dimanche 31 août 2008

Marché de rentrée ...

... jetez plutôt un oeil sur le dessus de mon panier !

Je connais des sites qui ont un succès grandissant en proposant de livrer à leurs abonnés des colis de légumes. Leurs tarifs sont trois à quatre fois plus élevés que l'épicier du coin.

Pour ma part je préfère choisir sur pièces et sur place. Et je vous encourage à faire de même en allant sur le marché de votre région. Cela fait 20 ans que je pratique celui d'Antony (92), mais j'apprécie aussi tous les autres. L'essentiel est de repérer les commerçants à qui on peut faire confiance. Une question de temps. Et pour vous en faire gagner (du temps) je vais vous livrer ma sélection.

Les sceptiques pourront allumer leur télévision le samedi 6 septembre prochain, à partir de 6 heures. Je vous annonce en avant-première que William Leymergie et son Télématin remplaceront l'école le samedi matin. David Martin animera une chronique sur les marchés et c'est celui d'Antony qu'il a choisi pour commencer. Il y achètera des écrevisses. Mais suivez-moi dans les allées. Je vais vous livrer mes petits secrets.


Nicole, toujours souriante, à qui j'achète des pommes de terre de toutes variétés, des herbes aromatiques, des échalotes et des aulx (un ail-des aulx, vous aurez révisé un accord de pluriel irrégulier avant de reprendre le chemin de l'école ...), des champignons aussi. Même qu'une année, à Noël j'avais cassé la tirelire pour une truffe.

Aujourd'hui la maison GUEGAN me servira des champignons de Paris (2,90 euro le kilo) et ces girolles (11, 90, prix imbattable) qui vont embaumer une omelette et me rappeler les cueillettes de champignons en Puisaye avec mon grand-père.

Sami (que je connais depuis beaucoup moins longtemps) d'abord pour la saveur de ses fruits qu'il fait gouter sans compter. L'énumération serait longue si je voulais tout citer. Pour les fruits exotiques, limitons-nous aux mangues, et aux ananas qui, bien sûr sont arrivés en avion (donc à maturité sans avoir passé des semaines en chambre froide). Ajoutons malgré tout les bananes de la Martinique, petites mais charnues et sucrées. Ses pêches plates sont un délice, les reine claude un bonheur (des prunes vertes qui doivent leur nom à la Reine Claude de France, tout simplement). Depuis deux semaines il a déjà des mirabelles de Lorraine. Dès qu'un client ou une cliente émet le moindre doute sur les melons, la pastèque, les abricots, Sami coupe le fruit pour en tendre un morceau. Et c'est toute la file d'attente qui déguste.

Chez lui les légumes aussi ont du goût. Il m'a fait découvrir une variété de petits concombres qu'on mange avec leur peau. Les aubergines ne sont pas fades. Les poivrons exaltent les gazpatcho. Donc prévoyez un grand cabas ou faites comme moi : demandez une cagette que vous porterez ensuite à bout de bras jusqu'au porte-bagage du vélo (roulons écologiques).

Prêts ? Voici ...
un chou-fleur
une betterave, que je coupe en tranches fines et que je fris à l'huile jusqu'à obtenir de croustillantes chips carmins.

de belles asperges croquantes (l'intérêt avec les vertes c'est qu'il n'est pas utile de les éplucher) qui seront braisées avec du thym citron
des poivrons jaunes, des poivrons oranges. Je vous dirai une autre fois ce que j'en fait
un quart de pastèque juteuse, sucrée et savoureuse
des mirabelles qui atterriront sur une tarte "à la volette",
d'après une des premières recettes que j'ai mises sur le blog
des pêches blanches merveilleuses (en haut) et des nectarines blanches (en bas)
ces dattes qu'on appelle "medjoul", que j'ai vues à presque 30 euros le kilo un peu plus loin et que Sami vend à 18. Est-ce beaucoup ? Ce sont des Pala, en provenance directe d'Israël qui, en bouche, fondent comme du chocolat. Prenons-en juste 8 en guise de friandise.

L'addition sera élevée mais ce sera parce que vous aurez fait le plein pour la semaine avec un rapport qualité/prix totalement imbattable. (Vous en connaissez beaucoup d'autres qui affichent les mirabelles à 2,98 euros le kilo ?)

Passons aux fromages. D'abord un chèvre fermier au lait cru sélectionné par Erick BOISTAY

J'aurais aussi bien pu craquer pour un vrai Cœur de Neuchâtel. Ou une tranche de pâte de coing avec un fromage de brebis basque à défaut de fromage portugais. Ou encore ce simple chèvre frais avec un pain italien, trouvé un peu plus loin.


Chez ce fromager, reconnaissable avec son épouse, à leur tablier orange fluo sur un polo noir (ou l'inverse, selon les semaines) tout est de qualité. C'est un des rares à être labellisé Club Prosper Montagné. Sa devise "Bien manger est le début du bonheur".

Il m'apprend que la prochaine foire aux fromages d'Antony mettra en vedette le Cantal le week-end du 13 septembre.

En fin de marché je vais voir ce qu'Anna propose sur son étal de fleurs. Un magnifique pot d'azalée mettra de la gaité sur mon bureau.

Le marché d'Antony c'est aussi des vêtements à des prix incroyables. J'ai le souvenir d'une jupe style Chanel, bradée 3 euros. (oui ce n'est pas une faute de frappe), de chaussures au même prix.

Ce matin il y avait des crocs (prononcer crox) , ces sabots qui font fureur, vendus 40 dollars aux USA et moins de 10 fois moins chères à Antony, la marque en moins. Les initiés les connaissent sous le nom de leur surnom américain : "cayman". Qu'on me pardonne de vous livrer en bonus cette blague de bas étage, j'en conviens : quelle est la différence entre un crocodile et un alligator ? c'est caïman la même chose !



Les marchés sont aussi un théâtre pour les bonimenteurs.

A croire le dernier ce balai allait vous faire gagner des heures et vous éviter un lumbago : qui n'a jamais fait le ménage à quatre pattes ? demandait-il d'un air complice aux ménagères attentives.

Avez-vous remarqué comme la saleté est toujours facile à nettoyer dans les foires ?

Cela me rappelle le sketch de Coluche qui se moquait des lessives lavant plus blanc que blanc : blanc on connait mais plus blanc que blanc, cela doit être un trou.


Le marché d'Antony est actif les mardi, jeudi et dimanche.

4 commentaires:

Laurence a dit…

bonjour Marie-Claire ,

je viens de passer une petite heure délicieuse à flâner sur abrideabattue ;
merci, c'était très agréable et très riche,

je n'avais pas pris le temps de le faire avant,
j'ai appris plein de choses intéressantes sur l'ile de Ré que j'aime du fond du cœur, sur le clocher d'Ars qui va m'inspirer un grand dessin dès que j'ai un peu de temps,

bonne rentrée à toi
bien amicalement
laurence

vanillabricot a dit…

Et moi, le plaisir de découvrir le tien.
Hop dans mon Netvibes pour suivre le cours de tes passions.
D'autant plus que j'ai vécu à Antony quelques années et, même si je n'y reviens que par intermitence, j'y suis très attachée.
A bientôt donc aux détours d'un article!
Adélaïde

PS: je t'offre de t'aider si un jour tu veux refaire ta bannière!

marie-claire a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
marie-claire a dit…

Merci Adélaïde, je vais "laisser vivre " cette nouvelle bannière un peu et puis on verra ...

Tu trouveras des compte-rendus de spectacle passés à Antony ou Châtenay à la rubrique "Spectacle" et il devrait y en avoir de plus en plus.
Quant à la médiathèque d'Antony j'en parle dans la rubrique "millefeuille" . Toi qui aimes les livres devrais y trouver quelques bonnes lignes.
A bientôt, oui.
marie-claire (j'ai supprimé le commentaire que j'avais laissé parce que j'ai vu une erreur de grammaire. Alors le voici corrigé cette fois)

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)