mercredi 1 avril 2015

François Hollande rétablit l'ancien calendrier dans les écoles françaises

Vous savez peut-être que l'Education Nationale réfléchit sur les moyens de faire respecter les valeurs de la République et en particulier tout ce qui relève à l'exercice de la laïcité.

Le cabinet de la Ministre a tellement reçu de courriers de protestation à propos des fêtes organisées dans les écoles juste avant les vacances de fin d'année qu'il a fallu prendre des mesures. On se plaint beaucoup en effet de la façon dont les enseignants parlent de Noël aux enfants.

S'ils se contentaient de décorer un sapin en faisant boire la fameuse boisson gazeuse qui popularisa la coutume ce ne serait pas très grave. Mais ils ont trop tendance à se lancer dans des chorales au cours desquelles on chante des cantiques où il est question de la naissance d'un bébé extraordinaire.

Inversement, la présidence de la République a été alertée sur les difficultés de certains français à faire accepter la pratique de leur jeûne dans les cantines scolaires au motif qu'il est religieux.

François Hollande, conseillé par sa nouvelle petite amie, a décidé de mettre tout le monde d'accord en revenant au calendrier qui était en vigueur jusqu'en 1564. Avant qu'un roi farfelu, Charles IX, choisit d'avancer le premier jour de l'année au 1er janvier. Jusque là, et selon le calendrier Julien, le Jour de l'an était le 25 mars, ce qui est logique puisqu'on entre alors dans le Printemps et tout le monde était heureux d'échanger des cadeaux ce jour-là.

Désormais la rentrée des classes aura lieu le premier avril. Les enfants ne seront donc plus perturbés ni par le changement d'heure, ni par ces absurdes fêtes de Noël qui seront interdites.

Les cantines scolaires devront composer durant tout le mois d'avril des menus à base uniquement de poisson ou de crustacés. Ainsi toutes les convictions seront respectées, à ceci près que certaines confessions devront abandonner leur calendrier variable et se satisfaire de pratiquer le jeûne au début de l'année. Un projet de loi devrait être voté ces jours-ci à l'Assemblée pour entrer en application d'ici douze mois.

Autre bonne nouvelle en cette période de crise, la nouvelle réglementation mettra fin également à la coutume des étrennes de janvier, ce qui permettra des économies substantielles.

2 commentaires:

Jacques a dit…

bonjour,

dans l'article paru ce jour sur votre blog, vous parlez du rétablissement de ''l'ancien calendrier dans les écoles'' pourriez-vous juste me préciser si c'est une blague d'un 1er avril ou la triste réalité ?

La France étant un pays de tradition judéo-chrétienne ce genre de décision pourrait s'avérer dangereuse pour la République . . .

Salutations

Patrick

marie-claire a dit…

Bonjour,

Vous avez bien raison de douter de cette information. Cependant il est exact que l'année commençait réellement le 1er avril jusqu'à Charles IX.

Il se trouve d'ailleurs que François Hollande a statué aujourd'hui sur la date de la rentrée scolaire, précédemment annoncée pour le 31 août et qu'il "rétablit" au mardi 1er septembre, comme tous les ans.

Comme quoi il y a toujours un fond de vérité ...

Merci de votre regard.

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)