vendredi 29 janvier 2016

Everyone is light, you are light, exposition monographique de Nicolas Momein au Micro Onde (78)

Nouvelle exposition au Micro Onde, et toujours un étonnement, grâce au mécénat des entreprises Sorécal et Omnisablage.

La galerie est investie d’édicules sans fonction particulière mais rappelant quelques-unes, comme pourraient le suggérer par exemple une porte ou un siège.

Ils sont recouverts d’un flocage de laine de roche qui évoque la fourrure et j’ai remarqué que beaucoup de visiteurs ne pouvaient pas retenir leur main alors que la volonté de l’artiste serait qu’on les caresse des yeux.

Ni gris, ni beige, dégageant une faible odeur comparable au ciment encore humide, ces sculptures intriguent, donnent envie d’être contournées et regardées sous divers angles.
L’espace invite à faire une expérience personnelle de la déambulation et favorise un déplacement d’ordre introspectif.
Rue Traversante, l’exposition se regarde cette fois en 2D. C’est d’un coté une série de métallographies tirées sur aluminium à partir de photos prises au microscope considérablement agrandies. Ces microscopies de minéraux pourraient être comparées à des êtres vivants.
Trois monochromes métallisés leur font face, donnant à voir la matière pure, alliage de cuivre et d’étain, de bronze et d’aluminium et enfin acier pur. La technique consiste à déposer, à la flamme ou à l'arc, différents types d'aciers en fusion pour un résultat proche du velours.
En écho, dans la Boite, un ouvrier est deviné dans un floutage involontaire en train de sabler dans une cabine. Un monochrome apparait lentement à mesure que défile le film.
Nicolas Momein, présente ici une exposition équilibrée et représentative de son travail. Diplômé de l’ESAD de Saint-Étienne puis de la HEAD à Genève, construit son travail autour de la rencontre avec l’autre et l’échange de savoirs.

Fondant sa démarche sur l’observation d’un objet utilitaire, il en étudie les techniques de fabrication, les gestes qui le façonnent. S’en inspirant, il introduit dans ses réalisations des dérapages, pour produire des sculptures intentionnellement dénués de toute utilité pratique.

Plusieurs activités et rencontres sont proposées par le Micro Onde autour de cette exposition. En outre et parallèle de son exposition au centre d’art, Nicolas Momein présente une sélection complémentaire de nouvelles productions à la Galerie White Project, 24 rue Saint-Claude - 75003 Paris.

Everyone is light, you are light de Nicolas Momein
Exposition monographique
Du 30 janvier au 26 mars 2016
Micro Onde, centre d’Art de L’onde
Entrée Libre
Mar-Ven 13h-18h30 et Sam 10h-16h

Le Centre d’art est également ouvert les soirs de spectacles, une heure avant les représentations.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)