mardi 15 décembre 2015

Pains d'épices, bière et chocolat, pour finir en tchaï (presque) comme à Madras

Ce n'est pas mon style de poster une recette que j'ai reçue par communiqué de presse. Je ne jetterai pas la pierre à d'autres bloggeurs mais ce genre de procédé m'exaspère. Surtout quand la dite recette n'est pas réaliste. Même si la photo qui l'accompagne est appétissante.

Je peux par contre m'inspirer de ce que je reçois. C'est ce que j'ai tenté en croyant pouvoir reproduire sur un pain d'épices un nappage au chocolat à partir d'un caramel à la bière.

Les photos parlent d'elles-mêmes. Ce fut une "cata" sur le plan esthétique, parce que gustativement l'idée se défend.

J'avais choisi une bière de Noël, l'Affligem en l'occurrence. J'ai commencé par la faire bouillir avec une cuillère à café d'un mélange d'épices des Neiges Saravane pour en corser davantage le goût.

J'ai fait réduire des deux tiers jusqu'à obtenir un mélange très sirupeux. J'ai alors ajouté du sucre en poudre, remonté le feu, puis cassé une demi tablette de chocolat dans la casserole.
Auparavant, et même si la manière de Christophe Felder de faire le pain d'épices est remarquable, j'ai suivi ma propre recette que je vous avais promise et que voici, directement inspirée de la version allemande des Nürnberger Lebkuchen :

Ingrédients :
200 grammes de sucre
300 grammes de farine (complète si possible)
1 paquet de levure chimique
150 grammes de noisettes moulues
3 cuillère à soupe de cacao
1 cuillère à soupe de gousse de vanille râpée, ou un sachet de sucre vanillé
1 cuillère à soupe de cannelle
1 cuillère à café de clous de girofle moulus
250 ml de lait
150 grammes de beurre
4 oeufs
3 cuillères à soupe de miel
Préparation :
Mélanger sucre, vanille, cannelle, farine, levure, noisettes, cacao et clous de girofle.

Faire chauffer un peu le lait, y ajouter le beurre et le laisser fondre. Laisser refroidir un peu.

Ajouter au mélange précédent et mélanger rapidement.

Ajouter les oeufs et le miel. Vous devez obtenir une pâte très homogène.

Mettre cette pâte sur une plaque légèrement beurrée et faire cuire à four chaud (200° environ) 15 minutes.

Laisser refroidir et couper en petits morceaux. Vous en obtiendrez une centaine.

J'en ai découpé en carrés comme je le fais tous les ans. Et d'autres ont été "emportepiécé" en forme d'étoiles filantes. J'avais dans l'idée de les napper de ce fameux caramel au chocolat. J'ai obtenu un magma informe, plutôt bon, mais imprésentable :
Par contre le reste de ce nappage, dissous dans un lait bouillant a donné une boisson très proche des fameux tchaï que l'on sert dans le Sud de l'Inde et qui se font avec un mélange de thé et de lait sucré dans lequel on a infusé du gingembre, de la  cardamome, des clous de girofle et de la cannelle, ce qui correspond aux épices que j'ai employés.
Faire un tchaï avec une bière, je n'y aurais pas pensé spontanément ! Mais je recommencerai.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés