mardi 13 mars 2012

Carlo de Catharina Valckx

Catharina Valckx est née aux Pays-bas mais elle a vécu une partie de son enfance en région parisienne, précisément à Bièvres (91). C'est peut-être parce que nous avons partagé un moment les mêmes paysages que j'aime tant sa manière de raconter des histoires.

Elle avait raconté l'an dernier, avec le Bison, le défi que le jeune Billy, futur grand kid, s'était s’échiner à relever pour épater son père, à savoir attraper un bison au lasso. Sans être extrêmement restrictif on remarquait tout de même un décor évoquant l'ouest américain. Il me semble qu'il n'est pas impossible qu'elle se soit inspirée des plans d'eau près desquels j’emmenais mes enfants voir les canards et les cygnes pour écrire Carlo. Car ce n'est pas parce qu'elle habite désormais Amsterdam qu'elle a oublié la vallée de l'Yvette.

Carlo est un "vrai" livre (non pas qu'il y en ait de "faux") en ce sens qu'il peut aussi bien plaire à un enfant qui sait tout juste lire qu'à une grande personne qui a envie d'entendre une jolie histoire. Quelque chose de profond qui ne soit pas mièvre, qui conjugue fantaisie, poésie et humour, à la fois dans l'écriture et dans l'illustration.

J'ai suivi avec tendresse le périple de ce canard embringué malgré lui dans la conception d'une histoire dont on lui propose d'être le personnage principal. Il ne suffit pas d'être de bonne volonté pour tenir le rôle qu'on nous assigne. et c'est là que Catharina réussit à faire passer un message sur la posture sociale qui nous est assignée, sur la valeur des choses et de l'argent.

Elle sème beaucoup de clins d’œil et je gage que ce petit ouvrage sera le point de départ de jolies discussions en famille avant de rejoindre la longue mais belle liste des incontournables.

Carlo de Catharina Valckx, collection Mouche de l’École des loisirs, mars 2012
Le Bison est paru en septembre 2011 chez le même éditeur. Ils sont tous deux disponibles chez Chantelivre, 13 Rue Sèvres, 75006 Paris, 01 45 48 87 90.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés