jeudi 15 décembre 2011

Confiture de litchis au poivre des cimes

Bruno m'avait transmis sa passion pour les poivres. Depuis ma visite dans son épicerie j'avais hâte de tester une confiture en version épicée. Mais j'avoue que je séchais sur la nature des fruits convenables pour pareille l'aventure.

J'avais l'intuition qu'il fallait un produit exotique, poussant géographiquement dans un pays relativement proche des poivriers. C'est alors que j'ai pensé aux litchis qui sont actuellement des fruits de saison, en provenance souvent d'une de nos îles les plus éloignées, l'Ile de la Réunion.

Les meilleures sont encore en grappe, très sucrées, délicatement parfumées. C'est un des fruits préférés de Pierre Hermé qui l'emploie dans l'Ispahan qui l'a rendu célèbre presque autant que ses macarons.

J'ai employé :
600 grammes de litchis (pesées une fois dénoyautées) coupées en deux ou trois morceaux, pas plus
600 grammes de pommes en lamelles, dont j'avais laissé les pépins pour garantir davantage de pectine, ayant un doute sur la qualité des litchis à ce sujet.
1 kilo seulement de sucre
1 cuillère à café de poivre des cimes, écrasé au pilon et "grillé" à la poêle sèche, ajouté 15 minutes avant la fin de la cuisson, en même temps que 25 pralines roses grossièrement écraséesJ'ai obtenu des pots rose vif, parsemés de petites étoiles noires (le poivre) et de morceaux de fruits blancs qui tranchent avec la couleur de la gelée. Cette confiture, très sucrée malgré l'apport diminué en sucre (et il me semble que 800 grammes de sucre auraient suffi) s'accorde particulièrement avec le fromage blanc.

Poivre des cimes Épicerie de bruno (vente possible par Internet)

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés