Publications prochaines :

Comme promis les 70 articles des spectacles vus aux festivals d'Avignon In, Off et If ont été publiés (mois de juillet). Ont suivies les critiques de la rentrée littéraire (mois d'août). Le rythme de publication a repris un rythme normal à partir de septembre avec l'alternance culturelle/culinaire habituelle.

lundi 20 juin 2022

Les Trophées de la Comédie Musicale 2022

(Article mis à jour le 30 juin 2022)
La cérémonie avait lieu ce soir au Casino de Paris. A cette occasion, 20 Trophées de la Comédie Musicale ont été remis (l'article se termine par un récapitulatif des nommés et des lauréats, suivi de la retransmission de la cérémonie).

La soirée a été haute en couleurs, menée de main de «maîtresse» par Marion Préité (ci-contre), et sans se faire aider d’un prompteur, il faut le souligner. Elle a fait preuve aussi de fair-play car ce n'était pas facile pour elle d'être nommée en tant que artiste interprète féminine … sans aucune certitude de l'avoir. Et elle a supporté avec le sourire les problèmes de micro qui ont ponctué sa prestation.

Malheureusement ma situation, au milieu de la corbeille, était trop éloignée de la scène pour que je puisse faire des photos correctes. Par contre un des photographes officiels, Stéphane Parphot, m’a autorisée à illustrer cet article avec ses clichés qui sont, vous le constaterez, de grande qualité. Il a su saisir les meilleurs instants. Néanmoins je vous invite, en complément, à regarder le replay de cette cérémonie pour en apprécier toutes les séquences.

D’année en année, et cela depuis quatre ans, la manifestation grandit en intérêt. L’humour et le sérieux ont marqué une soirée qui s’est déroulée avec sensibilité et humilité. Je salue tous les lauréats, avec grand plaisir car je m’aperçois que mes votes étaient très souvent en accord avec ceux d’une majorité. Je regrette malgré tout que des spectacles aussi marquants que Car/Men et Oh la belle vie ! – Les Cinq de cœur ou Songe à la douceur n’aient pas été distingués.

Je note enfin que la frontière entre théâtre et comédie musicale s’affine puisque plusieurs spectacles sont distingués dans les deux domaines. Les Producteurs, comme Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ? (que j'avais découvert au théâtre du Roi René au festival d'Avignon en 2018 et dont j'avais immédiatement pressenti le succès) ont reçu en effet chacun deux Molières, le premier cette année, le second en 2020. Quant aux Franglaises, elles ont reçu le Molière du meilleur spectacle musical en 2015.

Avant de commencer à remettre le premier trophée, Marion nous a rappelé les codes du genre de la Comédie Musicale avec un humour insensé, illustrés par des des séquences où se sont illustrés Alexandre Faitouni et Juliette Behar et Simon Froget-Legendre qui revinrent très vite sur la scène en tant que remettants, après un changement rapide.
Ce sont Juliette Behar, trophée de l'artiste révélation féminine 2021pour son rôle dans L’Homme de Schrödinger et Simon Froget-Legendre, trophée de l'artiste révélation masculine 2021pour son rôle dans La Boule Rouge qui ont remis les récompenses à leurs alter egos de cette année.
Élodie Menant, qui ne se sentait pas complètement légitime dans ce domaine exprime une surprise sans bornes à cette distinction et qui se souvient de ses débuts dans Le soldat rose. C'est un (premier) succès de l’équipe Théâtre actuel qui en connaitra plusieurs au cours de la soirée.
Révélation masculine pour Le tour du mondeGuillaume Sentou fit preuve d'un mélange d’euphorie et de bonheur. Lui aussi exprima une sincère surprise en raison de ses débuts dans l’humour avant d’arriver dans le domaine de la comédie musicale où décidément on peut réussir, à force de travail. Vous êtes hallucinants de créativité et de talent, a t-il félicité les autres nominés.
C'est Kevin Razy, animateur radio et télé,  qui remit le trophée de la comédie musicale Jeune public à l'équipe d'Odyssée-la conférence musicale, un spectacle très collectif qui sera repris au Lucernaire, les vendredis-samedis-dimanches à partir du 29 juin.
Les organisateurs ont eu l'idée excellente de ponctuer la soirée d'un extrait des six comédies musicales nominées au meilleur spectacle (Charlie et la Chocolaterie, Exit, Les Producteurs, Songe à la douceur, The Pajama Game et Une femme se déplace). Ce fut Pajama Game qui passa en premier (photo ci-dessus).
Cecilia Cara et Hervé Devolder remirent le trophée de la partition de la comédie musicale à l'équipe si nombreuse de Merci Francis – Les Coquettes (Cyril Taieb, Les Coquettes, Alex Corson, Dominique Mattei, Simon Autain, Emmanuel Moire, Emmanuel Rodier et Alex Finkin)
Et dans la foulée le trophée du Livret de Comédie Musicale qui récompense le meilleur texte littéraire contenant les dialogues d’un spectacle musical après avoir cité Jean Gabin expliquant que pour faire un bon film il faut trois choses, une bonne histoire, une bonne histoire, une bonne histoire.
Et ce sont Stéphane Laporte et Gaétan Borg qui l'obtinrent pour leur travail dans Exit au Théâtre de la Huchette, formidable vivier de succès, dirigé par Franck Desmet. En effet, en 2018 Comédiens ! créé à la Huchette, avait reçu 5 trophées (celui de la Comédie musicale, de l'interprète masculin pour Fabian Richard, de la révélation féminine pour Marion Preité, de la mise en scène pour Samuel Sené et du livret pour Éric Chantelauze & Samuel Sené).

