jeudi 10 avril 2014

Est-ce que tu m'entends ? de Hugues Royer aux Editions de l'Archipel

Charlotte Valandrey, Michel Drucker, Gonzague Saint Bris et beaucoup d'autres personnalités étaient là ce soir pour encourager Hugues Royer, venu présenter son dernier roman dans le cadre élégant et moderne du Bel Ami.

L'hôtel n'avait pas été choisi par hasard. Il commence à être connu de ceux qui aiment les belles lettres, les mots passants ... dans le quartier encore un peu littéraire de Saint-Germain-des-Prés.

Je me souviens que Sonia Rykiel s'est installée à quelques mètres de là pour cette raison, sans se douter que les rues se transformeraient, attirant de plus en plus de boutiques de mode. Vous remarquerez néanmoins toujours des piles de livres dans ses vitrines.

On pouvait craindre le cocktail mondain. Pourtant, malgré l'affluence, l'auteur a trouvé le temps et la disponibilité pour répondre à toutes les questions personnelles qu'on désirait lui poser.

Les premières pages du livre m'avaient agacée, laissant augurer un roman à la manière de ... Guillaume Musso ou Marc Lévy. Ce n'est pas le genre de littérature qui m'attire même si je reconnais de fortes qualités à Si c'était vrai. Il n'empêche qu'au fil des ouvrages les ressorts dramatiques demeurent trop constants.

Le résumé :
En route pour Deauville où il a prévu de demander en mariage sa petite amie Katsuko, William, victime d’un accident de voiture, meurt sur le coup. Son esprit erre toujours sur terre et il observe jour après jour l’homme responsable de son décès se rapprocher de sa fiancée : quête d’un impossible pardon ou début d’une histoire d’amour ? William, fou de jalousie, songe d'abord à les séparer. Mais très vite il va chercher à manipuler cet homme pour sauver le manuscrit que l'accident l'a empêché de confier à son éditeur.
Le personnage principal de Est-ce que tu m'entends ? a réussi à m'intéresser et je me suis laissée embarquer dans cette histoire qui n'est pas si conformiste que çà. Hugues Royer a son propre style et j'ai trouvé cette lecture tout à fait agréable. La question de l'influence de nos proches après leur mort est un sujet sur lequel chacun s'interroge.

En fin de compte, je regrette tout de même deux ou trois petites choses et je ne peux pas recommander ce livre avec la même force que je le fais pour d'autres.

Sur le fond, le machisme du père, sa volonté de tout contrôler, l'auto-satisfaction qui suinte derrière les manifestations de tendresse qui deviennent artificielles, l'ascendant qu'il a sur sa fille Eden (quel choix de prénom !). Je finis par me demander surtout si, à travers cette histoire de manuscrit, l'auteur n'a pas cherché, peut-être inconsciemment, à régler des comptes avec le monde de l'édition où il est déjà bien reconnu.

Hugues Royer est écrivain et journaliste. Il a écrit des romans pour adultes et pour enfants, et deux biographies, celles de Mylène Farmer et de Francis Cabrel (dont il faut souligner que son nom apparait clairement sur la couverture). Est-ce que tu m'entends ? est son huitième roman pour adultes.

Sur la forme, j'ai beau adorer (et porter souvent) du turquoise cette couverture ne m'aurait pas attirée de prime abord. Elle évoque l'univers de la "chick lit" qui n'est ma tasse de thé qu'en cas de grande lassitude. Elle cadre cependant assez bien avec le romantisme qui se dégage du texte et, là encore, on ne peut qu'approuver Hugues Royer dont je sais que cette couverture est un choix personnel.
L'organisation d'une telle soirée m'amène aussi à m'interroger sur ce qui fait qu'un livre marchera ou pas. Le bouche à oreille le plus efficace est-il celui des célébrités ? Depuis que je sais que la plupart d'entre elles font appel à des nègres pour écrire les livres qu'ils signent (et que, du coup, je n'ai plus envie de lire), je songe aussi qu'ils ne sont peut-être pas davantage lecteurs ... Comment, dans ces conditions, jouer un rôle de prescripteur ?

Il est possible qu'ils soient venus par pure amitié ... Hugues Royer est quelqu'un de très sympathique à qui on a envie de souhaiter plein de bonnes choses. Quand je rencontre un auteur, je préfère néanmoins pouvoir discuter de son oeuvre plus que de l'air du temps.

Est-ce que tu m'entends ? de Hugues Royer aux Editions de l'Archipel, en librairie depuis le 9 avril 2014

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)