mardi 1 mars 2011

Guerre et vie ... un article ruiné

(billet mis à jour le 16 mars 2011
le contenu a été re-publié le 20 mars suite à son approbation par l'Ecpad)


Guerre et Vie, ruines et légèreté,
est une exposition photographique de clichés faits par des reporters militaires et qui est proposée par la Maison des Arts d'Antony (92). Le choix qui a été opéré dans le fonds de l'ecpad, l'Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense, est réellement sensationnel d'un point de vue pictural.

On retrouve un plaisir identique à plonger dans le passé à celui que nous avait procuré Sabine Weiss il y a deux ans. Et ceux qui ont admiré les autochromes bretons au musée Albert Kahn seront surpris par la qualité de ceux qui sont exposés à Antony. A n'en pas douter, le Service des Armées a eu des moyens techniques très importants ...

(..........)
Malheureusement vous n'en saurez pas plus sur A bride abattue car la responsable de la Maison des arts (qui ne m'a jamais adressé auparavant le moindre mail de satisfecit suite aux nombreux billets que j'ai faits sur les expositions précédentes) m'a alertée depuis la parution du billet sur des questions de copyright. C'est vrai qu'avec l'Armée il ne faut pas prendre les choses à la légère. Et je comprends sa peur, que personnellement je ne partage pas.

Il ne faisait pas de doute à la lecture de l'article, à condition de le lire, que j'écrivais clairement qui avait pris les clichés d'origine. J'avais même mentionné les noms des photographes. J'ai néanmoins supprimé sans discuter mes 3 heures de travail, avec une immense amertume, ce qui comparativement au malheur qui frappe le Japon ne mérite pas que je m'apitoie.

Je vais continuer à appliquer le principe de Florence Servan-Schreiber. Au lieu de songer aux reproches je vais me concentrer sur la si belle personnalité de Sabine Weiss que j'entends encore me dire : allez-y photographiez ! Ce sera de biais ? mais c'est encore mieux : on pensera que c'est un catalogue qu'on feuillette !

Ou sur le musée Albert Kahn qui à chaque parution m'envoie toujours un mail saluant mon travail et me remerciant d'avoir parlé d'eux.

Ou encore sur le premier kif du jour : un mail personnel de Martin Provost, le réalisateur de Séraphine, m'invitant à une projection presse de son film Où va la nuit, qui ne sortira sur les écrans que le 4 mai et dont je pourrai vous parler en avant-première.

Guerre et Vie, Ruines et Légèreté, jusqu'au 30 avril 2011 à la Maison des Arts, 20 rue Velpeau, 92160 Antony, Entrée face au RER, 01 40 96 31 50. Ouverte les mardi, jeudi et vendredi de 12 h à 19 h, le mercredi de 10h à 19 h, le samedi de 11h à 19 h et le dimanche de 14h à 19 h. Elle est fermée le lundi.

3 commentaires:

zarline a dit…

Plutôt navrant, sutout si tu citais les auteurs des photos. Allez, haut les coeurs et bonne projection d'Où va la nuit?, chanceuse!

marie-claire a dit…

Merci.
Second kif, de l'équipe du spectacle de Tennessee qui commence par "mille mercis".
Et des invitations à passer embrasser X ou Y demain au cours de la soirée d'inauguration du Salon du Livre.
J'oublierai vite la mésaventure.
Si j'avais eu du temps j'aurais joint personnellement le responsable de la com de l'ecpad qui j'en suis certaine m'aurait donné son aval.
Bonne journée à toi !

marie-claire a dit…

Ne jamais désespérer : j'ai rencontré la responsable de la communication de l'ecpad qui n'a rien trouvé à redire au billet que j'avais rédigé.
Elle a lu la version d'origine qui sera re-publiée dans quelques jours avec son entière approbation.
Comme quoi il ne faut jamais désespérer, jamais lâcher non plus.

Messages les plus consultés