Exit est effectivement un excellent spectacle que j'ai découvert avec intérêt à la Huchette. Sandrine Seubille et Pierre Samuel (tous deux meilleur second rôle en 2019, pour leur interprétation dans Chicago, vinrent pour remettre le trophée du second rôle masculin. Ce fut Andy Cocq qui l'obtint, et tint à le partager avec ses partenaires, particulièrement David Eguren et Régis Vallée qui concourraient dans la même catégorie.
Il a fait un discours drôlissime sur la difficulté à postuler pour un rôle, l'amenant à vouloir quitter ce métier jusqu'à ce qu'il soit contacté pour les Producteurs. Sa crainte de ne pas "être à sa place" s'estompe et les applaudissements le confortèrent. Il osa alors une question dite naïve : maintenant que je suis validé pour les seconds rôles, puis-je passer aux premiers ?
Trophée du second rôle féminin pour Céline Espérin (ci-dessus) dans Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ? Le second extrait de la soirée était au départ une nouvelle pour enfant puis est devenu un premier film, un second et enfin une comédie musicale, … Charlie et la chocolaterie avec Arnaud Denissel dans le rôle titre, en live, évidemment, comme pour tous les extraits que nous avons vus ce soir, et non en simple extrait vidéo.
Sophie Delmas, Claire Guyot et Jérôme Pradon (de l'équipe de Mama Mia) ont remis le trophée de la reprise au Roi Lion, qui a subi tant de retards que c'est une prouesse d'avoir pu le re-présenter.
Ils ont ensuite attribué le trophée de l'adaptation à Nicolas Engel (ci-dessous) pour Les producteurs. L'artiste souligne le travail d'équipe et prévient que le spectacle sera de nouveau à l'affiche à la rentrée.
Ensuite, hommage à Judy Garland qui disait soyez une version idéale de vous-même plutôt qu'une version au rabais de quelqu'un d'autre. Cela n'empêcha pas la presse de la surnommer la Piaf américaine après son premier récital en France, à Chaillot en 1960. Ce sont Cassiopée Mayence, Jasmine Roy et Emmanuelle N'zuzi qui chantèrent des extraits de ses spectacles en hommage au 100 ème anniversaire de sa naissance, le 10 juin.
Fanny Fourquez reprit ensuite le célèbre Get Happy, dans une tenue très proche que celle que Judy adoptait sur scène.
Marjorie Ascione et Tom Ross sont venus pour le trophée de la scénographie qui a été attribué à Federica Mugnai, Jipanco et Alex Hardellet pour Stories
Marjorie et Tom ont été accompagnés de Patricia Ward Kelly (ci-dessous en longue tunique orange, qui fut la compagne des dernières années de l'immense Gene Kelly) pour le trophée de la chorégraphie à Romain Rachline Borgeaud pour Stories.
Le chorégraphe souligne avec humilité qu'un chorégraphe sans danseur ne sert pas à grand chose et insiste sur sa sensibilité à l'unité au milieu du chaos.
Troisième extrait avec Exit, dont les dialogue entre Simon Heulle et Harold Savary ont provoque des rires et ont été très applaudis après un très beau morceau interprété par Marina Pangos.
C'est ensuite Aurélie Konaté qui remis le prix du public. Cette année 16 000 votants de toute la France (3000 de plus que l'année précédente) ont choisi 5 spectacles parmi les 68 éligibles.
Les Franglaises l'emportèrent. Ils rejoueront ici au Casino de Paris à partir de décembre prochain.
Le trophée du meilleur spectacle collectif fut remis par Gwendal Marimoutou (le roi Lionqui s'exprima avec sensibilité sur la présence des personnes de couleur ou plutôt l'absence parce que nous sommes cantonnés dans des stéréotypes. Jusqu'à ce que France Gall donne un vrai sens à sa couleur puisque dans Résiste sa couleur était un homme blanc. Précisez dans vos CV que la couleur n'est pas un critère et sachez que tous les artistes noirs ne sont pas casés dans le Roi Lion. Ne bridez pas vos rêves et jouons la collectif !
Ce fut la RB Dance Company avec Stories qui l'emporta, donnant encore plus de poids à ce que Romain Rachline Borgeaud disait précédemment.
Quatrième extrait tiré de Une femme se déplace par Emma Liégeois dont le seul remède contre l'angoisse est sa tristesse.
Emmanuelle N'zuzi remit le trophée de la création de costumes avec Marion Preïté à Sylvain Rigault pour Charlie et la Chocolaterie si ému : Etre un rêveur c'est aussi être la vraie vie.

Puis le trophée de la revue et/ou spectacle musical à Merci Francis – Les Coquettes donnant l'occasion à  remercier plus de personnes que lors de leur premier trophée.
Puis l'extrait du cinquième spectacle, Songe à la douceur, avec Charlotte Avias et Benjamin Siksous qui on fait une très belle déclinaison de je t'embrasse.
Marina Pangos et Léovanie Raud ont remis le Trophée d’Honneur 2022 au Festival Bruxellons ainsi récompensé pour son implication dans la promotion et la valorisation de la comédie musicale en francophonie. Créé en 1999, le festival, géré par trois bénévoles, programme près de 80 représentations d’une vingtaine de spectacles issus des principales institutions de leur Fédération Wallonie-Bruxelles devant près de 30.000 spectateurs.
L'été 2023 pour sa vingt-cinquième édition, ce festival présentera West Side Story en français. Et auparavant, dans trois semaines, commencera Elisabeth, qui retracera la vie de l'impératrice Sissi. Merci de nous donner envie de continuer ont dit les coproducteurs.
Kania Allard a remis le trophée de l'artiste masculin. Elle annonça les nominés en chantant avec son accent canadien et ses jurons, et surtout son humour insensé.
Le gagnant est Benoit Cauden pour son rôle dans Les producteurs, totalement secoué du doublé avec le Molière dans la même catégorie. Quelle année décidément!
Enfin, Sophie Tellier et Ladislas Chollat (qui reçut trois prix lors de la première cérémonie, … sans public alors) qui remirent le trophée de à Alexis Michalik qui salue le travail de tous, félicitant aussi l'organisation de cette cérémonie, et particulièrement la MC. Avec son franc-parler il se moque gentiment des soucis de son, souhaiterait que la climatisation soit installée au Théâtre de Paris pour le confort de ses comédiens, et remercie Ladislas Chollat de lui avoir fait découvrir Benoit Cauden dans Oliver.
La soirée s'achève sur un extrait des Producteurs où Benoit donne la réplique à Serge Postigo en chantant ensemble On peut le faire !
Le lauréat de 2019 Doryan Ben remit le dernier Prix, celui de l'interprète féminine, catégorie dans laquelle était nommée Marion Preïté pour Contre-temps. C'est Marina Pangos dans Exit qui reçut ce trophée.
Il fallait de l'audace et du coeur pour écrire ce spectacle qui se termine sur la vision d'une femme qui a largué tous ses repères et prendre à bras-le-corps la suite de son existence.

