mardi 28 juin 2016

Dans le silence de ton coeur d'Alice Ranucci

Parce que c'est un roman italien, parce que la couverture est dans la même tonalité, et qu'il concerne (aussi) une jeune fille ... j'ai pensé à D'acier de Silvia Avallone ce qui a placé d'emblée la barre à un niveau très haut d'exigence. J'ai regretté de ne pas ressentir une puissance comparable à mesure que progressait ma lecture.

En comprenant qu'Alice Ranucci avait 17 ans quand elle a écrit le roman, l'âge de son héroïne, je suis devenue plus indulgente, et même admirative. Il faut du cran pour exposer son coeur écorché au risque de se faire reprocher son immaturité, son égocentrisme, et sa superficialité.

Voilà comment l'éditeur présente le livre : À seize ans, Claudia est belle, populaire, et obtient tout ce qu'elle désire. Aller en cours ? Obéir à ses parents ? À d'autres ! Elle préfère retrouver ses amis dans les rues de Rome et attirer l'attention de Rodrigo, le plus séduisant garçon du lycée. Sa mère lui reproche son comportement immature et l'oblige même à travailler bénévolement dans un centre pour jeunes immigrés. Claudia s'en moque. Elle la défie toujours plus, se préparant, chaque fois, à subir de nouvelles remontrances. Mais un soir, tout s'arrête. Claudia se retrouve seule, face à sa conscience.

On sait peu de choses de l'auteure si ce n'est qu'elle vit à Rome, qu'elle a été bénévole dans un centre d’accueil de jeunes immigrants et qu'elle écrit également des nouvelles et de la poésie. Dans le silence de  ton coeur a été publié en Italie en 2015 et c'est son premier roman.

L'écriture n'est sans doute pas complètement aboutie (mais je rappelle qu'Alice Ranucci n'avait que 17 ans, et à son âge j'aurais rêvé d'avoir déjà un tel niveau de compétence). Mais comme ça fait du bien de lire un texte écrit par quelqu'un qui n'est pas dans la position de la donneuse de leçon ! Elle aborde des sujets sensibles comme l'alcoolisme, la grossesse, le fascisme et l'immigration dans une Italie que l'on connait mal. C'est authentique, soutenu, sans concession. A découvrir sans tergiverser.

A glisser dans la valise de son ado entre maillot de bains et sweat à capuche.

Dans le silence de ton coeur d'Alice Ranucci, traduit de l'italien par Camille Paul, chez Hachette Jeunesse, février 2016

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)