vendredi 4 décembre 2015

Table de fête (s)

C'est pas demain la veille mais il est tout de même préférable d'y réfléchir avec un peu d'avance. Alors j'ai pensé que je pourrais faire quelques suggestions en prévision des fêtes de fin d'année.

Ce billet est d'ailleurs susceptible d'être enrichi par quelques nouvelles photos ou de bonnes adresses si d'ici là je glane des information qui méritent d'être partagées.

Une belle table commence par une nappe élégante.

J'ai eu un vrai coup de coeur pour un tête à tête de Moutet (48 sur 120 cm) parce qu'il est vraiment emblématique des deux axes du blog, le culinaire et le culturel.

C'est la devise de la Comédie Française qui a inspiré cette création, Simul et Simulis, Etre ensemble et soi-même. Semblables et singuliers.

Cette collection jacquard est renouvelée au gré des programmations et comprend aussi des nappes grand format et des torchons (qui peuvent être des idées de cadeaux).

Sur cette nappe si blanche j'ai posé des assiettes transparentes, de manière à laisser apparaitre le motif. Et j'ose le contraste avec des couverts très colorés Jean Dubost. Là encore on reste dans une fabrication française, en l'occurence auvergnate, alors que Moutet tisse dans le Pays Basque.

Impossible d'éviter les incontournables de la saison, foie gras et champagne.
En matière de foie, j'hésite entre Lafitte et Père Magloire. Le premier est très équilibré, une valeur sûre qui plaira à tout le monde. Cette maison du Sud-Ouest, presque centenaire, a imaginé trois nouvelles variétés de foie gras de canard entier des Landes. Un millésimé 2015, façon grand cru, un Mi-Cuit Fumé et un Poivré. Comme j'ai un faible pour cet épice c'est vers celui-ci que mon palais balance et le poivre noir concassé m'a beaucoup plu. Mais celui qui et fumé au bois de hêtre pourrait en séduire plus d'un.
Le second est nettement moins conventionnel, mais superbement réussi, surtout si on l'accompagne d'un chutney enrichi lui aussi de calvados, et de fruits secs aux épices dont je donne la recette ici.
Le chic s'impose avec le champagne. Par exemple le champagne Tour d'Argent, grand cru, en carton couleur dragée, dont la bouteille. C'est un vin élaboré sur la Cote des Blancs, exclusivement avec le cépage Chardonnay. Sa couleur inhabituelle évoque la tuile du sud.
Les arômes de fruits rouges sont bien présents, en particulier de framboise fraîche et de mûre sauvage. Le final est minéral et frais. J'estime qu'on peut le consommer (avec modération) du début à la fin du repas, y compris avec un dessert particulièrement sucré.
J'aime le champagne rosé mais on peut ne pas me suivre et préférer une version plus classique  comme celle que propose Jullion Rigaut, propriétaire récoltant dont la famille est installée dans la montagne de Reims, à Chamery depuis quatre générations.

Je vous invite à lire le billet que j'ai consacré spécialement au champagne l'an dernier, de retour d'une master-class passionnante.

Vous y comprendrez pourquoi l'assemblage de Pinot noir, Pinot Meunier et Chardonnay annoncé par Jullion Rigaut peut laisser augurer des parfums intéressants. La bouteille n'est pas siglée d'un grand nom mais le prix est attractif. La récolte est manuelle et les vignobles ne reçoivent pas d'insecticides.
 
Pour ceux qui auront envie de surprendre leurs convives on peut s'amuser à remplacer le verre à eau par une verrine siglée la Belle-Iloise et proposer à chacun une préparation à tartiner différente. La conserverie quiberonnaise dispose d'un choix très large. En boite bleue une rillette de lieu aux baies de Sichuan. En rouge une crème de sardine au whisky. Pour peu que vous choisissiez un excellent pain croustillant au levain, vous êtes assurés de faire de l'effet. On peut aussi multiplier les pains.
Cette fois ce sont les Opinels que je retiens, fabriqués en Savoie. En les assortissant à la couleur de la boite. Soit bouleau lamellé Tangerine et bois clair (rouge orangé), soit le couteau anniversaire du concours créatif remporté par Mathieu Gazaix pour les 125 ans de la marque (bleu). Et si voulez faire très chic vous copierez Alain Passard qui offre un Opinel à chacun de ses convives.

Aucun commentaire:

Messages les plus consultés