jeudi 27 juin 2013

Le Fiat Caffè ... Un petit coin d'Italie sur les Champs Elysées

Nino Ferrer aurait pu le fredonner : c'est un endroit qui ressemble à L'Italie ... et où d'emblée on se sent en été, ce qui cette année relève de l'exception.

La terrasse du Fiat Caffè est posée sur le Rond-point des Champs Elysées. 

Impossible de passer à coté sans la remarquer : elle est gardée par un Doggy John monumental de Julien Marinetti.  Des exemplaires plus modestes croiseront votre regard à l'intérieur. L'artiste, né en 1967, allie le bronze à des techniques de laques et de peintures utilisées dans l'industrie. Il combine peintures, photos et collages si bien qu'on hésite à qualifier ses oeuvres de sculptures ... ou de peintures.

Deux grands parasols abritent la terrazza où s'organise un life style résolument italien. Les arbres font écran et on devine à peine le trafic automobile.

S'il vous faut une bonne raison pour justifier une pause, dites-vous que quelques heures sur ce plancher vous feront oublier que vous ne partez pas en vacances ... qu'il vous tarde de partir, ou qu'elles sont déjà terminées.

En hiver vous aurez d'autres prétextes. En tout cas, sachez-le, l'établissement n'a jamais connu un jour de fermeture, même à Noël ou sous une bourrasque de neige.

L'accent très léger du serveur installe l'ambiance. On a tout de suite envie d'être guidé pour faire son choix d'antipasti, d'insalate, de tramezzini, avant de s'arrêter sur une des pizze.
On se rafraichit d'abord avec un Spritz, gorgée après gorgée, en prenant le temps. Vin blanc Prosecco, pétillance d'une eau gazeuse, amertume de l'Aperol et douceur d'une tranche d'orange. Nous sommes en route pour une soirée dolce vita

Le voyage nous fait sillonner la péninsule avec plusieurs étapes : l'apéritif nous a fait démarrer par Venise où il est très populaire. Si vous choisissez des pâtes, ce seront des Setaro, la grande spécialité napolitaine. la mozarella de bufflonne viendra de Campanie, la burrata d'Andria, petit village des Pouilles, le prosciutto de Parme. Mais vous aurez aussi un jambon fumé des Dolomites. Admettons que l'on peut attribuer le tiramisu à la Toscane et le baba à Sorrente, ... la boucle est bouclée.
N'oublions pas Modène, rendue célèbre par deux spécialités bien différentes, son vinaigre balsamique ... et son industrie automobile, avec les usines du groupe Fiat, évidemment : Lancia, Alfa Romeo, Ferrari, Maserati ...
Les couleurs sont vives, dans les notes du drapeau italien. Le vert de la roquette, le rouge des tomates coeur de boeuf, mûres à point, le blanc de la mozarella.
On mange la pizza à l'italienne, avec les doigts. C'est permis, comme pour le poulet.
La Focaccia à l'huile d'olive, romarin et fleur de Sicile paraitra trop simple. Mais ne vous y trompez pas. Elle est merveilleusement fondante.
Plus tard on pourra poursuivre avec un vin, italien bien sûr. L'Ilico embaume les arômes de fruit. On reconnait la griotte typique de ce terroir de petites collines.
En dessert, laissez vous surprendre par les créations de la chef pâtissière et partagez la double portion de Fruttini dont le serveur détachera le ruban devant vous.
Une papillote de fruits glacés fondant dans leur coque : kiwi, banane, châtaigne, fraise ... et noix.
Mais si vous préférez une pâtisserie, le baba est sublime, au limoncello de Sorrento, pour vous croire au choix à Naples ou en face de Capri.
Ceux qui préfèrent expérimenter eux mêmes la cuisine italienne trouveront des produits d'exception au rayon épicerie du rez-de-chaussée du Motor Village. A commencer par les célèbres pâtes Setaro. Egalement les tomates séchées, artichauts à l'huile d'olive, et poivrons farcis au thon.
Elles sont fabriquées à Torre Annunziata, une petite ville proche de la mer à quelques kilomètres de Naples et de son célèbre Vésuve. La famille Setaro travaille depuis 1939 avec les mêmes ingrédients et selon les même procédés : de la semoule de blé dure et de l’eau de source.

La pâte est étirée dans des moules en bronze, ce qui lui donne un côté rugueux. Le séchage se fait dans des bâtiments en pierres de lave naturellement ventilés, pendant  72 jours minimum contre quelques minutes pour les pâtes industrielles.

Je n'ai pas compté le nombre de formats disponibles ici. Il en existe près d'une centaine. Vous l'ignorez peut-être mais en Italie à chaque pâte correspond une sauce particulière, ainsi que l'explique dans son livre étonnant, Géométrie de la pasta, paru chez Marabout en 2011.

C'est un sujet infini. J'aime faire les pâtes moi-même depuis que Mia Mangolini m'a enseigné un peu de son savoir-faire. Mais j'avoue que les Setaro consolent de n'avoir pas le temps de s'y mettre.
Un escalier conduit au premier étage qui est le domaine du restaurant gastronomique NoLita. Un mur lumineux fait transition avec le duo noir et blanc du restaurant.
Nous sommes dans une atmosphère plus intime, avec une cuisine plus raffinée.
Plusieurs Doggy John sont présents, surveillant, qui sait, cette Alfa Roméo Spider 8 C. C'est que MotorVillage présente l’exposition « Grand Prix – 100 ans de victoires automobiles » jusqu’à la fin de l’année pour le plus grand bonheur des amateurs de sports mécaniques.

Formule 1, Rallye, Endurance : cette manifestation célèbre les modèles du Groupe Fiat ayant inscrit leur nom au panthéon des différentes compétitions automobiles. Vous pourrez ainsi y admirer aussi l’Alfa Romeo « Alfetta » 159, l’Alfa 33TT12, la Ferrari F1-90, la Maserati MC12, la Lancia Alpha Sport, la Lancia Fulvia 1.6 HF, la Lancia Delta HF Integrale et l’Abarth Grande Punto S2000 Rallye.
Le pain y est maison. Le Chef, Vittorio Beltramelli, est milanais. Il a été formé par Alain Ducasse à Monaco. Il adore travailler la truffe blanche d’Alba, en risotto, en pizzetta, sur des crostinis (maison) qu'il sert avec des oeufs

Le menu d'exception est plus sophistiqué encore. Mais on y sert aussi, le dimanche, un brunch à l'italienne dans une formule où vous pourrez, par exemple, déguster un café latte Machiato, un jus de raisin fraîchement pressé, en guise de viennoiserie un Cornetti maison (croissant avec de la crème, de la confiture ou du chocolat).

Plusieurs jambons composent le Buffet froid avec des Focaccie farcies, Involtini de speck, Artichauts alla romana, Carpaccio de poulpe ….

Le Buffet Chaud n'est pas en reste avec son Rôti de veau en croûte.

Les fromages sont choisis avec soin. Et on trouve parmi les desserts le NoLita cheesecake qui est la version italienne du célèbre gâteau new-yorkais avec la pâte à tartiner à la noisette dont vous devinerez le nom sans peine.

Sébastien Mancuso a réussi à instaurer dans chacun des espaces du Motor Village un rythme propice à la dégustation. A vous d'élire le vôtre. 
Les environs semblent s'être eux aussi "mis à l'heure italienne". Si le général de Gaulle donne l'illusion de vouloir s'échapper en deux temps trois mouvements les colonnes du Palais de la Découverte ont un petit quelque chose de Pompéien.
Motor Village, 2, rond-point des Champs Elysées, 01 53 75 78 78
Fiat Caffè et NoLita, 1 avenue Matignon, 75008 Paris, 01 53 75 78 70
Ouverts tous les jours en service continu de 9 h à 2 h du matin.

Aucun commentaire:

Articles les plus consultés (au cours des 7 derniers jours)