dimanche 17 février 2013

Météorite d'Ambert

(mise à jour 20 mars)

La fourme d'Ambert est un fromage qui s'accorde très bien avec la poire qui, elle-même se marie avec le pain d'épices. Le tout, surmonté d'un marron glacé, compose une recette explosive en goûts que j'ai décidé de présenter au concours organisé par la Fourme d'Ambert dans la catégorie entrée/apéritif dinatoire.

Pour composer cette entrée pour 4 personnes il vous faudra :
Un morceau de fourme d'Ambert de 180 grammes environ
8 tranches de pain d'épices
2 poires Conférence
4 marrons glacés entiers
Du vinaigre de cidre et de l'huile d'olive
Une salade Frisée entière ou en sachet fraicheur
Un peu de beurre
Deux cuillères à soupe de sucre

Il vaut mieux sortir la fourme d'Ambert du réfrigérateur pour qu'elle soit à température ambiante. On y découpe des étoiles à l'emporte-pièce dans des tranches d'environ 4 millimètres d'épaisseur. Compter une étoile par convive.
Avec le même emporte-pièce on prépare deux fois plus d'étoiles dans le pain d'épices, en procédant une par une. 
On les fait griller à feu vif de chaque coté sans aucune matière grasse dans la poêle sèche en surveillant l'opération. On les pose ensuite sur un plat creux en sandwhichant avec une découpe de fourme. Un couvercle ou une assiette renversée maintiendra l'ensemble au chaud, pour laisser le temps au fromage de fondre naturellement, sans agression.
On découpe alors de nouvelles étoiles, là encore deux par convive dans des tranches de poires.
On prépare dans la poêle un caramel avec un beau morceau de beurre et le sucre en poudre. On y fait dorer les étoiles de poire deux par deux de manière à les surveiller. On les retourne dès coloration sans attendre que le fruit ne fonde. 
Reste alors à  monter la météorite en  alternant de bas en haut pain d'épice, fourme, poire, pain d'épice, poire de nouveau avant de poser le marron.
On garnit des assiettes avec une salade frisée assaisonnée d'une vinaigrette relevée, moutardée si on aime. Pour ajouter du croquant on peut saupoudrer de miettes de pain d'épices (grillé) réalisé avec les chutes conservées après le découpage des étoiles.
On savoure illico, comme on préfère. En associant ou dissociant les saveurs.
Je vous conseille un Brézème blanc, sélection Viognier, du Chateau la Rolière. Vous n'oublierez pas le bouquet vanillé de ce Cote du Rhône extrêmement aromatique une fois que vous l'aurez gouté ... avec modération bien entendu.

J'ai appris le 20 mars que cette recette avait été classée à la seconde position et j'en suis très contente parce que cela signifie qu'elle sera largement diffusée, et que donc beaucoup de personnes pourront se régaler avec peu d'efforts.

1 commentaire:

Clemence a dit…

Que c'est mignon !

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)