lundi 2 janvier 2012

Prix du livre et du disque robinsonnais 2012

(billet mis à jour le 10 juin 2012)
Le lancement du Prix robinsonnais a eu lieu le 10 décembre, après une intéressante rencontre avec Dominique Vittoz, venue parler de son métier de traductrice aux abonnés de la médiathèque du Plessis-Robinson (92).

A l'instar de la façon dont j'ai procédé l'an dernier je vous donne aujourd'hui les titres sélectionnés avec un bref résumé. Au fur et à mesure de mes lectures j'ajouterai la photo de la couverture sur laquelle il suffira de cliquer pour ouvrir le lien conduisant vers le billet dédié. Vous pouvez d'ores et déjà en consulter plusieurs. Les illustrations des pochettes de disques ne seront par contre pas associées à des critiques.

Je rappelle que, pour participer, il suffit d’être inscrit à la médiathèque et de s’engager à lire au moins les 5 ou 6 documents d’une des sélections. Tous les livres et les CD vous seront prêtés.
Date limite de vote : vendredi 8 juin à 19h
Annonce des lauréats : samedi 9 juin à 10h30 (résultats ajoutés en fin de d'article)

Fabienne Serris, la directrice, avait annoncé la sélection de manière originale en installant le suspense. Elle avait bénéficié de la complicité de Gérard Savoisien, le directeur du Théâtre du Coteau, lequel a lu des extraits des livres de la sélection Best sellers, dont bien sur l'assemblée a deviné les auteurs sans grand effort.

· Catégorie Best-sellers (5 livres)

D'acier de Silvia AVALLONE
Traduit de l'italien
L. Levi, 2011
Ce roman social suit deux amies italiennes, Anna et Francesca, 13 et 14 ans, vivant dans des HLM construits en bordure de mer à Piombino en Toscane. Les deux jeunes filles supportent, grâce à leur relation, un contexte social et familial étouffant, marqué par le chômage que provoque le déclin de l'aciérie locale et l'oppression masculine sur les femmes. Prix des lecteurs de L'Express 2011.

Des vies d'oiseaux de Véronique OVALDÉ
Ed. de l'Olivier
Gustavo Izzara constate que sa maison de Villanueva a été cambriolée et décide d'appeler la police. Le lieutenant Taïbo apprend alors que la fille de Gustavo et Ida, Paloma, 18 ans, s'est enfuie avec Adolfo, le jardinier. Sa mère les soupçonne d'être venus habiter la maison en leur absence. Un roman sur les liens conjugaux, familiaux et sociaux qui se croisent et se défont.

Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine DE VIGAN
Lattès, 2011
Au cœur de la mémoire familiale, entre souvenirs lumineux et secrets enfouis, un roman autour de Lucile, la propre mère de Delphine de Vigan.

Le Système Victoria d’Eric REINHARDT
Stock
La vie de David Kolski bascule le jour où il aborde Victoria dans une galerie marchande. Onze mois jour pour jour après leur rencontre, la jeune femme trouve la mort. Aujourd'hui, David vit retiré dans un hôtel de la Creuse, détruit par le rôle qu'il a joué dans ce drame.

Tout, tout de suite de Morgan SPORTÈS
Fayard
En 2006, une bande de délinquants de banlieue enlève un jeune homme et exige une rançon à sa famille. Le montant réclamé est beaucoup trop élevé pour le milieu modeste dont la victime est issue, mais le choix des agresseurs s'est porté sur lui car il est juif et supposé riche. Le récit de 24 jours de séquestration, de brutalités et de guerre psychologique qui conduiront à la mort du garçon.


· Catégorie Coups de cœur des bibliothécaires et des libraires (6 livres)

Léna de Virginie DELOFFRE
Albin Michel
Léna affectionne son Grand Nord sibérien. Quant à son mari Vassia, pilote dans l'armée de l'air, il rêve de poursuivre l'épopée soviétique de l'espace. Mais tous deux voient leur univers s'effondrer et doivent s'acclimater aux difficiles temps de la perestroïka. Premier roman.




Niloufar de Ron LESHEM
Traduit de l'hébreu
Seuil
Kami, jeune provincial iranien venu étudier à Téhéran, loge chez sa tante Zahra. Loin des regards malveillants, Internet lui ouvre des portes sur le monde. A l'université, il rencontre Niloufar, fille de la grande bourgeoisie, qui défie les normes religieuses et qui l'entraîne dans les souterrains de la ville : drogue, alcool, abandon du voile, livres interdits.

Quatre jours en mars de Jens Christian GRONDAHL
Traduit du danois
Gallimard, 2011
Au cours de quatre jours dramatiques, Ingrid Dreyer, architecte et mère divorcée, va être amenée à replonger dans les souvenirs de sa jeunesse solitaire et de son mariage raté, afin de comprendre pourquoi sa vie commence à ressembler à une impasse.

Une Femme fuyant l'annonce de David GROSSMAN
Traduit de l'hébreu
Seuil
Ora décide de quitter Jérusalem et de partir effectuer une randonnée à travers le pays pendant 28 jours. Durant cette période, son fils, Ofer s'est porté volontaire pour une mission dans une ville palestinienne. Ora pense que si elle n'est pas présente pour apprendre la nouvelle de sa mort, son fils vivra. Elle part en compagnie de son amour de jeunesse, Avram.

Grâce leur soit rendue de Lorette NOBÉCOURT
Grasset
Histoire d'une passion unique et brûlante entre deux écrivains, Unica et Roberto. Envoûtante et sensible, Unica a coupé les ponts avec sa famille. Roberto, lui, a fui le Chili sous la dictature de Pinochet. Leurs chemins se sont croisés à Barcelone. C'est l'amour fou suivi de quinze années d'une rare intensité. Unica décide de retourner au Chili mais ne se remet pas de ce voyage et se suicide.

L'Alcool et la nostalgie de Mathias ENARD, aux Editions Inculte
Jeanne téléphone à Mathias pour lui annoncer la mort de son ami Vladimir. Mathias se rend alors à Moscou pour accompagner, seul à bord du Transsibérien, le corps de son ami jusqu'à Vladivostok. Au cours du voyage, il se remémore des épisodes de son passé avec Jeanne et Vladimir, entre amour, drogue et alcool.
L'écriture est certes vivante et intime à la fois mais je n'ai pas eu envie de faire tout le trajet avec Mathias dont j'avais pourtant apprécié le si controversé livre précédent Zone. Il n'y aura pas de chronique associée à ce titre.

· Catégorie Policiers (5 livres)

Miséricorde de Jussi ADLER-OLSEN
Traduit du danois
Albin Michel
L'inspecteur Carl Morck et son assistant Hafez el Assad rouvrent le dossier de la disparition, cinq ans auparavant, de la femme politique qui incarnait l'avenir du Danemark.

Nord de Frederick BUSCH
Traduit de l'anglais (Etats-Unis)
Gallimard
Ancien membre de la police militaire, Jack est agent de sécurité dans un centre balnéaire du sud, où il sympathise avec une avocate new-yorkaise, Merle Davidoff. Elle décide de l'employer pour enquêter sur la disparition de son neveu, Tyler Pearl. C'est pour Jack le début d'un long pèlerinage dans l'Etat de New York, non loin de là où il avait vécu avec sa femme Fanny, désormais décédée.

Le Diable dans la ville blanche d’Erik LARSON
Traduit de l'anglais (Etats-Unis)
Le Cherche Midi
En 1893, l'Exposition universelle de Chicago est l'occasion pour les Etats-Unis de montrer l'étendue de leur puissance. L'architecte Daniel H. Burnham est chargé de créer à Chicago une cité de rêve, surnommée la Ville blanche. Dans l'ombre, un jeune médecin et serial killer, H. H. Holmes, construit un gigantesque hôtel dévolu au service de ses pulsions meurtrières.

