jeudi 15 septembre 2016

Orge céleste en risotto

Je ne connaissais pas l'orge céleste, un joli nom plein de promesse qui est une variété d'orge plate commercialisée par Mon Fournil.

Jusqu'à présent j'associas uniquement cette céréale à la bière et je ne savais pas qu'elle contribuait à maintenir un bon taux de cholestérol.

C'est une des plus anciennes céréales à avoir été cultivées. Elle est un peu complexe à préparer.

Du fait qu'elle a conservé son enveloppe elle est un peu "ferme" et ne fondra pas comme le riz qu'on a l'habitude d'employer en risotto.

Mon conseil est de précuire l'orge 15 minutes à l'eau bouillante. Pendant ce temps on fait revenir de l'oignon, blanc ou rouge, à votre convenance, dans une cocotte. 
Puis on ajoute l'orge, un bouillon cube et ensuite de l'eau jusqu'à ce que les grains soit cuits, ce qui impose de gouter de temps en temps. C'est assez long. Il faut bien 45 minutes de mijotage.
Quand, comme moi, on mène plusieurs choses en parallèle, cela peut représenter un handicap. Sauf si on dispose de la cocotte Appolia spécial induction que je qualifierai de magique, parce qu'elle n'attache absolument pas et qu'en plus ses oreilles sont encore froides en fin de cuisson.

A ce stade on peut ajouter des épices, par exemple du raz-el-hanout et des fruits secs pour une version presque dessert. ou alors miser sur un gout plus prononcé, en laissant fondre un beau morceau de Saint-Agur dans la préparation. Inutile surtout de saler.
Après cela on peut se laisser tenter par une autre spécialité de Mon Fournil, toute récente, la pâte brisée sans gluten (à base de farine de riz) pour faire une tarte par exemple aux mirabelles. C'est de saison.
Sur les photos on reconnait un santoku Jean Dubost Pradel. Ce couteau dont le nom signifie en japonais "trois bonnes choses" permet aussi bien de trancher que de ciseler ou émincer. La tourtière et el plat en coeur sont de la marque française Appolia.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)