mercredi 13 février 2013

A bride abattue souffle 5 bougies en février 2013

C'est un rituel. J'écris un billet pour l'anniversaire du blog chaque année arbitrairement le 13 février, qui est à quelque jours près la date de sa création. J'aurais pu choisir le 14 car au fond l'écriture est devenue au fil du temps une vraie compagne. J'aime le chiffre 13, non pas par superstition mais parce que c'est la date de ma naissance et qu'il faut bien assumer le temps qui passe, même si cela m'est parfois aussi difficile qu'à la Grande Sophie.

C'est toujours l'occasion de faire le point. Pour le tout premier anniversaire, en 2099 le billet fut long, et détaillé sur le "pourquoi du comment" mais je n'en changerais pas un mot s'il était à refaire dans ce même contexte.

Les deux ans en 2010 puis l'anniversaire de 2011 ont été écrits selon l'humeur du jour. Celui de 2012 fut un des billets les plus difficiles à rédiger.

Les aléas de la vie, selon la formule consacrée, m'ont éloignée du blog quelque temps. Je suis revenue à l'écriture avec des projets nouveaux et additionnels. J'ai ainsi créé un blog pour un théâtre où je jouais un rôle de composition. Se dédoubler fut une expérience prenante mais passionnante.

J'ai déserté par contre la Lorraine où je publiais des portraits de personnes célèbre sou méritant de l'être mais je vais reprendre les voyages vers cette région qui est si accueillante. Je serai à l'écoute de vos suggestions si vous avez dans vos carnet d'adresses des lorrains et lorraines qui vivent en région parisienne et qui souhaiteraient évoquer leur terre d'origine.

J'ai quelque projets rédactionnels qui aboutiront ... ou pas ... il faut beaucoup semer pour récolter parfois. Mais ce que je serais vraiment très heureuse de vous annoncer ce serait une collaboration à une émission de radio. Le blog apporte le texte et l'image. Il manque le son et je suis sure que les coups de coeur d'une personne qui n'est pas journaliste de profession peut intéresser des auditeurs. A bon entendeur ...

Enfin, si vous voulez participer au concours mensuel pour remporter un cadeau culturel ou culinaire (car l'alternance demeure la règle) inscrivez vous en tant que membre de quelques clics en haut à droite de cette page, en ajoutant une jolie photo de vous ou d'un objet qui vous plait.

Vous pouvez aussi me suivre, selon la formule consacrée, sur Facebook ou sur Twitter où je ne fais pas que dupliquer l'information, loin de là. La brièveté des messages, 140 caractères maximum est un exercice fort savoureux pour la bavarde que je suis.

Merci pour vos commentaires, qu'ils soient publics sous les articles, ou sous la forme de courriels privés. Je vous lis toujours avec énormément d'attention et souvent de plaisir. Je ne vous dis pas à l'année prochaine mais à demain bien sûr.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés