lundi 8 octobre 2012

Belle de Boskop à la Villageoise

J'ai ramené dimanche dernier des Belles de Boskop de ma cueillette. Quelque chose me disait qu'elles étaient bretonnes et par association d'idées je les ai associées il y a quelques jours avec de l'andouille. En réalité cette variété est hollandaise. Peu importe.

Ce qu'il faut savoir c'est que leur chair est ferme. Elle ne fond pas à la cuisson, ce qui est un inconvénient si on cherche à obtenir de la compote, mais un avantage si on prépare une tarte Tatin. Je me suis demandé comment elle réagirait si je m'avisais de la mettre en bocal.

N'ayant pas pour objectif de les conserver ainsi plusieurs semaines je n'ai pas choisi la voie de la stérilisation. Le bocal est juste décoratif en quelque sorte. Le principe est de les laisser "mariner" dans un jus chaud susceptible de les attendrir tout en les parfumant.

J'ai donc employé une bouteille de Villageoise, celle-là dont je parlais jeudi à propos d'andouille. J'ai porté à ébullition à proportion égale vin blanc et eau avec cette fois un sachet glissé sous le bouchon en forme de toque. J'ai tout de même mis mon grain de fantaisie en supplémentant avec une demi-gousse de vanille. J'ai sucré en proportion de 50 grammes de sucre pour 50 cl de vin (et 50 d'eau), plus une cuillère à soupe de miel.
J'ai fait réduire 10 bonnes minutes en laissant frémir la préparation. Pendant ce temps j'ai coupé en morceaux irréguliers 3 Belles de Boskop choisies intentionnellement de différentes couleurs et j'ai conservé la peau pour faire joli et ne pas perdre les vitamines. Je les ai disposé dans des bocaux en alternant les tons gris-vert avec les rouges orangés.

J'ai versé le liquide brûlant et ai attendu que la majorité des petites bulles aient remonté à la surface pour boucher.

Il faut attendre le complet refroidissement pour gouter. Si vous aimez les pommes bien croquantes vous pouvez consommer tel que, quitte à prévoir une tranche de cake maison pour accompagner.

Si vous préférez des fruits plus tendres vous pouvez passer le bocal (ouvert, sans couvercle) quelques minutes au micro-onde. Attention, donc au type de bocal employé. Certes, le Parfait est plus élégant mais son armature métallique occasionnera un arc électrique dans le micro-onde.
On ne conservera pas ces fruits très longtemps, à l'inverse des tomates cerise que l'on a stérilisées. C'est qu'il y a bocal et bocal ...

1 commentaire:

Lord Vanilla a dit…

Superbe recette bravo !

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)