mardi 14 août 2012

Et voici des fleurs

J'adore les fleurs. En vrai bien sûr, mais aussi en photos.

Je pourrais passer des heures à les photographier sous toutes les coutures. Et la Franche-Comté me semble un lieu propice pour leur épanouissement.

Peut-être parce qu'il n'y fait pas trop chaud l'été (le terme de canicule y est un peu excessif) mais qu'il fait tout de même très beau très longtemps en saison contrairement à la rumeur qui voudrait que ce soit la région la plus froide de France.

Voici quelques bouquets qui ont enchanté nos tables cet été et puis des fleurs plus ou moins sauvages, trouvées dans la nature.
Les suivantes poussent dans celui du musée Courbet d'Ornans (où je vous emmène demain)
Vous reconnaissez sans doute ces plantations d'angélique, bourrache et nigelle rencontrées à Nancray (où nous étions vendredi).
Le carthame domine l'eryngium du minuscule jardin de la Citadelle de Besançon (que je vous montrerai un jour prochain) faisant penser à la carline à feuille d'acanthe employée autrefois par les tisserands, cardabella de son nom savant.
Et le merveilleux labyrinthe pédagogique de Malbuisson pour expliquer quelles sont les espèces qui attirent quels insectes.
C'est flagrant avec cette libellule, quasi invisible sur la photo précédente ...
 Terminons en regardant plus en détail le recto et le verso de cette composition jolie comme un coeur, faite avec des pois gourmands piqués sur un bloc de mousse et les fleurs qui se trouvaient à protée de main ce soir là.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)