dimanche 9 mars 2008

BRUNCH A L'INFINITHE

J’avais déjà apprécié le Guide du Thé à Paris et j’ai lu avec tout autant d'intérêt le Guide du Brunch de Philippe Toinard.

L’énorme qualité de cet ouvrage est qu’il prend parti et décrit « comme si on y était » l’atmosphère de tous ces endroits. Cela facilite la décision :
où vais-je aller pour ne pas être déçu(e) ?



COUP DE GRIFFE

J'en demande d'avance pardon aux lecteurs qui ne sont pas parisiens mais j'avais annoncé ce compte-rendu donc chose promise ...

l’Infinithe est un des endroits où je me suis rendue . C'est un petit Salon situé dans le quartier de la Convention, qui est un endroit qui, très franchement, ne m'attire pas particulièrement. Le prix annoncé (page 229 du guide précité), élevé comparativement à une dizaine de salons semblables, semblait malgré tout justifié : 25 euros pouvaient être acceptables pour une assiette de petites choses délicieuses, un mug de thé, un verre de jus de fruit et un cheesecake. Disons le tout net : le rédacteur du guide était dithyrambique. La barre était placée très haut. Forcément !

D'habitude je vérifie systématiquement le tarif avant de me déplacer mais je n'avais pas pu cette fois-là parce que la maison était sur répondeur. C’est astucieux : j’y suis allée en confiance avec des invités. Nous sommes arrivés avec 5 minutes d’avance pour ne pas retarder la maîtresse des lieux qui devait enchaîner deux services. C'était ce que le guide précisait.

Elle a ouvert avec 10 minutes de retard et avait du mal à servir les clients –qui avaient tous réservé- Nous avons eu la chance d’être les premiers à recevoir notre assiette. D’autres ont attendu une demi-heure. Heureusement que ce n’était pas complet ! On peut se demander comment elle se débrouille dans ces cas là.

Le positif c’est que c’était effectivement bon, mais pas exceptionnel. Et je préfère vraiment la formule buffet. Tout avoir dans une immense assiette devant moi dès le début du repas a tendance à me couper l’appétit.

Une diététicienne m'a appris qu'il fallait toujours manger le cru avant le cuit, qu'il s'agisse d'ailleurs de légumes comme de fruits. Parce que cela gonfle dans l'estomac et que donc c'est indigeste si cela "arrive" en dernier. Bref, je commence par les crudités. Les œufs brouillés ont eu le temps de refroidir. C’est bête.

Mais le plus rageant c’est l’addition. Depuis la parution du guide (que la patronne affiche en plusieurs endroits de son salon) le brunch est monté à 33 euros. Oui trente-trois euros soit une hausse de 32% en un an. Cela n’est pas acceptable. On comprend qu’elle n’affiche plus complet. Elle ne mérite plus du tout l’étoile qui lui a été attribuée ( et qui était alors justifiée j’en suis d’accord)

J’en viens à une suggestion : que la citation d’un établissement dans un guide soit subordonnée à la signature d’un code de bonne conduite voulant qu’on n’augmente pas ses tarifs aussi abusivement . Sous peine de subir l’interdiction d’apposer la page de couverture du Guide dans sa vitrine car il y a là une forme de publicité mensongère. Et la signature de l'auteur du guide est un peu en jeu.

Je pense qu’il était utile pour l'éditeur du guide de recevoir des avis de lecteur. Voilà pourquoi j’avais pris le temps de le faire. Je me doute qu’il est difficile de rédiger des guides et je lui disais bravo pour le contenu du sien, si « juste ». Je convenais aussi qu'il ne maîtrise pas l’évolution des adresses qu'il citait.

Je n'ai pas reçu de réponse. Ni de l'éditeur, ni de Sandrine, la patronne de l'Infinithé. Je donne son prénom parce qu'il apparaissait sur l'adresse e-mail attachée à son site.

Ça ne mange pas de pain pourtant de renvoyer un mail disant qu'on est désolée mais que le prix des produits a tellement augmenté que si on veut maintenir la qualité on doit ... et bla bla bla ... C'était il y a six mois. J'estime donc totalement légitime de ne pas attendre davantage pour publier mon point de vue ! D'autant que j'ai, depuis, un moyen d'expression ...


Cet avis a du d'ailleurs malgré tout porter
... sans que je le sache ... puisque (je vérifie tout par sécurité) je viens d'aller refaire un petit tour sur le site de l'établissement et je constate que les tarifs sont désormais mentionnés.

Je vous avais promis quand j'ai créé le blog de vous donner des avis objectifs. Je continuerai. En toute liberté. C'est comme cela que les choses progressent.

Pour lire d'autres compte-rendu de brunchs consultez la rubrique qui leur est dédiée.
Il y a vraiment mieux.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)