sa mère qui fut son attachée de presse (de 1978 à 1983 de l'album "Ma gonzesse" jusqu'à "Morgan de toi"), ou à son beau-père qui était le photographe officiel de l'Olympia (il avait son laboratoire sous la scène), ou encore à son père, un des fondateurs de FIP et qui a tant contribué à l’accélération de la carrière du chanteur.

On pourrait croire que les paroles des chansons de Renaud ont littéralement bercé l'enfance de Monsieur Lune. Si Nicolas se rappelle que le chanteur venait souvent à la maison il n'en a pas de souvenir marquant. C'était un enfant qui vivait sa vie d'enfant. Mais par contre il se souvient très bien de l’atmosphère des concerts de l'Olympia. C'est là qu'il a pris le virus. Il faut l’avoir pour faire 140 concerts dans une seule année.

A écouter le chanteur, on sent qu'il se perçoit comme un privilégié. J'étais "un fils de" ... Le monde s'est pourtant effondré pour lui plusieurs fois et le pire moment fut sans doute la disparition tragique de sa maman. Sa vie est sans doute aussi paradoxale que l'est ce dernier opus, elle ne ressemble pas à ce qu'on croit qu'elle est.

Monsieur Lune n'est pas un mec à faire des coups. Il a créé son groupe avec son meilleur pote ... rencontré rue Boulard, en maternelle, et il tourne avec les mêmes musiciens depuis quinze ans. Il sera au Café de la Danse le 17 juin à 19h30 pour interpréter les chansons de l'album avec cinq musiciens, en avant-première de la sortie dans les bacs prévue pour le 23 juin. Il sera à la guitare, comme à son habitude. Il réfléchit depuis un moment aux interventions qui ponctueront la prestation. Ce n'est pas un bavard mais il y aura quelques petites choses à nous dire.

A noter que l’après-midi il jouera (à 15 heures) avec les mêmes musiciens, la dernière représentation jeune public du conte musical écrit avec Sébastien Rost, L'incroyable histoire de Gaston et Lucie, qui est un énorme succès depuis cinq ans. Jamait, Carmen Maria Vega ou Oldelaf sont venus chanter sur le livre-dique, et le spectacle a été  joué 349 fois.
À Boville, tout le monde se trouve beau. Par contre, tout le monde trouve Gaston très moche.C’est en quelque sorte l’exception qui confirme la règle. Un matin, le Soleil refuse de se lever et laisse ainsi les Bovillains dans le noir. Incapables de réagir ni de se coiffer, ils permettent à Gaston de quitter la cage du cirque où il travaille, pour partir vers l’antre du Soleil tirer cette histoire au clair… Une suite est d’ores et déjà envisagée, pour le mois d’Octobre, avec un nouveau narrateur qui sera Pascal Légitimus.
Un nouvel album personnel est lui aussi en préparation. Il y sera question, de la vie, de l’amour, de la mort, en effleurant l’engagement sans le faire de manière trop frontale.

Monsieur Lune n’aimait pas sa voix à ses débuts. Depuis plus de vingt ans il a fini par s’habituer. D’autant qu’il l’a arrondie. Revenons au dernier album, Laisse béton (piste 2), commence doucement avant d'exploser dans une tonalité rock. Sans être dans la voix un peu éraillée de Reviens pas de l’album précédent, Il pleut des luges.

On pouvait penser à Gilbert Bécaud en écoutant Monsieur WilliamCette fois la tonalité est très personnelle, presque intime. La chanson du loubard (piste 3) est ma préférée, et je pense qu’elle va être retenue par tout le monde. Le nom de l'ami Pierrot (celui qui est aussi, dans la chanson éponyme, mon gosse mon frangin, mon poteau) s’y invite une nouvelle fois, un pote de Renaud parti trop vite dans un accident. Si on ne prenait pas garde au sens des paroles on croirait entendre un conte. Mais Gavroche n’est pas loin.

C’était une teigne (piste 4), voilà, c'est dit comme de si de rien n’était. Il est tout de même question de suicide, personne ne m'aime cache beaucoup de souffrance. Je suis une bande de jeunes à moi tout seul, et Les aventures de Gérard Lambert (pistes 5 et 8) demeurent de grands classiques. La médaille (piste 9) est antimilitariste mais pacifiste avant tout. Renaud a d'ailleurs eu des ennuis avec cette chanson qui fut reprise il y a peu de temps par Grand Corps Malade, en version parlée slam. Le rythme entraînant donné à C’est mon dernier bal (piste 10) impulse un coté peu rockabilly.

Monsieur Lune aime les films des années 80, les Scorsese, Allen et Resnais. Il vient de s’essayer à la réalisation en tournant lui-même le clip de la Teigne en un long plan séquence. Il se donne l'air un peu nonchalant mais c'est un homme de rituels. Qui lit l'Equipe et Libé tous les matins, pour se tenir au courant. Le monde le passionne. Et il est plutôt connecté. Son plus grand plaisir, après être avec ses potes, c’est de monter des projets (il est aussi producteur), d'être sur scène ... ou sur un cours de tennis où le défi, pour gagner, est de savoir équilibrer la puissance et la retenue. Quand je lui fais observer que j’ai renoncé à ce sport que j’adorais parce que je le pense dangereux pour la santé, il me démontre qu’il faut que je reprenne la raquette pour avoir 47% de chance de diminuer mon risque de mourir, toutes causes confondues.
No future alors?

Un Renaud pour moi tout seul de Monsieur Lune, sortie le 23 juin 2017 [ Papa Luna Productions | L’Autre Distribution ] en concert le 17 juin au café de la Danse
15 h pour enfants avec Gaston et Lucie
19 heures 30 pour adultes
Le Café de la Danse
5 passage Louis Philippe 75011 Paris

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)