lundi 18 novembre 2013

Zoom sur Saint Nicolas, le regard de Denise Bloch & Jean-François Tritschler


Denise Bloch & Jean-François Tritschler ont scruté l'imagerie de Saint Nicolas, le Grand Patron des Lorrains. Ce nouvel opus de la collection Zoom est on ne peu plus fidèle au degré d'exigence de Denise. Elle a fait, une fois encore un immense travail avec l'objectif de surprendre le lecteur et de l'amener à voyager, d'abord en images...

Très franchement je recommande de feuilleter ce livre en famille et de programmer ensuite des visites "in situ" pour voir les oeuvres grandeur réelle. Ce Zoom là est en quelque sorte un guide touristique d'un nouveau genre. A offrir à la Saint Nicolas pour changer des friandises tout en restant dans la tradition, mais à consulter tout au long de l'année tant il y a de références !

Pour moi qui vit désormais assez loin de la Lorraine (même si tout est relatif) je me suis trouvée plongée dans un univers familier que les auteurs m'amenaient à considérer sous un oeil plus pointu.
On croit le connaitre, si populaire, surtout dans l'Est de la France ... comme dans le Nord (ma mère se souvient des fêtes du 6 décembre dans la Picardie de son enfance). On oublie son antériorité indiscutable par rapport au Père Noël, lequel n'a qu'un peu plus d'une centaine d'années. Nicolas, lui, est né il y a quasiment 1000 ans, vers l'an 265 dans l'actuelle Turquie. La légende est toutefois plus récente. Elle aurait été construite au XI° siècle ... et en Normandie.

Vous apprendrez qu'il a un autre "concurrent" avec Saint Valentin (p. 12) auprès des amoureux.
Mais c'est surtout comme protecteur des enfants, des étudiants et des marins et mariniers qu'il a gagné sa popularité. Sa silhouette est déclinées en de multiples gourmandises, pain d'épices et chocolat.
On saura aussi qu'il est encore le patron des tonneliers, sans doute parce que les fameux trois petits enfants sont souvent représentés émergeant d'un tonneau. Et puis la ville lorraine de Saint Nicolas de Port abrite une brasserie (aujourd'hui très intéressant musée de la bière). Les commerçants l'utilisent largement y compris sur une étiquette de camembert ou un porte-clés.
Denise Bloch n'a pas occulté cet aspect trivial mais elle a aussi débusqué de très touchants trésors de dévotion.
Que votre enfant s'appelle Claudon, Philippe ou Jacquot ... comme un des trois petits enfants de la complainte écrite par Gérard de Nerval (p. 38), ou pas, peu importe fêtez donc Saint Nicolas avec lui dans quelques jours. La coutume est jolie.

Zoom sur Saint Nicolas, un autre regard sur le Grand Patron des Lorrains
Denise Bloch & Jean-François Tritschler
Collection Zoom, Editions Associations d'idées
15 rue du Lieutenant crépin, 54000 Nancy, tel 03 83 56 97 71

1 commentaire:

Louisette a dit…

Superbe post, beaucoup a dire, le nom d'église, endroit est repris dans le monde entier, Russie, Grèce...pour la fête des enfants pas aussi représenté, sauf coté néerlandophone, disent Sint Niklaas et zwaarte Piet. Bon lundi.

Messages les plus consultés