Ce qu'il faut expier d’Olle LÖNNAEUS
Traduit du suédois
L. Levi
Konrad Jonsson, journaliste, revient après trente ans sur les lieux de son enfance qu'il s'était pourtant efforcé d'oublier. Mais la police de Tomelilla, au sud de la Suède, l'a convoqué dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de ses parents adoptifs, Herman et Signe.

Tijuana Straits de Kem NUNN
Traduit de l'anglais (Etats-Unis)
Sonatine éditions
Sam Fahey mène une vie solitaire à Tijuana Straits, à la frontière de la Californie et du Mexique, jusqu'au jour où il recueille Magdalena, une jeune femme mexicaine qui a échappé à une tentative d'assassinat. Elle entraîne Sam à la recherche de ses meurtriers au Mexique où règnent la corruption, l'immigration clandestine et les trafiquants de drogue.


Le Prix du Disque est lui aussi scindé en deux catégories, d'une part les Best-sellers (5 CD), d'autre part les Coups de cœur des bibliothécaires et des libraires (5 CD). Le disquaire, Kevin Lesseurre, a fait écouter des extraits des hit-parades actuels, espérant faire découvrir les titres ausi facilement que précédemment pour les livres. Mais ce fut une autre paire de manches. Heureusement que quelques dignes représentants du service jeunes de la ville ont soufflé les bonnes réponses.
Certains airs étaient connus mais difficilement attribuables. Parmi les surprises, l'album de blues Let them talk de Hugh LAURIE, qui n'est autre que le célébrissime Docteur House, et que je vous recommande chaudement de découvrir. Je le trouve si réussi qu'il se pourrait que je déroge à la règle énoncée plus haut en lui consacrant un billet spécial.

Ce n'est pas banal, les abonnés ont pu repartir en fin d'après-midi avec plusieurs livres et CD sélectionnés et il faut saluer la bonne volonté des bibliothécaires pour ce surcroit de travail puisqu'ils n'étaient pas sur leur lieu de travail habituel.
Autre initiative sympathique : une vente, au profit du Téléthon, avait permis auparavant d'acquérir pour un euro symbolique des livres qui furent ainsi sauvés du pilon. Là encore il faut faire preuve de ténacité puisque la vente est très réglementée. Aucune initiative de dernière minute : chaque titre doit être autorisé par arrêté municipal mais c'est une opération qu'il serait malgré tout à multiplier ... surtout dans les municipalités où on se targue de pratiquer le développement durable !

La journée se clôtura par une très intéressante discussion animée par sur le thème de la rencontre entre fiction et réalité à l'intérieur d'un roman, animée par Frédérique Pernin, professeur de philosophie.

Pendant toute la durée du prix des rencontres auront également lieu avec les auteurs de la sélection ainsi que des ateliers de critique littéraire animés par Anne Panvier, professeur de français. Les ateliers auront lieu à l’Orangerie les samedis 21 janvier, 11 février, 24 mars et 2 juin à 10h30.
*
*    *

Le dépouillement des votes pour le Prix du Livre et du Disque robinsonnais a eu lieu le 9 juin dans une ambiance très conviviale.

Pour le Prix du Livre, les lauréats sont :
Catégorie Policiers : Miséricorde de Jussi Adler-Olsen
Catégorie Best-sellers : Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan
Catégorie Coups de cœur : Léna de Virginie Deloffre

Pour le Prix du Disque, les lauréats sont :
Catégorie Best-sellers : Fatou de Fatoumata Diawara
Catégorie Coups de cœur : The Devil’s Walk d’Apparat

Rendez-vous est donné par l'équipe de cette bibliothèque pour de nouvelles et belles lectures l’année prochaine.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)