dimanche 26 août 2012

Pause gourmande


J'évoquais hier ma gloutonnerie littéraire.

Aujourd'hui je confesserais plutôt ma gourmandise alimentaire.

J'avais emmené le parfum Grand Marnier dans mes bagages. Je suis ravie d'avoir le nougat dans mon placard.

Cette édition limitée de la crème Mont Blanc est très consolatrice de la rentrée qui s'annonce, même masquée derrière le feu orangé d'une forêt d'amour en cage.
Pas de "recette" compliquée à mettre en oeuvre. On ouvre le pot. On verse et on décore de poudre de perlin pimpin, enfin façon de parler. Ce peut être des pignons grillés si on revient du grand sud, des pralines roses broyées si on arrive de Lyon, de la Mazet si on n'a pas dépassé Montargis ... Et on sert dans une mini terrine.
En version plus sophistiquée, et non photographiée ici, on prend une tranche de brioche que l'on toaste avant de la poser dans une assiette creuse. On pose dessus une boule de glace Plombières, et on nappe de crème dessert au nougat. Belle association chaud-froid.

Mini plat à four  Appolia collection Délices

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés