Publications prochaines :

Comme promis les 70 articles des spectacles vus aux festivals d'Avignon In, Off et If ont été publiés (mois de juillet). Arrivent maintenant les critiques de la rentrée littéraire (mois d'août). Merci de votre patience …

jeudi 16 juin 2022

Faisons connaissance avec les champagnes Chassenay d'Arce

Chassenay d'Arce est une des plus grosses coopératives de l’Aube (10) avec un million et demi de bouteilles produites chaque année sur le site grâce à des outils performants et une grande capacité de stockage (dont je ne parlerai pas aujourd'hui).

J'ignorais son existence, connaissant davantage ce vin pour sa production dans d'autres départements, notamment celui de la Marne ayant été à Epernay où j'ai découvert de grands noms et ayant visité notamment la cave de Le Brun de Neuville, autre structure coopérative.

Chassenay d'Arce est ce qu'on appelle une Maison de Vignerons. Elle a été créée en 1956 à Ville-sur-Arce par 62 vignerons et rassemble désormais 130 familles exploitant 315 hectares de vignoble (de 25-30 ans d'âge et même plus de 65 ans pour la plus ancienne parcelle) étendus sur 12 villages de la Côte des Bar, tout le long de la vallée de l’Arce, dans un paysage où les vignes alternent avec les forêts.

Même si le nombre de vignerons a doublé elle a la volonté de rester une Maison à taille humaine, où le mot coopérer prend tout son sens.

Ce n'est pas parce que je ne les connaissais pas que les champagnes Chassenay d’Arce ne séduisent déjà de longue date les consommateurs dans une vingtaine de pays à l’export sur 5 continents et dans le circuit traditionnel en France, chez des cavistes comme Le Printemps du Goût et Le Repaire de Bacchus où on peut les trouver.

C'est toujours un moment intense qu'une dégustation parce qu'on apprend toujours énormément. J'ai compris depuis longtemps qu'il n'y a pas un champagne et que le pluriel s'impose. Je me souviens d'une master-class qui avait commencé à m'éclairer sur le sujet, notamment la question du terroir et du coup j'étais motivée (en toute modération bien entendu) à découvrir les champagnes Chassenay d'Arce et de comprendre en quoi ils sont l’expression du terroir spécifique de la Côte des Bar qui est à une centaine de kilomètres au sud d’Epernay, la région la plus méridionale de la Champagne viticole,proche de la Bourgogne.
80 % des vignes ont été plantés en coteaux exposées sud / sud-est, de fortes pentes. Le sous-sol est essentiellement composé de marnes, de calcaires et d’argiles et je me doutais que le sol kimméridgien argilo-calcaire jouait un rôle fondamental. S'agissant du climat, il est tempéré semi-continental avec des hivers plus doux que dans le reste de la Champagne. La moyenne des températures annuelles est de 11°C. La pluviométrie est de 620 mm/an. L’ensoleillement moyen est de 1 771 heures/an.Le cépage dominant est le pinot noir (90 %), réputé pour des saveurs fruitées et délicates qu'il doit au soleil et à l’exposition.

Le chardonnay représente 9 % et le rare pinot blanc 1 %, lequel donne un Champagne 
Pinot blanc 2012, 100% pinot blanc, qui fut unanimement une véritable révélation.

Nous avons suivi l'ordre de dégustation préconisé par les professionnels qui nous ont accueillis : Manuel Henon, Directeur général, Brice BécardResponsable œnologie et production et Élise Dinquel qui est Responsable du marketing et de la communication. Deux cuvées étaient proposées dans chacune des quatre gammes que sont les Essentielles, les Caractères, les Authentiques et enfin les Confidentielles.

1-  Les Essentielles :

Ce brut est très consensuel et pourrait être qualifié de « festif accessible », classique mais néanmoins complexe, idéal pour un apéritif dinatoire.

Les champagnes de cette gamme sont de tous les instants, résultats d'assemblages à majorité de pinot noir, cépage identitaire de la Côte des Bar (un cépage qui est d'ailleurs plus majoritaire dans la gamme Confidentielles).

On y trouve la cuvée emblématique du travail de Chassenay d’Arce qui porte le nom de Cuvée Première (ci-contre) et qui est composée de 62% pinot noir, 33% chardonnay et 5 % pinot blanc,  avec un vieillissement de 3 ans en bouteilles sur lies
.

On remarque la présence d’une fine traînée de bulles fines, typique aussi de ces champagnes et du travail de la Maison.
Nous poursuivons avec la Cuvée Rosé qui exprime une générosité subtilement fruitée en demeurant dans la finesse. C'est une cuvée franche et précise.

Avant mise en bouteille, 13% de vin rouge élaboré à partir des raisins du vignoble ont été ajoutés à cet assemblage de plusieurs vendanges composé à 60 % de pinot noir, 33 % de chardonnay, 5 % de pinot meunier et 2 % de pinot blanc.

Celui-ci bénéficie de 4 ans de vieillissement en bouteilles sur lies.

2 -  Les Caractères :
Ils sont au cœur de la gamme des cuvées expressives inspirées par les particularités de deux cépages plus rares ici, le Chardonnay avec un Blanc de blancs 2012, 100% chardonnay, plutôt gastronomique et surtout le Pinot blanc 2012, 100% pinot blanc, pour lequel j'ai eu un vrai coup de coeur (et je ne suis pas en cela originale car tout le monde l'a énormément apprécié).

Le Blanc de blancs 2012 est vinifié dans la pure tradition champenoise, en cuverie inox thermorégulée et sous bois pour 6,4 % du vin. Le vieillissement en bouteilles sur lies monte à 8 ans.
Je n'en ai photographié que la bouteille provisoire mais j'ai remarqué un vin jaune clair brillant avec de légers reflets verts, animé (comme toujours) par un délicat cordon de bulles fines. Au nez il est frais et gourmand, riche de notes de fruits blancs, de fruits jaunes, de fleurs d’acacia et de miel, typiques de ce cépage, mais relevées par des notes minérales, sans doute dues au sous-sol calcaire du Kimméridgien.

Voilà une bouteille à réserver aux occasions spéciales, à l’apéritif ou en dîner tout au champagne, et il est assez rare de pouvoir le dire d'une bouteille. Si cette cuvée Blanc de Blancs millésime 2012 exprime dès cette année toute sa personnalité elle sera apte à vieillir plusieurs années.
Puis un Pinot blanc 2012, 100% pinot blanc, 6 ans de vieillissement en bouteilles sur lies, avec un faible dosage à 3 g/l. S'il exprime déjà exprimera toute sa personnalité depuis 2020 le millésime 2012 est apte à vieillir plusieurs années.

C'est une chance que les vignerons de Chassenay d’Arce aient préservé cet héritage rare, composé de quelques parcelles de ce cépage longtemps oublié qu'est le pinot blanc. Il se révèle très étonnant, insolite et remarquable, radicalement différent des précédents et même de ce dont mon palais a l’habitude. Il est vrai que très peu de maisons proposent un tel champagne. Celui-ci serait parfait avec des huîtres, sur des sushis ou des fruits de mer. L'équipe de cuisine du restaurant Pasco (74 bd de la Tour Maubourg - 75007 Paris) avait judicieusement préparé des gambas en tempura qui s'accordaient avec cette cuvée.

Je n'étais pas venue pour découvrir ce restaurant, repris en 2021 par Guy Martin mais l'accueil et la pertinence du buffet m'a donné envie de mieux connaitre cet établissement bistronomique. La décoration est signée de Katherina Marx, qui a réussi à combiner un esprit méditerranéen en harmonie avec les murs en briquettes d'origine. Ses sièges en velours bleu vif et son gigantesque lustre en verre soufflé et laiton répondent à l'originalité de la découpe des tables rondes que l'on peut deviner sur quelques photos.

La robe de ce champagne est belle, jaune pâle avec quelques reflets verts, striés d'une effervescence généreuse et tonique. Au nez il est franc, expressif, frais, assez rond, s’exprimant avec des notes minérales presque salines, mais aussi de fruits blancs, de fruits jaunes, d’agrumes, et quelques notes florales et finement toastées. Son attaque en bouche est ronde et généreuse, avec de la chair, et surtout un développement minéral et salin qui étire la bouche. Il accompagnera à merveille fruits de mer et poissons crus.

Brice Bécard, le chef de cave, a raison de souligner combien les œnophiles comme les curieux apprécieront la découverte de ce vin étonnant, offrant des sensations inédites.

3 - Les Authentiques :
Ce sont des champagnes riches de sens et de saveurs, purs reflets de valeurs engagées vers le respect et le devenir des terroirs de Chassenay d'Arce depuis 15 ans. Il faut dire que la Maison est totalement inscrite dans une démarche environnementale au travers du label Vignerons Engagés qui intègre la RSE. Plusieurs actions signent la défense de l’environnement : protéger la biodiversité, diminuer et optimiser le recyclage des déchets, mieux économiser les ressources naturelles (consommation de fuel et d’électricité), favoriser l’écoconception (avec par exemple des étuis et coffrets 100 % recyclables) …

Les 130 familles de vignerons suivent depuis de nombreuses années un mode de culture raisonnée et sont accompagnées pour cela par une conseillère viticole. Le premier aboutissement a été la cuvée Bio millésime 2013 lancée en novembre 2019. Deux nouvelles cuvées, 100 % pinot noir, raisins issus de l’agriculture biologique, seront en vente fin 2022.
Le premier que nous avons dégusté est une Cuvée origine, 100% Pinot noir, labellisé BIO, dont la bouteille est encore à l’état de maquette, loin de ce qui sera son habillage définitif. Ce pinot noir n’a rien à voir avec le précédent, 100% pinot blanc. Il s’accorderait avec un ceviche.
Ensuite un autre 100 % pinot noir, mais plus classique malgré son nom, appelée Cuvée Audace, millésime 2014Il a été produit 9 000 bouteilles de cette cuvée dont les raisins sont eux aussi issus de parcelles cultivées en agriculture biologique. Il bénéficie de 6 ans de vieillissement en bouteilles sur lies. Cette cuvée est elle aussi apte à vieillir plusieurs années. Elle révèle un caractère bien affirmé et une identité propre qui lui sont conférés par le mode de culture biologique.

On remarque sa robe jaune clair avec cette fois quelques reflets cuivrés, et toujours la belle effervescence si caractéristique composée de bulles fines et vives. Au nez il est expressif, cristallin et complexe, fruits blancs, fruits jaunes, fleurs blanches, minéral et quelques notes épicées, grillées et boisées. En bouche  sa grande fraîcheur et sa persistance feront de lui un vin pour l’apéritif ou pour accompagner une cuisine légère et naturelle à base de poissons nobles et de viandes blanches.

4 -  Les Confidentielles : 
Nous arrivons dans la quintessence de la Maison, avec des cuvées d’exception élaborées avec des raisins issus des vignes les plus anciennes du vignoble et qui révèlent le savoir-faire et la passion des vignerons.

Confidences - 2009 avec 92% de pinot noir, 5% de pinot blanc, 3% de chardonnay, provenant de vignes de plus de 30 ans, un contrôle de la maturité de cueillette sur des parcelles sélectionnées début août.

La vinification s'effectue dans la pure tradition champenoise, en cuverie inox thermorégulée et sous bois pour 8 % du vin. Blocage de la fermentation malolactique pour 38 % afin que l’acidité naturelle compense la très grande puissance du terroir et contribue à la persistance du vin.

Cette fois le vieillissement en bouteilles sur lies atteint 9 ans.

Il mérite de multiples compliments. Pour sa robe couleur jaune clair avec quelques reflets dorés et ambrés, présentant des bulles légères et très fines. Le nez est 
expressif, riche et élégant, avec des notes complexes de fruits blancs, fruits jaunes, épices, floral, minéral et finement torréfié.
Il est équilibré en bouche avec une matière charnue associées à une belle fraîcheur, une grande finesse, une très belle persistance et un final net, minéral et légèrement structuré qui lui permet d'accompagner les mets les plus raffinés et célébrer les plus grandes occasions

Brice Bécard met en avant le travail perfectionniste et minutieux de plusieurs générations de vignerons qui a permis d'aboutir à un tel résultat.

Les raisins issus des vieilles vignes délivrent des jus plus denses et riches, tout en préservant la finesse caractéristique du terroir de la vallée de l’Arce.

Elaboré avec la vendange 2009, caractérisée par une belle maturité et un excellent état sanitaire, le vin présente une intensité et une concentration portées à leurs plus hauts niveaux.

Pour finir nous avons découvert Confidences - Rosé 2012  qui se trouve être d’une très jolie robe de couleur rosée légèrement saumonée même si « on ne cherche pas la couleur ».
Elaboré avec 86% de pinot noir (dont 13% de vin rouge), 12% chardonnay et 2% pinot blanc, bien entendu là encore issus des vignes les plus anciennes du vignoble, c'est une autre cuvée d'excellence qui cependant se distingue par sa facilité d’accès et le plaisir immédiat qu’elle procure, en cohérence avec l’année 2012, qui a offert des vins particulièrement friands et séducteur.
Cette dégustation fut une véritable très heureuse surprise pour moi. Les quatre gammes sont parfaitement complémentaires. Je pense aussi que, même si l'achat chez un caviste est toujours possible, il serait passionnant de se rendre sur place. Outre la découverte de paysages particuliers ce serait l'occasion de mieux comprendre le travail des vignerons.
Des locaux d’accueil au public ont été ouverts en 1989. Ils sont accessibles de janvier à mars, du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30. D’avril à décembre ouverture également le samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Je vous incite à aller découvrir sur place en quoi Chassenay d'Arce fait l'unanimité, autour d'un nom rassembleur et un symbole fort et clair, l'Arce étant la rivière qui longe les coteaux de vignes, et traçant donc le lien qui relie les vignerons.

Plusieurs formules alliant pédagogie, dégustation, gastronomie et culture, sont proposées. Depuis la visite libre accompagnée d'une dégustation (qui sera remboursée pour tout achat d’une bouteille), jusqu'à la visite de la Maison (45 min à 1h) suivie d'une dégustation commentée des champagnes au cours d’un repas Aubois, à la carte dans le caveau Saint Vincent. Mais libre à vous de préférer une balade en gyropode dans les vignes comprenant une initiation au maniement de cet engin, un accompagnement, la description des terroirs et paysages, et bien sûr une dégustation dans les vignes.

D'autres propositions incluent la visite du Musée de l’Outil et de la Pensée Ouvrière (dans la ville de Troyes) ou de L’Espace du Côté des Renoir (Essoyes). Bien entendu il est nécessaire de réserver. Vos trouverez toutes les informations sur le site des champagnes Chassenay d'Arce.

Chassenay d'Arce - 
11, rue du Pressoir - 10110 Ville-sur-Arce - 03 25 38 30 70 

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)