vendredi 25 novembre 2016

Lettre à un jeune poète de Rainer-Maria Rilke

Le spectacle a été créé au Théâtre de Poche-Montparnasse le 3 octobre 2016 et c'est avec beaucoup d'émotion que le public écoute cette Lettre à un jeune poète de Rainer-Maria Rilke, ponctuée d'intermèdes musicaux joués au violoncelle.

C'est en 1903, qu'un poète de 20 ans, Frantz Xaver Kappus, alors étudiant à l’Académie militaire de Wiener-Neustadt, décide d’envoyer à Rainer-Maria Rilke, ses premiers vers poétiques accompagnés d’une lettre dans laquelle il lui avoue douter de sa vocation. Il ne pouvait espérer plus belle écoute et plus juste accueil face à ses incertitudes.

Pendant cinq ans, de 1903 à 1908, avec une extrême délicatesse, Rilke répondra régulièrement à ce jeune homme qu’il ne rencontrera jamais. Il aborde néanmoins avec aisance tous les grands sujets de l’existence : l’amour, la mort, la solitude ... et Dieu, comme Michael Lonsdale aurait pu le faire lui-même, et c'est ce qui rend sa présence sur scène absolument bouleversante.

Rainer-Maria Rilke est né à Prague, alors en Autriche-Hongrie. Sa famille l’oriente vers la carrière des armes. En 1896, il part pour Munich, entreprendre des études de philosophie où il fait la rencontre de Lou-Andreas Salomé en mai 1897, il a alors trente-six ans. Cette même année, il change de prénom. De René Maria, il devient Rainer Maria.

En 1910, il rencontre Marie de Thurn dans son château de Duino, pour laquelle il compose son chef-d’œuvre : Elégies de Duino. A partir de 1919, il s’installe en Suisse et compose plusieurs recueils de poésie en français. Il meurt d’une leucémie en 1926 et est inhumé à Rarogne, en Valais (Suisse).

Trois ans après la mort du maître, en 1929, Frantz Xaver Kappus édite dix courriers que lui a envoyés Rilke et les accompagne d’une courte et respectueuse préface. Il décide simplement d’intituler ce recueil : Lettres à un jeune poète.

On ne présente plus Michael Lonsdale ... sa voix chuchote des mots qui touchent en plein coeur. Une oeuvre d'art est bonne quand elle est née d'une nécessité. Alors oui cette soirée fait réfléchir en nous amenant à nous décentrer de notre quotidien si envahissant.

Aimez votre solitude, cher monsieur, si tout ce qui vous est proche touche les étoiles (...)

Avez-vous perdu Dieu comme on perd un caillou ? Projetez sa venue. Soyez joyeux et plein de confiance.

Le comédien avale quelques gorgées de thé (froid sans doute) et poursuit sur le thème de l'amour. Il est bon aussi d'aimer parce que l'amour est difficile. S'il y a des abîmes, ce sont les nôtres. S'il y a des dangers nous devons les aimer. Tous les dragons de notre vie sont peut-être des princesses en attente de transformation.

La vie a toujours raison. La vie, la mort sont deux choses grandes et magnifiques.

Michael Lonsdale regarde le public dans les yeux avec son regard de lion qui a tout vu. Ses mains virevoltent en scandant la mesure de cette musique déchirante qui sort du violoncelle avant de nous faire cadeau du meilleur conseil possible : Elance toi en plein vers la lumière !

A lire, ou relire, si ce n'est déjà fait, non seulement Rilke mais Lonsdale lui-même dont le dernier livre parle (lui aussi) d'amour.
Lettre à un jeune poète de Rainer-Maria Rilke
Mise en scène Pierre Fesquet
Avec Michael Lonsdale, Pierre Fesquet, et les violoncellistes Fabrice Bihan ou Emmanuelle Bertrand,
Théâtre de Poche Montparnasse
75 boulevard du Montparnasse, 75006 Paris
A partir du 13 novembre 2016 et jusqu'à la fin de l'année lundi à 19h, dimanche à 17h30
A partir de janvier 2017, prolongations, les lundi à 19 heures
     
A savoir : Le Théâtre de Poche propose une sélection d’ouvrages en lien avec la programmation, disponible sur place. Une place achetée en plein tarif au guichet donne droit à une place à tarif réduit pour un autre spectacle (uniquement sur présentation du billet utilisé et dans la limite des places disponibles).Et le Bar du Poche vous accueille du lundi au samedi de 18h à 23h et le dimanche de 14h à 19h. Tout y est maison ou en provenance d'excellents producteurs.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés