lundi 15 septembre 2008

Quelle est la troisième appellation d'origine française (derrière le Comté et le Roquefort) ?


Le Cantal bien sûr ! Une AOC qui existe depuis 1956.

Ce qui n'empêche pas ses producteurs de songer à s'inscrire dans les nouveaux modes de consommation. Davantage que le grignotage on pense au moment de l'apéritif ou des mises en bouche qui précèdent les repas.

C'est l'occasion de faire découvrir à vos invités le Cantal découpé par exemple en fines tranches de forme carré que vous ponctuerez d'une minuscule cuillerée de confiture qui exaltera la puissance du fromage. Les puristes choisiront de l'Entre-Deux, c'est-à-dire un fromage qui aura été affiné entre 90 et 210 jours. Qui ne sera ni trop jeune, ni trop vieux. Dont les arômes seront mesurés.

Comme confiture vous avez le choix entre les classiques baies historiques des montagnes voisines : myrtilles, framboises, ...etc ... Vous pourrez opter pour la confiture de figues qui plait beaucoup depuis quelque temps. La confiture de châtaignes s'accordera très bien aussi avec le produit. Mais ma préférence se porte de loin sur la confiture de lentilles dont je vous parlerai demain avec plus de détail.

3 commentaires:

MMN a dit…

19 000 tonnes - 3 000 producteurs de lait - 100 producteurs fermiers / 17 fromageries / 10 affineurs : un fromage de poids, en effet !!

eleonora a dit…

Une belle région en effet ..voisine de l'Auvergne région de mon compagnon...En plus nous aimons bien les 3 fromages, avec un bon petit vin, du bon pain et un bout de saucisson...un régal. Sympa de parler de ta région et de nous la faire connaitre.

marie-claire a dit…

Marie, merci de ces précisions impressionnantes.
Eleonora, l'auvergne n'est pas "ma" région mais je l'aime beaucoup (aussi)et je vais en parler pendant quelques jours. J'ai arpenté les Monts avec bonheur il y a quelques années.

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)