lundi 24 août 2009

A quoi reconnait-on la rentrée ?

Voilà que la date du 1er septembre approche, qu'on effraie les enfants en leur parlant de l'école, que les journées raccourcissent sensiblement et que les nuits rallongent, qu'il faut le matin enfiler un pull avant de sortir (alors que c'est encore inutile le soir, du coup on laisse la petite laine au bureau et à la fin de la semaine cela fait une jolie pile sur le fauteuil).

Les arbres se dessèchent, les confitures prennent rang sur les étagères, les boites aux lettres se gonflent de publicité pour cartables et crayons, les chaines de télévision annoncent leurs nouvelles grilles. Et les chanceux ferment les volets de leur maison de campagne.

On hésite à prendre tout de suite de bonnes résolutions. On aimerait tirer un peu sur la corde, prétendre qu'on n'a pas eu vraiment le temps de profiter des vacances : trop de chaleur, pas assez de fraicheur ... On espère l'été indien.

Il y a tout de même quelques satisfactions qui vont composer le pas japonais sur lequel on traversera la fin du mois. Par exemple en feuilletant les programmes des théâtres et en cochant les spectacles qu'on va inscrire sur notre agenda.


Celui du théâtre Firmin Gémier-la Piscine est entre mes mains. Si vous êtes impatients consulter le en ligne. Je l'étudie et vous en parle ... demain !

Noter quand même la date du vendredi 4 septembre à 19 heures : Marc Jeancourt en présentera l'essentiel au cours de la soirée, avec comme d'habitude des extraits et quelques surprises. (Entrée libre sur réservation au 01 41 87 20 84, attention c'est le nouveau numéro)

Ceux qui ne connaissent pas encore les lieux en auront un aperçu en regardant le reportage que j'ai fait lors de son inauguration il y a un an. Suivez l'escalier :

254 avenue de la division Leclerc- 92290 CHATENAY-MALABRY

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés