vendredi 29 avril 2011

L’Orangerie du Plessis (92) expose des chefs d’œuvre sauvés de l’oubli

Il s’agit de quatre tableaux de chevalet, tous déchirés, percés de clous, poussiéreux, ayant subi des ravages immenses.

Ces œuvres d’art, datant du XVII° au XIX°, n'étaient d'ailleurs plus visibles par le public depuis l’agrandissement de la chapelle Saint-Jean-Baptiste et de la fermeture du chœur, transformé en sacristie ... il y a soixante ans.

Les tableaux étaient en train de périr dans une arrière-salle de l’église quand on décida de les sauver des outrages du temps.

On peut raisonnablement annoncer qu'ils regagneront bientôt les murs où ils étaient autrefois accrochés. Cette opération pourra s'envisager à la fin des travaux de restauration de la chapelle.

Il est probable qu’ils y seront pour les Journées du Patrimoine de la mi-septembre 2012, car il faut bien se fixer des échéances.

D'ici là ils sont exposés dans l’Orangerie du Plessis Robinson, en quelque sorte en avant-première, jusqu’au 25 mai. Il faut venir à différentes heure de la journée pour bénéficier d'éclairages différents.Il n’est pas nécessaire d’être pratiquant d’une religion ou d’une autre pour apprécier, d’une part le coté sublime des deux Marie-Madeleine, de Saint Jérôme et de la Vierge Marie, et d’autre part la qualité du travail de restauration (qui est conjointement fort pédagogiquement expliquée).
L’ensemble demeure modeste au regard de ce qu’on peut admirer à Paris, à la Sainte Chapelle, ou dans des monuments plus prestigieux, mais il faut se réjouir quand une commune s’engage dans la conservation de son patrimoine pour les générations futures.
L’exposition a été inaugurée le 29 avril en présence des artistes de la restauration qui ont fait un travail prodigieux (il suffit de comparer avant/après), dans une ambiance musicale grâce aux musiciens de l’association la Lyre du Plessis Robinson
... et dans une atmosphère classique et romantique très XVIII° avec de volumineux bouquets de fleurs, quelques bougies et des fauteuils bergères qui sont parfaitement à leur place dans un tel cadre.
Orangerie – rue de la Mairie, entrée face à l’Hôtel de ville du Plessis Robinson, tel 01 46 01 43 21
Exposition ouverte au public tous les jours de 15 à 19 heures, sauf le lundi. Entrée libre.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés