mercredi 28 décembre 2011

Ce qui nous lie … de Gaëlle Pingault

Avec Ce qui nous lie … Gaëlle Pingault propose une seconde série de nouvelles, toujours publiées par les Éditions Quadrature dont la spécificité est de se dédier à ce type d’écrit.

Il faut croire que l’exercice est difficile parce que les recueils de nouvelles se font rares et ne soulèvent pas toujours un fort enthousiasme. J’ai malgré tout eu la joie de chroniquer, chez ce même éditeur, A l'ombre de la fête, et puis aussi les Bulles de Claire Castillon.

Aucun risque d’ennui ou de répétition avec les sujets abordés par Gaëlle Pingault. Elle a l’art de camper en peu de lignes des personnages surprenants et de leur faire vivre des aventures étonnantes.

Ce sont Dominique et Maria, séparés depuis 8 ans sans avoir réussi jusque là à se dire adieu. C’est Raynald, un adolescent peu enclin aux voyages scolaires et qui va revenir avec un souvenir impérissable.

L’auteure excelle à manier le premier et le second degrés. Elle est également douée en maths (Compte rond) comme au scrabble (Réveillon et bikini). La lecture de plusieurs chapitres fait réfléchir, en particulier Pleure !

Le lecteur voyage à Venise, en Allemagne, sans oublier la Bretagne natale de Gaëlle (Carte marine) qui se glisse aussi aisément dans la peau d’une femme que dans celle d’un homme, faisant ainsi allégrement varier le point de vue. Elle nous brosse des anti-héros touchants ou agaçants. Beaucoup de copains, de vrais et de faux amis, c’est selon … mais qui ne laissent jamais indifférents.

On aimerait recevoir très souvent des nouvelles comme celles-là !

Ce qui nous lie … de Gaëlle Pingault, aux Éditions Quadrature, 2011
Commande directe possible chez l'éditeur sans frais de port ni paiement préalable, par courriel à quadraturelib@gmail.com

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés