samedi 19 octobre 2013

Florence Servan-Schreiber propose ses Recettes qui font du bien sur Cuisine +

Des soucis avec mon fournisseur d'accès Internet ont considérablement perturbé la publication des billets sur le blog mais c'est en cours de résolution. Je voulais en ce début de vacances, vous inciter à prendre de saines résolution.

A commencer par le premier repas de la journée, à savoir le petit déjeuner, quitte à y consacrer un peu plus de temps. Comme la pression du bureau (pour les grands) et de l'école (pour les plus jeunes) vont se relâcher autant en profiter pour s'y mettre.

Florence Servan-Schreiber connait bien l'Amérique ... qui n'est pas un territoire où les pratiques sont homogènes d'une côte à l'autre. En effet, elle va secouer nos idées reçues sur Cuisine + dans une série intitulée « Mes recettes qui font du bien » qu'elle a commencé à enregistrer en juillet 2013. Et comme Florence est spécialisée depuis longtemps dans le positif elle va donner une multitude de conseils avec le sourire qui la caractérise pour que très vite on se sente mieux. Sa cuisine est positive. Bonne pour la santé, le moral et nos relations.

J'avais découvert Florence Servan-Schreiber par un livre absolument passionnant sur le bonheur que j'avais chroniqué à sa sortie en février 2011 qui, derrière un titre apparemment frivole, 3 kifs par jour, est un ouvrage très sérieux et dont je recommande la lecture. Il a changé ma façon de considérer bien des choses.

J'ai donc été aussitôt intéressé de découvrir Florence en cuisinière, persuadée que j'allais faire de nouvelles trouvailles. J'ai visionné l'épisode consacré au petit-déjeuner et j'ai encore appris des trucs que j'ignorais. Lorsqu'on pense breakfast in America, on imagine un repas complet à base d'oeufs et de pommes de terre, ou accompagné de pancakes. Au centre du pays, c'est probablement encore le cas. Mais sur les côtes Est et Ouest, les choses ont beaucoup évolué... et dans ce grand pays plein de paradoxes, on trouve aussi les petits déjeuners les plus sains au monde.

Si Florence concède qu'on peut faire des pancakes, elle ne les accepte que parce qu'avant on aura consommé des power juices et un granola maison. Et elle prend du lait entier (avec un demi yaourt et une cuillerée à café de vinaigre blanc pour obtenir du babeurre ... astucieux !) et bien sûr de la farine entière et un sucre non raffiné.
Les power juices sont un condensé d'énergie et de santé avec leur combinaison de légumes et de fruits. Ils peuvent aussi réduire les inflammations si on aoute du gingembre. Si elle est très convaincante j'avoue que la perspective de tout préparer la veille pour aller vite et celle de devoir nettoyer le blender (indispensable pour faire plusieurs recettes d'affilée) va freiner mon appétit. Un des points forts de la manière de travailler de Florence est qu'elle ne culpabilise jamais l'auditeur. Aucun diktat ... elle accepterait même qu'on prenne le petit dej debout ... c'est dire.

Si je mange des fruits et des légumes sans les centrifuger j'aurai un résultat identique et plus rapide. Je retiens au passage le conseil de Florence de shampouiner les fruits au savon de Marseille pour les débarrasser des pesticides et pouvoir en manger la peau.

Pour ce qui est du granola, je vais par contre le préparer moi-même car il se conserve dans un bocal de verre au placard. Le granola n'est pas un biscuit mais le nom que l'on donne aux USA à des céréales croquantes, parce que manger des céréales extrudées n'est pas une bonne idée puisque l'extrudation a éliminé autant l'eau que les nutriments.

La recette est assez simple : on mélange du liquide (par exemple 15 cl de jus de pomme) avec 15 cc de sucre Rapadura (son préféré malgré son petit goût d'anis), 2 cuillerée à café de sirop d'érable, 1 cuillère à soupe de miel, 200 grammes de flocons d'avoine, 4 cuillerées à soupe de graines de lin (que l'on aura pulvérisées dans un mixeur parce que comme ces graines ne se digèrent pas elles traverseraient le corps sans rien apporter) ...

... et puis de la noix de coco (qui donnera une impression de sucré), des amandes (il faudrait en consommer une douzaine par jour pour faire baisser notre taux de cholestérol), des fruits secs hachés et hop on mélange bien, avec les mains si elles sont propres.

On huile une plaque qui ira au four (avec de l'huile de colza) et on étale la préparation dessus. elle va cuire 10 minutes à four chaux à 170°. On retournera et on poursuivra encore 10 minutes.

Il ne restera qu'à casser le granola qu'on pourra manger avec du lait ou du yaourt dans lequel on ajoutera des fruits frais.

Ces recettes sont disponibles sur le site de Cuisine + et la première émission sera diffusée le Jeudi 24 octobre 2013 à 11:30
Horaires de rediffusion : Jeudi 24 octobre 2013 à 20:05, Vendredi 25 octobre 2013 à 02:00, Samedi 26 octobre 2013 à 23:55, Dimanche 27 octobre 2013 à 05:00, Dimanche 27 octobre 2013 à 15:35 et Jeudi 31 octobre 2013 à 15:30

Et comme Florence traque la redondance alimentaire on pourra piocher d'autre idées dans l'excellent Brunch à New York, qui était arrivé à la seconde place au Prix du Livre de cuisine de 750 grammes. On y trouve une recette de granola page 89, un peu plus simple que celle de Florence mais qui peut s'avérer aussi saine pourvu qu'on fasse attention à la provenance des ingrédients.

Il y a les inévitables oeufs Bénedict (p. 32) pour lesquels j'aurais facilement une vraie addiction parce que ce plat me rappelle un voyage en Louisiane. Et aussi la marche à suivre pour faire soi-même les buns (p. 51) qui permettront de faire des hamburgers maison si bons. Une sorte de bible puisqu'il y a aussi les bagels (p. 64) dont on entend qu'ils vont être la prochaine folie alimentaire.

Et appliquons le précepte de Florence : mangeons moins mais mieux !

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés