samedi 22 novembre 2014

La nouvelle carte du Saperlipopette !

Lundi dernier je vous racontais l'inauguration du Saperlipopette! le restaurant de Norbert Tarayre, ... enfin presque. Nono s'en est expliqué sans tourner autour du pot sur les magazines télé : "Je suis juste consultant. J'établis la carte, je forme et dirige ma brigade, mais le restaurant ne m'appartient pas. En gros, j'ouvre un restaurant éphémère. Pendant un an, je suis en cuisine. Et ensuite, on verra".

Le propriétaire est Akim Gaouaoui que j'ai retrouvé le lendemain de la fête. impossible de croire que le dernier invité était parti à 5 heures du matin.

Tout est rentré dans l’ordre. La Tour Eiffel a réintégré l’intérieur et chaque table est à sa place. Seul le menu n’est pas imprimé. Et pour cause l’équipe a décidé à l’aube de lancer la nouvelle carte.

Du coup ce sont les amis qui s’y collent, appliqués, et qui le recopient à la craie sur les grandes ardoises.

Akim est à pied d’œuvre et sa femme Marie assure elle aussi. Je leur demande leur secret. Il parait que c’est juste l’adrénaline. Le propriétaire fait le service en rythmant la musique, véritablement heureux. Il faut dire qu’une vraie foule se presse pour le déjeuner. Je vous conseille donc de réserver.

Cette enseigne de 170 couverts appartient au nouveau genre "bistronomique", du gastronomique à des prix abordables. Quelques entrées, quelques plats et trois desserts constituent la carte qui sera modifiée tous les 15 jours environ. Les plats, composés de produits frais et de qualité, sont travaillés sur place. 
Je remarque cette fois la tenue des serveuses, que porte aussi Marie, en pantalon de cuir noir, boots, chemise blanche et gilet de fourrure noire très stylé, signé par Oakwood.
Une foule de détails me sautent aux yeux : dehors les oliviers arborent des fruits très murs; la boite aux lettre bleue donne envie d’écrire des cartes postales de vacances; la place a davantage encore qu’hier soir des allures de Disneyland.
Ces lampes, toutes différents, qui sont posées sur les tables n’ont pas été achetées dans un célèbre entrepôt scandinave, Elles viennent, tout simplement, d’en face, de Nox, comme les moutons et le fauteuil des toilettes. D’autres articles ont été acquis dans la boutique d’à coté, Mon cadeau préféré.
Akim a déniché l’énorme cerise de l’escalier pendant le Salon Maison et Objets. On peut la trouver en version mini chez Nox.
La sommelière et la pâtissière ne sont pas là mais les deux chefs, Yoanne et Kévin, sont fidèles au poste.
Comme la cuisine est ouverte il est tentant de monter les féliciter. Kevin est conscient du challenge : "C’est le coup de feu, on a très peu dormi et on lance la nouvelle carte. Si on passe ce cap là on passera tout."

Une cliente surgit, tend la tête sous le passe-plat et commence à entreprendre le chef avec ses allergies à l’œuf et au gluten. Elle l'interroge sur la composition des entrées. Très vite il lui propose du sur mesure : "Je vais vous faire une petite tombée d’épinards, deux, trois coquilles Saint-Jacques, sauce vierge, quelques légumes croquants. Vous direz au serveur que c’est une entrée spéciale."

Un cri résonne : en direct 3 cotes de veau rosées. Les plats surgissent. L’animation est à son comble. Le ballet des serveurs est incessant. Malgré le rush chacun demeure vigilant : y a pas de bon, on part pas !

Je suis aux premières loges pour découvrir cette nouvelle carte. Voici les entrées :
Foie gras chutney pommes betteraves
Velouté de potiron St Jacques roties éclats de châtaigne
Saumon (belle hauteur pour une entrée) crémeux et sommités de choux fleur
On enchaine avec les plats comme la cote de veau et la cote de boeuf.
Il y a aussi le Magret de canard mousseline de céleri à la vanille dont ils m'avaient parlé le soir de l'inauguration
Poitrine de port braisée, carottes, pommes de terre, soja, oignons, champignons
Daurade, risotto, parmesan, roquette
Comme dessert, outre le baba au rhum, crème double vanille, brunoise d'ananas, il y a un formidable Entremet Gianduja : Entremet biscuit, feuillantine pralinée, dacquoise noisette, mousse légère au Gianduja entre chaque couche, montage en cage puis découpe.
Et un éclair au carambar
La terrasse est vaste. Elle offre un espace sécurisé pour les familles qui se laisseront tenter par le manège à l’ancienne.

J’avais de Puteaux une image stéréotypée de béton glacial. J’ai découvert une ambiance de village et j’envie les habitants de bénéficier de si jolies boutiques, à deux pas du marché, des jardins partagés et du théâtre.

Je comprends que Akim ait eu un coup de cœur pour cet endroit. Il en a fait un lieu contemporain sans concéder à la chaleur qui est nécessaire en région parisienne.

Comptez environ 50 € hors boissons à la carte. Menu "Miam Miam" avec libre choix sur toute la carte à 42 € (60 € avec un accord mets et vins). Menus "Miam" à 35 € autour des mets à choisir parmi les étoiles de la carte, et "Miam Express" au déjeuner et en semaine à 26 € pour un plat plus un dessert choisi  pour vous par le chef.

Et quand je dis "carte" je devrais annoncer "gazette" car le menu est sous une forme très originale de magazine.
Avis aux amateurs de glamour : relisez le billet consacré à l'inauguration.

Restaurant Saperlipopette!  Ouvert tous les jours, Accueil continu de midi à 23h
25 rue Mars et Roty ou 9 place du Théâtre,  Puteaux, 01 41 37 00 00
Métro La Défense

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)