En tout dernier lieu restait à décerner le trophée de la comédie musicale de l'année qui fut annoncé par Marion Preïté et remis à Alexis Michalik pour Les Producteurs. Ce spectacle est ainsi le grand gagnant de cette 4ème édition avec 5 Trophées. Quand on pense que personne avant ce metteur en scène n'avait réussi à en faire un succès en dehors des Etats-Unis …

Au total ce seront 10 spectacles et 6 artistes qui auront été distingués. A signaler que depuis 2017, leur première édition, Les Trophées de la Comédie Musicale représentent l’unique cérémonie de récompenses dédiées à cet art pluridisciplinaire. Peut-être faut-il rappeler que les Trophées de la Comédie Musicale sont administrés par l’association de loi 1901 à but non-lucratif du même nom. Journalistes, blogueurs et professionnels du spectacle vivant sont à l’initiative de ce projet, et tous œuvrent à la promotion de la comédie musicale.

Enfin voici le replay de la soirée :
 
Et comme annoncé, la liste des nommés, avec les gagnants en rouge :
TROPHÉE DE LA COMÉDIE MUSICALE (il récompense le meilleur spectacle mêlant théâtre, musique et chanson) : Les Producteurs
Charlie et la Chocolaterie
Exit
Songe à la douceur
The Pajama Game
Une femme se déplace

TROPHÉE DE LA REVUE OU SPECTACLE MUSICAL
Le « Trophée de la Revue ou Spectacle Musical » récompense le meilleur spectacle composé d’un enchaînement de tableaux musicaux autour d’un thème donné : Merci Francis – Les Coquettes
Car/Men
Contre-temps
Mais quelle comédie !
Mixity
Stories

TROPHÉE DE LA REPRISE
Est considérée «reprise» une nouvelle programmation à l’identique d’un spectacle créé antérieurement. Les reprises sont nommables dans une catégorie dédiée : Le Roi Lion
Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ?
Les Franglaises
Oh la belle vie ! – Les Cinq de cœur
The Opera Locos

TROPHÉE DE LA COMÉDIE MUSICALE JEUNE PUBLIC
Le « Trophée de la Comédie Musicale Jeune Public » récompense le meilleur spectacle musical destiné à un public de moins de 15 ans : Odyssée : la conférence musicale
Blanche Neige et les sept nains
Pinocchio, le conte musical
Pirates : le destin d’Evan Kingsley
Le Tour du Monde en 80 jours

TROPHÉE DE L’ARTISTE INTERPRÈTE FÉMININE : Marina Pangos – Exit
Dalia Constantin – The Pajama Game
Julie Costanza – Odyssée : la conférence musicale
Cylia – Le Roi Lion
Marion Preïté – Contre-temps

TROPHÉE DE L’ARTISTE INTERPRÈTE MASCULIN : Benoît Cauden – Les Producteurs
Olivier Breitman – Le Roi Lion
Vincent Heden – The Pajama Game
Arnaud Denissel – Charlie et la Chocolaterie
Serge Postigo – Les Producteurs
Simon Heulle – Exit

TROPHÉE DU SECOND RÔLE FÉMININ : Céline Espérin – Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ?
Véronique Hatat – Le Tour du monde en 80 jours
Cloé Horry – The Pajama Game
Tatiana Matre – Illusions Nocturnes
Amélie Munier – The Pajama Game

TROPHÉE DU SECOND RÔLE MASCULIN : Andy Cocq – Les Producteurs
David Eguren – Les Producteurs
Régis Vallée – Les Producteurs
Jacques Verzier – Une femme se déplace
Cédric Revollon – Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ?

TROPHÉE DE L’ARTISTE RÉVÉLATION FÉMININE : Elodie Menant – Est-ce que j’ai une gueule d’Arletty ?
Salomé Benchimol – Mais quelle comédie !
Ludmilla Dabo – Une femme se déplace
Cassiopée Mayance – Charlie et la Chocolaterie
Marion Rybaka – Contre-temps
Marion Tassou – Cole Porter in Paris

TROPHÉE DE L’ARTISTE RÉVÉLATION MASCULINE : Guillaume Sentou – Le Tour du monde en 80 jours
Pablo Cherrey Iturralde – Pinocchio, le conte musical
Jean-Baptiste Darosey – Odyssée : la conférence musicale
Harold Savary – Exit
Harold Simon – Le Tour du monde en 80 jours
Guillaume Sorel – Le jeu d’Anatole ou les manèges de l’amour

TROPHÉE DU COLLECTIF DE SPECTACLE MUSICAL : RB Dance Company – Stories
Chicos Mambo – Car/Men
Les Coquettes – Merci Francis
Les Franglaises – Les Franglaises
Mixity – Mixity

TROPHÉE DE LA MISE EN SCÈNE DE COMÉDIE MUSICALE : Alexis Michalik – Les Producteurs
Patrick Alluin – Exit
David Lescot – Une femme se déplace
Justine Heynemann – Songe à la douceur
Samuel Sené – Contre-temps

TROPHÉE DU LIVRET DE COMÉDIE MUSICALE
Le « Trophée du Livret de Comédie Musicale » récompense le meilleur texte littéraire contenant les dialogues d’un spectacle musical : Stéphane Laporte et Gaétan Borg – Exit
Rachel Arditi, Justine Heynemann et Clémentine Beauvais – Un songe à la douceur
Eric Chantelauze et Samuel Sené – Contre-temps
David Lescot – Une femme se déplace

TROPHÉE DE LA PARTITION DE COMÉDIE MUSICALE
Le « Trophée de la Partition de Comédie Musicale » récompense les meilleures paroles et musiques d’un spectacle musical : Cyril Taieb, Les Coquettes, Alex Corson, Dominique Mattei, Simon Autain, Emmanuel Moire, Emmanuel Rodier et Alex Finkin – Merci Francis – Les Coquettes
Rachel Arditi, Justine Heynemann, Clémentine Beauvais et Manuel Peskine – Songe à la douceur
Didier Bailly, Stéphane Laporte et Gaétan Borg – Exit
Raphaël Bancou, Eric Chantelauze – Contre-temps
Romain Rachline Borgeaud – Stories

TROPHÉE DE L’ADAPTATION DE COMÉDIE MUSICALE
Le « Trophée de l’Adaptation de Comédie Musicale » récompense le meilleur travail d’adaptation en français (livret et/ou paroles) d’une œuvre créée dans une langue étrangère Nicolas Engel – Les Producteurs
Les Franglaises – Les Franglaises
Jean Lacornerie – The Pajama Game
Stéphane Laporte – Le Roi Lion
Philippe Hersen et Ludovic-Alexandre Vidal – Charlie et la Chocolaterie

TROPHÉE DE LA CHORÉGRAPHIE DE COMÉDIE MUSICALE : Romain Rachline Borgeaud – Stories
Bruno Agati – Mixity
Cécile Chaduteau – Charlie et la Chocolaterie
Philippe Lafeuille – Car/Men
Raffaele Lucania – Cubanista – La Nueva Vida
Susan Stroman, Johan Nus et Eva Tesiorowski – Les Producteurs

TROPHÉE DE LA SCÉNOGRAPHIE DE COMÉDIE MUSICALE
Le « Trophée de la Scénographie de Comédie Musicale » récompense la meilleure création de décors d’un spectacle musical, réunissant le cas échéant accessoires, lumières, vidéos…: Federica Mugnai, Jipanco et Alex Hardellet – Stories
Juliette Azzopardi, Arnaud Jung et Nathalie Cabrol – Les Producteurs
Philippe Hersen et Emmanuel Favre – Charlie et la Chocolaterie
Sandrine Lamblin – Exit
Audrey Vuong, François Menou, Loïc Le Cadre, Carole Allemand et Sébastien Puech – Mars 2037

TROPHÉE DE LA CRÉATION COSTUMES DE COMÉDIE MUSICALE
Le « Trophée de la Création Costumes de Comédie Musicale » récompense la meilleure création des éléments vestimentaires, de coiffure et de maquillage : Sylvain Rigault – Charlie et la Chocolaterie
Marie-Caroline Béhue – Le Tour du Monde en 80 jours
Virginie H et Caroline Bitu – Noé, la force de vivre
Marion Rebmann et Julie Poulain – Les Producteurs
Jackie Tadéoni – Merlin la légende musicale

TROPHÉE DU PUBLIC 2022 : Les Franglaises 

TROPHÉE D’HONNEUR : Le Festival Bruxellons!

Je remercie Stéphane Parphot de m'avoir autorisée à utiliser ses photos. Vous pouvez retrouver son actualité sur son site : https://www.stephaneparphot.com

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)