samedi 29 mars 2014

Jupe obligatoire au Théâtre du Gymnase

Je suis allée voir Jupe obligatoire au Théâtre du Gymnase et tout au long du spectacle je me suis dit que cela me rappelait un film que j'ai vu il y a près de dix ans et dont j'ai cherché le titre pendant un moment.

Ça m'est revenu depuis, 7 ans de mariage, avec Catherine Frot, Didier Bourdon, Jacques Weber ....  et c'est légitimement que les deux se répondent puisque c'est Nathalie Vierne, la scénariste du film qui a écrit la pièce, en collaboration avec Dominique Coubes qui se trouve être le directeur artistique du théâtre.

Le spectacle n'est d'ailleurs pas nouveau. Il fut un gros succès en 2007, dans ce même théâtre, puis au Palais des glaces et au Festival d'Avignon.

Les auteurs ont voulu reprendre la pièce en modifiant très nettement le début et la fin pour affirmer davantage la liberté féminine et la découverte du plaisir et surtout l'inscrire dans l'air du temps, à un moment où on commence à rediscuter le droit à l'avortement, et après le vote du mariage pour tous.
Pour résumer le début, France, "la trentaine raffinée", scénariste de films d’auteur doit faire face à de gros problèmes financiers. Elle obtient de Bernard, son ex et producteur de films à succès, l’écriture de son prochain scénario. Malheureusement elle ne connait pas le sujet imposé qui est le monde échangiste et le libertinage. France, soutenue par son maître spirituel, Maître Dong, se documentera sur Internet.
Bernard estime le résultat catastrophique. Il impose à France de suivre les conseils de alors de faire appel à Sharon pour aider France. Très expérimentée sur le sujet, cette délicieuse "bimbo", fréquente les clubs échangistes et autres soirées VIP … La rencontre des deux femmes que tout oppose, va bouleverser leur vie.
N'ayant pas vu la version précédente je ne peux juger que sur la seconde, où je n'ai pas bien perçu le "vrai message de liberté" annoncé par les auteurs, surtout dans la fin (que je ne raconterai pas) mais qui se situe aux antipodes de ma conception de la liberté. Difficile d'imaginer une chute plus macho et plus convenue. Il est peu légitime de donner le beau rôle à Bernard, l'ex-amant impuissant. Alors qu'il y avait le potentiel de faire jouer, par exemple, un rôle plus important au personnage de Maître Dong, une fois qu'on a révélé son identité.

Si on attend une pièce sur le libertinage, comme l'affiche le suggère avec élégance, on sera tout autant déçu. Il y a peu de sensualité malgré un très joli déshabillé porté par le personnage de France. Mais si on cherche à passer une heure trente en compagnie d'excellents comédiens, se donnant la réplique au quart de poil, et si on a envie de rire franchement sans arrières-pensées sociologiques alors Jupe obligatoire est un spectacle que je vous recommande.

Les quatre acteurs sont formidables. Il faut dire que chacun a un palmarès cinématographique impressionnant, y compris Lilou Fogli qui est la plus "jeune" sur les planches. Ils ont ce qu'on appelle du métier. C'est du pur plaisir que de les voir se donner la réplique.

Jupe Obligatoire
Mise en scène de Nathalie Vierne
Avec Olga Sekulic, Lilou Fogli, Thierry Samitier et Ludovic Berthillot
Du mercredi au samedi à 21h
Théâtre du Gymnase, 38, boulevard de Bonne Nouvelle, 75010 Paris
www.theatredugymnase.com

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés