mercredi 11 juin 2014

Tatin minute avec le Microcake® Jean Dubost

Les blogs ont l'art, parait-il, de débusquer les tendances ... à moins qu'ils ne les devancent tout simplement. Cela fait un moment qu'on voit émerger des recettes de mug cakes. J'ai moi-même abordé le sujet avec humour il y a un peu plus d'un an avec une version chocolatée.

En découvrant la série que Jean Dubost a développée en janvier 2014, et même s'il ne s'agit pas, à proprement parler, de récipients pour Mug cakes il m'a semblé qu'on était sur le même territoire et je me suis intéressée à ces drôles de petites choses qui ont des allures de cupcakes.

La grande spécialité de Jean Dubost c'est la coutellerie. Depuis quelque temps il y met de plus en plus de couleur. C'est peut-être une des raisons qui l'a amené à développer un nouveau concept ... assez loin des lames. A moins que ce ne soit son expérience dans le thermo moulage d'objets en polypropylène depuis qu'il a conçu des Micro-eggs® (en août 2013) pour cuire les œufs durs, mollets ou coque au micro-ondes.

Ses Microcakes® sont dans le même matériau, sans BPA, ni phtalates, et sont de fabrication française, ce qui est à souligner. En terme de coloris il a davantage accentué les tons "trendy" auxquels il a donné des noms appétissants : menthe glaciale, pistache, chocolat, mandarine, framboise et cassis.

Ils ont commencé à surgir en boutique début janvier et leur succès est logique. Ils sont jolis, robustes, faciles d'entretien et d'utilisation (rien n'attache à la cuisson, inutile de huiler l'intérieur) et terriblement inspirant.

Aujourd'hui je vous propose une recette de Tatin inspirée de celle qui figure sur le dépliant-accordéon joint à chaque Microcake®, mais en version améliorée parce que c'était trop tentant d'accentuer encore le côté gourmand de l'exercice.

La Tatin minute d'origine se fait avec de la pomme, du caramel liquide, des biscuits de type spéculos, et on la sert avec une boule de glace vanille.

J'ai utilisé une pêche parce que mon fruitier vendait ce soir des fruits mûrs à point. Je l'ai épluchée, coupée en dés directement dans le Microcake®. J'ai ajouté une cuillère à café de caramel liquide, émietté deux petits gâteaux secs (on fait avec ce qu'on a), et trois pralines roses écrasées avant une demi-cuillère à café de caramel.

J'ai vissé le couvercle (il est recommandé de ne pas oublier la manoeuvre avant de l'enfourner), et placé 1 minute à 700W au micro-ondes.

Un des points forts de cet ustensile est qu'on ne se brûle pas en le sortant du four. Par contre, tous les utilisateurs de micro-ondes le savent, on a toujours intérêt à attendre quelques secondes avant de l'ouvrir (pour éviter tout risque d’éclaboussures) et de le renverser sur une assiette pour assurer une jolie présentation.

Avant de déguster je laisse tiédir et reposer quelques instants. Cette astuce n'est pas mentionnée sur le mode d'emploi mais elle figure sur le site de la marque. 

Il n'est pas recommandé de cuire une fournée d'un seul coup. Il faut procéder un par un. C'est une question d'organisation. Il est rare de recevoir plus de 6 convives et donc le dessert sera tout de même finalisé assez rapidement, car rien n'interdit de les préparer d'avance.
Les râleurs pointeront la restriction de la cuisson au micro-ondes. Mais auront-ils l'idée de les utiliser aussi en version froide ou glacée ? Je compte bien le tenter. Chacun découvrira ce qui se cache à l'intérieur au moment de déguster et dans ce cas, soit on consommera dans le Microcake®, soit on le démoulera dans son assiette, ce qui placera le convive en situation d'achever la recette, en lui proposant plusieurs accompagnements (topping, sauces, épices ...). Cela aussi c'est très tendance.

Bien entendu, les temps de cuisson sont donnés à titre indicatif, à chacun de les adapter à son propre four. Enfin ces moules vont séduire les enfants mais il demeure préférable de les utiliser en présence d’un adulte.

Ces petits contenants sont très propices à la créativité et je vous annonce une série de recettes pour l'été. Parce que c'est ultra pratique (je me répète mais c'est vraiment un énorme avantage) et que son volume est idéale pour une personne. Elles seront sur le blog, et je les ajouterai sur le site de la marque où vous pourrez aussi poster les vôtres.

La marque insiste sur les desserts mais j'ai prévu de concevoir quelques versions salées. D'ailleurs Audrey Le Goff en a conçu plusieurs dans son excellent ouvrage, paru en janvier 2014 chez Hachette Cuisine.

Passionnée de cuisine, Audrey tient un blog et donne des cours dans sa région de Rouen. Elle est déjà l’auteur de Bagels et de Apéro à tartiner chez le même éditeur. Ses recettes de Mug Cakes sont très bien pensées.
A ceux qui voudraient s'en inspirer je précise que la différence essentielle entre la cuisson dans un mug et dans un Microcake® tient au fait que le second ayant un couvercle je déconseille l'ajout de levure. A l'inverse je recommande de forcer la dose de levure dans un mug pour obtenir l'effet gonflé qui donne tant envie d'y plonger la petite cuillère.

Autres recettes dans un Microcake® Jean Dubost :
D'autres versions sucrées avec des brioches
Et deux autres, salées tomate et thon et timbale normande au boudin
J'ai trouvé du vinaigre Vincotto chez les Producteurs de caractère

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés