mardi 16 octobre 2012

Octobre rose, culturellement parlant comme culinairement

Octobre rose ... vous en avez sans doute entendu parler. Mais il est des sujets qu'il faut marteler. Il s'agit de ne pas oublier que le dépistage est crucial en terme de cancer. On incite donc les femmes à faire une mammographie régulièrement. On pourrait aussi insister sur le test hemo-cult destiné à rechercher des traces de sang dans les selles car le cancer colo-rectal est une autre calamité.

Pour marquer les esprits on cible le mois d'octobre et la couleur rose, synonyme de bonne mine et de joie de vivre. Culturellement je ferais le lien avec la couverture d'un des ouvrages conçus par Denise Bloch en collaboration avec Rachel Quinet dans la Collection Zoom. Celui-ci concernait Baccarat en offrant un autre regard sur les orfèvres de la lumière.

Le Zoom sur Émile Gallé est épuisé depuis 2006 et plutôt que de le rééditer et parce qu'il y a tant de choses à montrer et à dire sur Émile Gallé l'éditeur, qui porte le joli nom de Association d'idées, a refait en septembre dernier un nouvel ouvrage  intitulé “Zoom sur Émile Gallé 2, un autre regard sur les œuvres peu connues du Maître de l'École de Nancy",

Par ses balades photographiques surprenantes, Denise vous emmène dans lʼunivers des trésors de notre patrimoine artistique français. En rencontrant quelques collectionneurs, et en parcourant nos musées de France, elle a découvert une multitude de perles rares très peu connues du public.
Comme pour celui qui est centré sur Baccarat, cet ouvrage montre par son osmose avec la nature, comme jamais auparavant, la délicate alchimie du mariage de l'art et de la technique. L'objectif photographique "colle" au plus près à la matière vivante de l’iconographie des œuvres, en faisant preuve parfois, d'une imagination débordante pour faire apparaître la représentation vivante du décor floral ou de l'animal choisi. Avec de la poésie, des contes et des récits mythologiques en contrepoint.
Ce livre a été réalisé en collaboration avec le Musée du Verre et du Cristal de Meisenthal, le Château-Musée de Boulogne-sur-Mer, le Musée des Beaux-arts de Reims, le Domaine Vranken-Pommery, Paul Montagne, Conservateur au Conservatoire des sites lorrains et Philippe Thiébaut, Conservateur en chef au musée dʼOrsay.

On peut feuilleter tous les ouvrages de la collection à l’adresse web de la boutique en ligne avant de commander : http://www.editionszoom.com

Culinairement, j'ai choisi un légume qui, lorsqu'on le prépare à la maison, serait presque un fruit, à savoir la betterave. Il m'arrive d'en acheter dans une ferme. Cette fois c'est mon marchand de légumes qui m'en a cédé un plateau entier pour le prix d'un bulbe cuit plutôt que de les jeter parce que ces légumes étaient, comment dire, défraichis.
Toujours est-il qu'après 40 minutes de cuisson en autocuiseur dans une eau vinaigrée j'ai récupéré des bulbes carrément délicieux que l'on meut manger nature, ou, si on veut raffiner, avec une vinaigrette faite avec un vinaigre de coquelicot ... rose lui aussi.
Prenez soin de vous !

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés